1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-04-07 | Readers 281 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Non à ‘la théorie du complot’ !


Non à la « théorie ... ... du complot » !

A nouveau, les attentats qui déchirent les pays d’Afrique et du Moyen Orient ont touché l’Occident. Et comme toujours, quand on se trouve démuni, on crie au complot, on y voit une super-organisation secrète qui planifie dans l’ombre et manipule tout, dont il est difficile d’échapper. Complots, certes il y a ! Et personne ne peut nier ce phénomène, d’ailleurs évoqué plusieurs fois dans le noble Coran. Mais, de là, à dire que tous les évènements qui se déroulent dans le monde sont le résultat d’agissements d’une super-organisation (comme ‘Illuminati’, ‘franc-maçonnerie’, ‘sionisme’, ‘Bilderberg’, ‘Commission Trilatérale’ ou autres encore..), pourvue de moyens énormes et surtout d’une vision globale vraie et d’une planification précise juste ?! Assurément, c’est faire preuve d’ignorance et d’incroyance. Il est sans doute nécessaire de revenir sur un certain nombre de points et de mettre les points sur les i pour voir la réalité telle qu’elle est, aussi déroutante qu’elle puisse apparaître, et pourvoir l’affronter.

Les deux principaux types de regroupements mondiaux

On peut dire qu’il existe à l’heure actuelle deux principaux types de regroupements mondiaux, qui interfèrent dans les affaires des peuples dans le monde.

1)Celui autour de l’argent

C’est-à-dire, ceux qui cherchent à accumuler d’énormes capitaux, comme les gros groupes financiers Rothschild, Rockefeller (etc.) qui n’ont qu’un seul amour, celui de l’argent, et qu’une seule préoccupation, celle de s’enrichir toujours davantage et d’en rechercher les moyens.

2)Celui autour du pouvoir, de la domination du monde

(sur les plans politique, idéologique, économique, militaire, financier..), comme l’administration américaine qui n’a qu’une seule préoccupation, celle d’étendre son autorité et de renforcer son hégémonie sur le monde.

Ces deux types de regroupements planifient-ils(« complotent-ils ») au niveau mondial pour arriver à leurs fins ? Il serait stupide de penser qu’ils ne le font pas alors qu’ils en ont les moyens.

Mais comment planifient-ils ? C’est là la vraie question

Peut-on dire qu’ils réfléchissent sur la façon de changer les croyances des gens, leurs façons de pensée en s’appuyant sur leurs propres croyances ? Qu’ils réalisent leurs objectifs, déterminés par une planification préalable ?

Ou plutôt, qu’ils étudient la situation de tel ou tel pays, mettent en place une tactique pour l’exploiter au maximum tout en dupant les gens, dans le seul but de s’enrichir et d’étendre leur mainmise ?

Quand on les voit à l’œuvre, que ce soit un niveau interne ou externe, on peut voir que leur approche est essentiellement empirique, à la recherche des moindres opportunités. Certes, ils peuvent avoir des moyens et de l’expérience, des idées et des projets qui peuvent impressionner les faibles ou les ignorants.

Mais quand ils se mettent à les appliquer, ils se heurtent à beaucoup de problèmes (comme des mentalités différentes, des intérêts personnels opposés, des rivalités, la bureaucratie..). Et pour les résoudre, ils ont alors une approche du « coup par coup ».

Ils sont à l’instar de leur maître, le shaytân, qui, dépourvu de raison, coléreux et rancunier, ne fait que suivre ses envies, obéir à ses penchants, courir derrière les opportunités, dans l’incapacité de planifier.

Allumer des feux ? susciter des conflits ? détruire des pays ? déterminer des étapes proches pour y arriver ? Oui ! ils peuvent le faire tant qu’il y a des gens, des peuples qui leur en donnent la possibilité ! Mais ils ne sont pas pour autant dans une meilleure situation, en résultat !

Des exemples

Leur attitude.. à propos de l’Imam al-Mahdî(qa)

Certains pensent qu’ils croient en l’Imam al-Mahdî(qa) et, en tant qu’il(qa) menace leurs pouvoirs, ils complotent pour le tuer (que Dieu nous en préserve !).

Non ! Ils ne croient pas en cette idée. Mais ils voient que cette croyance en l’Imam al-Mahdî(qa) unifie les Shi‘ites et défie leurs intérêts. Ils ont déjà vu les effets néfastes (pour eux) de l’unité des Shi‘ites derrière un chef de moindre importance, l’imam al-Khomeynî(qs) !

