1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-04-07 | Readers 387 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

A propos des Djinns (ou 'esprits')


A propos des Djinns (ou 'esprits')

S

alamou Alaykoum !

Je suis troublé par une situation dont j'aimerais vous faire part  pour avoir votre opinion. Dans ma tribu, nous naissons en étant confrontés à une série de rituels qui nous lient avec des entités qui ont été en relation avec nos ancêtres. (Ce ne sont certainement que des djinns.) Ces entités, que nous appelons  des « dieux  », jouent un rôle central dans notre identité mystico-spirituelle. Elles apparaissent pour les gens comme une solution dans diverses circonstances de la vie : mariage, naissance, santé, justice, prospérité, décès. En général, un pratiquant (élu par ces entités) entre en communication avec elles, pour les mettre en relation avec les membres d’une famille ou d’une communauté. Et pour cela, il fait  des sacrifices (de coqs, de chèvres, de céréale et autres) selon la nature des requérants. Ces pratiques sont devenues des coutumes ancestrales.

Mon problème est le suivant : je suis né avec ces forces qui m'ont animé durant ma tendre enfance jusqu'à ces jours où je vous écris, me révélant tantôt les vertus de plantes avec lesquelles je soigne des gens, m’enseignant même des versets et des sourates qui me permettent de faire face à des circonstances précises, comme les sourates Fatiha, Yasîn et Al-hijr, pour ne citer qu’elles.

Depuis un an déjà, j'ai été appelé par les djinns de mes ancêtres pour assurer le contact et ainsi le pouvoir rituel qui était celui de mes pères,  mes ancêtres s’étant engagés vis-à-vis d’eux en leur nom et au nom de leur descendance. J'y suis allé  en leur lisant le Coran et leur disant qu’ils doivent répondre à l'appel de l'Islam (parce qu'ils savent que c’est la seule voie de la Vérité).

Mais, je suis inquiet, très inquiet, parce que je ne sais pas si je m'en sortirai devant Allah. En même temps, je crois fermement que la libération spirituelle des hommes de ma communauté de ces entités passe par la conversion de ces esprits. J'ai commencé à apprendre la Religion à un centre culturel islamique depuis deux mois et à pratiquer les principaux rites comme la prière, le jeûne de Ramadan. Mais je me sens à la croisée des chemins.

Je vous demande de me donner votre avis et de prier particulièrement pour moi et les miens afin que par la Grâce d'Allah, je puisse trouver la complétude de Sa Miséricorde. J'en ai sincèrement besoin. Salam !

Edouard Budjom  Cameroun

Réponse de la revue

Alaykum as-Salam !

Nous vous remercions de votre lettre et de nous avoir fait part de votre situation dont, il nous semble, vous êtes très lucide.

Le monde des djinns, monde que Dieu (qu’Il soit Glorifié) a voulu parallèle à nous (c'est-à-dire ne  rencontrant pas le nôtre), est très étrange malgré les tentatives d’intersection.  

Sans doute, serait-il préférable pour vous de vous séparer d’eux autant que possible, de vous éloigner d’eux, même si certains vous ont appris des versets du Coran et autres mystères de ce monde. Les djinns croyants savent également qu’il n’y a pas d’interférence entre ces deux mondes et en général, ils ne s’approchent pas des êtres humains croyants. D’autre part, nous ne sommes pas responsables de leur conversion.

Peut-être qu’au début, vous aurez l’impression de perdre quelque chose et d’être privé de quelques bénédictions mais c’est la voie la plus sûre qui vous mènera certainement à Dieu.

Vous avez commencé à étudier la religion au centre culturel islamique. C’est une très bonne chose et nous ne pouvons que vous y encourager. Demandez l’Aide de Dieu. Demandez-Lui qu’Il vous renforce dans votre connaissance de Sa Religion, qu’Il vous protège d’eux et qu’Il vous accorde la Réussite (tawfiq). Récitez le noble Coran et notamment les deux sourates de demande de protection (an-Nas et al-Falaq).

Demain, quand vous connaîtrez mieux la Religion, que vous serez fort, que vous connaîtrez davantage la réalité du monde des djinns, vous pourrez aider vos compatriotes dans ce domaine.

En tout cas, nous vous félicitons pour le choix que vous avez fait et nous demandons à Dieu qu’Il vous assiste dans ce que vous faites. Beaucoup de douas et de salams !

www.lumieres-spirituelles.net     No78  - Rajab-Sha'ban 1437 –  Avril-Mai  2016


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)