1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-04-07 | Readers 371 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les preuves de la Résurrection (3-b)


Par la [grâce du] Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

{Certes, nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons.}   

Les preuves de la Résurrection (3-b)

L’autre argument que nous sommes en train de reprendre ici est celui concernant l’existence de l’Au-delà à partir de la croyance (globale) en la Justice divine. Nous avons vu comment l’Au-delà est nécessaire pour  que la Justice divine puisse se réaliser.

Pourquoi les rétributions, les sanctions ne peuvent pas avoir lieu en ce monde de sorte que l’homme puisse y voir le fruit de ses actes, les récompenses pour les bons actes et les punitions pour les mauvais ?

Ou en d’autres termes, pourquoi Dieu (qu’Il soit Exalté) n’a-t-il pas placé la rétribution (la récompense ou la punition) des actes des gens en ce monde ?

La raison est simple : ce monde, limité dans le temps et dans l’espace,  ne convient pas du tout à cela. Par exemple, si une personne a tué plusieurs personnes. Comment sera-t-elle punie pour ses crimes en ce monde ? Elle ne pourra pas être tuée plusieurs fois. Et la tuer une fois suffira-t-il pour rendre la justice pour tous ses crimes ? Bien sûr que non ! Et que dire de ces tyrans arrogants et criminels qui emploient des armes de destruction massives, jettent des bombes atomiques… Quelle punition en ce monde pourra égaler leurs crimes ?

Et sans parler de la réelle valeur des actes (dans le monde immatériel) dont nous ne voyons que l’apparence. N'est-il pas dit, par exemple, que celui qui tue une personne est comme s'il avait tué tout le genre humain ?

Mais, pourquoi Dieu Très Elevé n’a-t-il pas établi des règles en ce monde (ad-dunia) de sorte qu’il soit impossible aux criminels, aux corrompus d’échapper aux sanctions, aux châtiments, de sorte que de tels criminels soient justement punis ?

La réponse est que les particularités de ce monde sont celles de la limite, des actes, du perfectionnement de l’homme (qui nécessite le libre-choix). Sa nature est différente de celle de l’Au-delà qui est le monde de la récolte infinie, des sanctions. Et ces deux mondes ne peuvent pas se réunir en un seul monde.

(d’après « al-Ma‘âd - ru’yah qurâniyyah » de Sayyed Kamâl al-Haydarî, vol1 pp69-73)

 

Il est donc nécessaire qu’il existe un autre monde où auront lieu la tenue des comptes de l’ensemble des actes et le jugement de l’ensemble des gens, le Jour où apparaîtront la Vérité et la Justice. Cela en se plaçant du point de vue de la création.

Et en considérant la « Face de Dieu », il est impossible de supposer d’autres existants face à l’instauration de la Justice Divine. Dieu est Riche (se dispense) des mondes. Il n’a besoin de personne pour instaurer la Justice. Il n’existe dans le monde rien d’autre que Dieu et Ses beaux Noms et Ses Actes.

(d’après « Al-Ma‘âd wa al-Qiyâmah fî-l-Qurân » de Ayatollah Jawâdî Âmolî, p268)

www.lumieres-spirituelles.net     No78  - Rajab-Sha'ban 1437 –  Avril-Mai  2016


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)