Alors, ils vont tout faire pour essayer de déformer cette idée, de la détruire de sorte que les gens en désespèrent ! Oui ! Ils peuvent le faire et le font !

.. à propos de l’entité sioniste

Au début, personne n’avait le projet de créer un Etat au Moyen-Orient. C’est le Royaume Uni qui saisit cette opportunité pour se débarrasser de ses rivaux au sein même du camp allié, au moment où l’occident était en train de composer le Moyen-Orient après la mort de l’Empire ottoman, à la fin de la première guerre mondiale.

Certes, il y avait des Juifs qui croyaient au concept de la « Terre promise » et d’autres qui avaient des ambitions de type « nationaliste » (à l’instar des mouvements politiques apparus à la fin du 19e siècle). Mais ce n’était pas obligatoirement la Palestine qui était visée, d’autres pays ayant été suggérés, comme l’Ouganda, l’Argentine..

Aussi, le Royaume Uni proposa-t-il la Palestine aux Juifs, (ayant déjà profité de leurs services et de leur réseau), alléguant « une terre sans peuple pour un peuple sans terre.. ». Leur arrivée en Palestine fut sous son patronage et les Palestiniens dupés quittèrent leurs maisons, pensant y revenir le lendemain.

Certains disent que les sionistes ont un projet du Nil à l’Euphrate. Si c’était vraiment leur croyance et leur objectif, ils ne se seraient pas retirés . Non ! En fait, de façon pragmatique, en voyant la résistance, ils se sont retirés du sud-Liban.

.. avec l’Arabie Saoudite et le wahhabisme

Quand les Britanniques arrivèrent au Moyen Orient, ils trouvèrent dans le Hedjaz, des tribus ayant des croyances avec lesquelles il était possible de s’allier.

Ainsi, en échange de quelques armes et d’un peu d’argent, ils purent les faire bouger. Là où ils ne rencontrèrent pas de résistance, ils continuèrent.

Quand les Américains se heurtèrent à l’occupation soviétique en Afghanistan, ils firent appel à leur idéologie (salafiste, wahhabite) et créèrent le phénomène Ben Laden qui se retourna contre eux.

Puis après al-Qa‘ida, ce fut Daesh, après leur défaite en Irak, une nébuleuse aux couleurs de l’Islam dont les dirigeants (que l’on ne voit pas d’ailleurs) seraient pour la plupart des anciens généraux de l’armée laïque de Saddam Hussein..).

Ils n’ont fait que profiter d’un vide idéologique présent dans certains milieux musulmans sunnites. Mais quand l’Arabie Saoudite a voulu que tout le Yémen soit wahhabite, on voit le résultat..

En conclusion

On peut dire que ce sont plutôt des groupements « opportunistes » (dans le sens de saisir les opportunités) qui n’ont qu’une vision partielle, matérielle, apparente, des choses. Leurs projets sont superficiels, pour un temps relativement courts, liés à leurs intérêts plus ou moins immédiats sur terre. Et s’ils réalisent quelque chose, ce n’est qu’à cause de la faiblesse de la partie adverse.

A la place d’une vision juste, liée à une stratégie à long terme et à un objectif final, ils ne font que saisir les occasions selon leurs capacités, réagir aux évènements suivant leurs possibilités, et parfois même, ils arrivent au contraire des résultats escomptés !)

Leur raison est loin d’avoir la capacité d’envisager un plan complet, précis, clair, juste selon lequel les actions sont menées et les résultats attendus se réalisent. La plupart du temps, ceux qui dirigent sont plus préoccupés à sauvegarder leur poste, à donner des coups, à profiter d’une faiblesse dans le camp adverse, quitte à exploiter, opprimer, exterminer. Le secret de leur réussite apparente (si on peut parler de réussite) n’est que du fait de notre faiblesse.

Ils ont des voiles qui les empêchent de voir la réalité telle qu’elle est et de comprendre la vérité des choses. Ils n’ont aucune vision morale, transcendante des choses. Dieu les a décrits dans Son noble Livre : {Ils connaissent l’apparence de la vie d’ici-bas..}(7/30 Rûm), {Ils ne connaissent du Livre que des désirs et ils ne font que des conjectures.}(78/2 La Vache).

