1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-06-03 | Readers 355 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’éternité de la vie après la mort donne une autre dimension à la vie sur terre (1)


L’éternité de la vie après la mort

donne une autre dimension à la vie sur terre (1)

Nous avions rappelé dans le No 54 de la revue Lumière Spirituelles, les deux étapes nécessaires qui doivent se réaliser avant le Jour de la Résurrection (qui est la réalisation du Retour à Dieu ) : l’apparition de l’Imam al-Mahdî(qa) et le Retour (ar-rajâ’).

Puis nous avons vu, dans un premier temps, les preuves de la Résurrection, celles tirées de la fit(No55 à 58), celles données dans le noble Coran (No59 à 72), celles données par la raison (No73 à 78).

Il est inévitable que la certitude d’une vie après la mort amène une remise en question de notre compréhension de notre vie sur terre, mais aussi, entre autres, de nous-mêmes, de notre propre identité (« Qui sommes-nous réellement ?).

C’est que nous allons voir maintenant avant d’aborder les différentes étapes de la Résurrection, telles évoquées dans le noble Coran et dans la sunna des Infaillibles(p).

{..Quand nous serons ossements et poussières, serons-nous ressuscités en une nouvelle création ?}(98/17 Le Voyage nocturne) se demandent ceux qui nient la Résurrection, à cause de leur vision matérielle de leur vie sur terre. Ils ne peuvent imaginer que ce corps qui va disparaître en devenant poussière, va renaître, va avoir une autre vie.

Est-il possible que ce corps de ce monde ait une autre création après sa décomposition et être devenu ossements et poussières ? Ici la similitude est posée au niveau du corps, un corps nouveau remplaçant le premier corps. Mais, cette vision ne tient pas compte de l’âme. Alors se pose la question de qu’est-ce qui sauvegarde l’unité de l’être humain et sa personnalité ?

Croire en la Résurrection amène à réajuster sa vision de la réalité de l’être humain.

En effet, ce n’est pas le corps qui constitue l’identité de l’être humain. C’est l’âme qui est l’être humain en vérité, sauvegardée auprès de Dieu avec la différence des parties du corps et l’altération de sa forme.

C’est l’âme qui sauvegarde l’unité de l’être humain et sa personnalité durant toute sa vie en ce monde, depuis l’état d’embryon jusqu’à la vieillesse et aussi après la mort, dans le monde intermédiaire et dans l’Au-delà.

(d'après  sayyed Tabataba'i, Tafsîr al-Mîzân, vol.13 p170)

« Ainsi, pour l’être humain il y a deux vies :

1-l’une matérielle en ce bas monde (dunia) qu’il mène sur terre ;

2-l’autre, morale, immatérielle dans l’Au-delà, spécifique à l’autre monde.

Et pour ces deux vies, il y a des moyens et des outils qu’il faut s’efforcer d’acquérir » dit l’imam Khomeynî(qs).

(al-Ma'ad fî nazhâr al-imam al-Khomeynî(qs)p24)

 Puis il(qs) ajouta : « Car ce qui est sûr de la haute philosophie sage, du noble Coran, et de l’ensemble des recommandations des Prophètes, c’est qu’il faut préparer les moyens et les outils de cet autre monde, en ce monde ! » (idem, p24)

Avec une vie après cette vie, une vie dans l’Au-delà, nous avons :

a)l’éternité devant nous (c’est-à-dire la vie de l’être humain est éternelle)

b)même !, la vraie vie est  dans l’Au-delà puisqu’éternelle !

Cela ouvre d’autres perspectives sur le sens de cette vie sur terre, oblige une autre approche de la connaissance de soi et implique une réflexion du mode de vie à suivre sur terre, pour assurer une bonne vie éternelle !

