1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-02-07 | Readers 637 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La viande de mouton, brebis, agneau


La viande de mouton, brebis, agneau

(shât ; ghanim ; ovins dâ’n )

Le Messager de Dieu(s) aimait la viande de mouton.(1)

Il(s) disait que, au contraire de la viande de vache :  « La viande de moutonest un médicament et son lait un mal. »(2)  

Il est rapporté de Sa‘d fils de Sa‘d : "Je lui dis à Abû-l-Hassan(p)  : « Les gens de ma maison ne mangent pas de la viande de mouton. » L’Imam(p) demanda pourquoi. Je lui dis : « Ils disent que cela agite en eux l’amertume noire (ou jaune) et leur donne mal à la tête et leur fait mal. » Il(p) me dit : « Yâ Sa‘ad ! » « Je suis à toi », lui répondis-je. Il dit : « Si Dieu Tout-Puissant connaissait quelque chose de plus noble que le mouton, Il l’aurait sacrifié à la place d’Ismâ‘il(p). »"(3)

Le Messager de Dieu(s) préférait les pattes de devant et lesépaules de mouton.(4)

On interrogea l’Imam as-Sâdeq(p) : « Pourquoi le Messager de Dieu(s) préférait-il les pattes de devant aux autres membres du mouton ? » Il(p) répondit : « Parce qu’Adam fit une offrande de la part des Prophètes(p) de sa descendance. Il fut donné à chacun des Prophètes, un nom des membres. Et le Messager de Dieu(s) fut appelé « dhirâ’ » (patte de devant). Ainsi, par la suite, il(s) aima les pattes de devant et il en avait envie, il les aimait et les préférait. »(5)

Un autre propos rapporté, une autre explication est donnée : « Le Messager de Dieu(s) aimait les pattes de devant à cause de leur proximité du pâturage et détestait celles de derrière à cause de leur proximité de l’endroit où la bête urine. »(6)

L’Imam as-Sâdeq(p) louait la tête.(7) La tête du mouton fut évoquée devant l’Imam as-Sâdeq(p). Il(p) dit : « La tête est l’endroit de l’intelligence, la [partie] la plus proche du pâturage et la plus éloignée des choses nuisibles. »(8)

L’Imam ar-Ridâ(p) aimait manger de la bouillie sucrée (swîq) après avoir mangé de la tête de mouton. « Nous avions mangé des têtes de mouton chez l’Imam ar-Ridâ(p). Il(p) demanda de la bouillie sucrée (swîq). Je lui dis que j’étais rassasié. Il(p) dit : « Un peu de bouillie sucrée (swîq) aide à digérer les têtes. Elle est son médicament. » »(9)

« Celui qui est touché par une faiblesse dans son cœur ou au niveau de son corps, qu’il mange de la viande de mouton avec du lait (ou yaourt « labn ») car cela fait sortir tout mal et toute douleur de ses articulations, renforce son corps et raffermit son dos. »(10)

« Durant les mois de juin et de juillet, il est profitable de manger de la viande (comme la viande de chèvre (de 1 et de 3-4 ans)). »(11) Cependant, « durant le mois de mai, il est interdit de manger de la viande grossière/dure [lourde à l’estomac] comme les têtes.. »(12)

L’agneau et le mouton constituent d’excellentes sources de protéines, de certaines vitamines (comme  B2, B3 et B12) et de minéraux comme  le zinc, le fer, le phosphore, ce qui leur confère une bonne valeur nutritive.

(1)Bihâr, vol.63 pp72-73 citant Makârem al-Akhlâq ; (2)du Messager de Dieu(s), Mustadrak, vol.16 p341& 346 & 372 ; Bihâr, vol.59 p296 & vol.63 p89 ; (3)Kâfî, vol.6 p310 ; Bihâr, vol.63 p69 ; (4)Bihâr, vol.63 pp72-73 citant Makârem al-Akhlâq ; (5)Kâfî, vol.6 p315 H1 ; Bihâr, vol.63 p38 H14 ; (6)Kâfî, vol.6 p315 H3 ; Bihâr, vol.63 pp37-38 H14 ; (7)Bihâr, vol.59 p281) ; (8)Kâfî, vol.6 p319 ; (9)Bihâr, vol.63 p78) ; (10)de l’Imam as-Sâdeq(p), Wasâ’il, vol.25 p60 ; Bihâr,  vol.63 p101 ;  (11)de l’Imam ar-Ridâ’(p), ar-Risâlat adh-Dhahabiyyah, in Bihar, vol.59 pp312-313 – cf. L.S. N°26 & 27 ; (12)de l’Imam ar-Ridâ’(p), ar-Risâlat adh-Dhahabiyyah, in Bihar, vol.59 p312

*Pour les conditions de la viande licite, voir La Nourriture licite et illicite aux Ed.BAA.

www.lumieres-spirituelles.net     No77  - Jumâdî I & II 1437 – Février-Mars 2016

Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)