En fait, ils ne réalisent que ce que Dieu a voulu qu’ils réalisent en leur donnant la possibilité de le faire : c’est du « retard progressif » (al-istidrâj).

{Ceux qui traitent de mensonges Nos Signes, Nous les conduirons graduellement [vers leur perte] de sorte qu’ils ne savent pas...}(84/7 al-A‘râf). « Retard progressif » (al-istidrâj) de Dieu ou de l’Imam al-Mahdî(qa), un délai accordé, pas autre chose, pour augmenter leurs châtiments et .. donner aux gens l’occasion de se réveiller..

{Ils firent des stratagèmes et Dieu fit des stratagèmes, et Dieu est le Meilleur des stratèges..}(54/3 Al ‘Imrân){Et Je leur accorde un délai, car ma ruse est solide.}(45/68 al-Qalam)

www.lumieres-spirituelles.net No78 - Rajab - Sha’bân 1437 - Avril - Mai 2016

DÉCOUVRIR DES RÈGLES DIVINES No78

Le monde à l’envers !

La recrudescence des attentats terroristes en Syrie, en Irak, en Afghanistan, en Afrique et en Europe ne peut que soulever condamnation, indignation et colère, même si on peut déplorer une mobilisation émotive occidentale bien sélective !

Mais la colère contre qui ? Que l’on ne s’y trompe pas !

Cette recrudescence n’est que révélatrice de la faillite des politiques désastreuses occidentales au Moyen Orient et en Afrique et même dans leurs propres pays ! C’est que l’on ne peut pas, indéfiniment et en toute impunité, semer la terreur, détruire des Etats (comme l’Afghanistan, la Libye, l’Irak, la Syrie, le Yémen pour ne citer qu’eux), mettre des millions de gens sur les routes, marginaliser des populations, fermer les yeux devant le terrorisme d’Etat pratiqué par certains pays (ou l’encourager) contre des milliards de dollars, sans que tout cela n’entraîne de dramatiques conséquences, et en premier lieu, un terreau favorable aux intrigues politiques, aux manipulations, aux trafics de tout genre, au terrorisme..

Alors l’opinion publique de chaque pays ne doit pas céder à la panique et à la manipulation, mais ouvrir grands les yeux sur la réalité et demander des comptes à ses responsables politiques !

Et voilà que, pour brouiller davantage les cartes, des organisations légitimes de résistance et de solidarité aux peuples opprimés sont taxées de terrorisme et d’antisémitisme !

En effet, que peut-on reprocher au Hezbollah libanais, si ce n’est d’avoir chassé l’occupant sioniste israélien de la majorité(1) du territoire libanais et de défendre le pays contre ses ingérences quasi-quotidiennes, directes ou indirectes, et contre les agressions des organisations terroristes telles que Daesh ? C’est un droit internationalement reconnu, dont d’ailleurs la France ne s’est pas privé quand elle a résisté contre l’occupation allemande lors de la 2de guerre mondiale. Alors pourquoi l’inscrire sur la liste des organisations terroristes et l’assimiler aux agresseurs criminels de Daesh ?

Et que peut-on reprocher à l’organisation de Boycott des produits israéliens en provenance des territoires palestiniens occupés en 1967 (BDS) – à l’instar de la campagne de boycott qui avait été menée contre l’apartheid Sud-Africain – si ce n’est de chercher à appliquer la loi et le droit international qui, jusqu’à maintenant, ne reconnait pas cette occupation sioniste ? Alors, pourquoi la rendre illégale et la taxer d’antisémitisme ?

Ces mesures ne font que confirmer la faillite de l’entité sioniste et de ceux qui la soutiennent, ainsi que leur égarement ! Ce n’est pas le fait d’avoir réussi à vassaliser des pays arabes, comme l’Arabie Saoudite, et à exploiter leurs échecs sur la scène arabe (comme en Syrie et au Yémen) et leurs rancunes, qui lui fera acquérir une quelconque légitimité !

{Nous lançons la Vérité contre le faux, alors elle le détruit. Et le voilà qui disparait. Malheur à vous pour ce que vous avez attribué !}(18/21 Les Prophètes)

(1)Il reste encore une partie du territoire libanais sous occupation israélienne, la région de Shebaa, située au sud-est du Liban, aux limites de la frontière avec la Syrie.

www.lumieres-spirituelles.net No78 - Rajab - Sha’bân 1437 - Avril - Mai 2016


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)