Il nous faut donc connaître davantage la réalité de l’être humain, ses capacités et ses aptitudes.  Nous pouvons nous référer aux Messages envoyés par Dieu et aux recommandations de Ses Messagers et de Ses Proches-Elus, pour élargir notre horizon vers l’Au-delà, mieux comprendre le sens réel de notre vie en ce monde (par rapport à cet Au-delà) et mieux connaître notre réalité.

www.lumieres-spirituelles.net     No79  - Ramadan-Shawwal 1437 –  Juin-Juillet  2016

A propos de l'éternité de la vie après la mort (1)

(Explications)

†Selon que l'on a une vision matérialiste ou pas de la vie, on a une vision différente de la mort. En effet, celui qui a une vision matérialiste de la vie, ne voit que la décomposition de son corps à sa mort et ne peut pas imaginer une autre vie par la suite. Il doute donc d'une vie après la mort, quand il ne la nie pas totalement.

††Mais, le problème de cette personne, c'est qu'elle ne tient pas compte de son âme, qui est son essence. C'est l'âme qui garantit l'identité de l'être humain. C'est elle qui sauve son unité. Elle est comme le disque dur du corps où tout est sauvegardé.

††Durant la vie sur terre, la manifestation extérieure de la personne change, se modifie, depuis l'état d'embryon jusqu'à la vieillesse, en passant par la jeunesse, l'âge adulte. Dit-on qu'il s'agit à chaque fois d'une autre personne ou parle-t-on d'une même personne qui grandit, évolue, se complète, s'affaiblit et dépérit à la fin de sa vie ? Il y a donc bien autre chose que le corps.

††Croire en la vie après la mort amène obligatoirement à se poser des questions : qui va renaître ? Moi ?  Une autre personne ? Si c'est "moi-même", comment ? puisque mon corps par lequel je m'étais fait connaître, a complètement disparu ?

††Ce n'est pas le corps qui donne l'identité, la personnalité de l'individu. C'est l'âme qui est l'être humain. C'est l'âme qui se plaint et qui se réjouit, c'est elle qui a mal si le corps reçoit un coup. Le corps n'est que la manifestation matérielle de l'âme en ce monde matériel. Dans un autre monde, elle aurait une autre manifestation.

††Et cette âme immatérielle qui fait l'identité de la personne, qui préserve son intégrité, est immortelle. Elle ne meurt pas. La mort représente pour elle le passage en un autre monde avec des contraintes (de temps et d'espace) différentes ou même sans aucune contrainte.

††Le passage cité indiquant que l'être humain a deux vies ne signifie pas pour autant qu'il y a deux vies : la vie en ce monde (limitée dans le temps et dans l'espace) et la vie, véritable, vraie, dans l'Au-delà. Il est une invitation à voir notre vie sur terre dans la perspective de l'Au-delà,  de la voir comme le prélude à celle de l'Au-delà, pour nous y préparer dès maintenant, comme quelqu'un qui prépare ses affaires et donne ses dernières recommandations avant de partir en voyage.

††Mais, ne nous y trompons pas ! Il ne s'agit pas de deux vies, l'une venant après l'autre. La vie éternelle ne vient pas après celle limitée sur terre. Car l'éternité n'accepte pas de limites. Du point de vue de la matière, du limité, de la fenêtre des limites du temps et de l'espace, l'Au-delà apparaît comme venir après la sortie de ces limites, c'est-à-dire après la mort.  Mais en se plaçant du point de vue de l'Au-delà, illimitée, éternelle, véritable, nous y sommes déjà! Seulement, Dieu Tout-Puissant, a voulu que ces cadres (ces limites de temps et l'espace) mis en cette vie sur terre déterminent notre Au-delà.

††Donc, à nous d'en prendre conscience, de profiter des occasions que Dieu Tout-Puissant a mis à notre disposition à l'intérieur et à l'extérieur de nous-mêmes, pour avoir la meilleure éternité possible. Et en premier lieu, il est nécessaire de connaître la réalité de l'être humain, ses capacités et ses aptitudes, les Messages et les Recommandations envoyés par Dieu, pour élargir notre horizon vers l'Au-delà, comprendre le sens réel de notre vie en ce monde.

††Ainsi, croire en la Résurrection, en une autre vie après la mort, donne une autre dimension sur terre et amène à revoir toute notre compréhension de notre vie sur terre et ouvre la porte à une réflexion beaucoup plus profonde, beaucoup plus véridique.

www.lumieres-spirituelles.net     No79  - Ramadan-Shawwal 1437 –  Juin-Juillet  2016


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)