1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-07-31 | Readers 711 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/L’Adhân et l’Iqâmah-5-des règles concernant les "Hayya 'alâ.."(2)


C/Des règles de conduite concernant des éléments de la prière

I/Des règles de conduite morales concernant l’Adhân et l’Iqâmah

5- Des règles de conduite concernant les « Hayya ‘alâ.. » (2)

Le cheminant vers Dieu a fait comprendre à son cœur la Subtilité divine des différentes parties de l’adhân et de l’iqâmah et est arrivé à

l’annonce du début de la prière.

Le cheminant vers Dieu doit faire comprendre au cœur cette Subtilité divine par la répétition et le rappel total, et la fitra s’éveille (par eux). Parce que, quand cette subtilité est évoquée, la fitra, dans la mesure où elle recherche la perfection et le bonheur, fait attention à elle, veille sur elle et l’observe.

Et dans sa répétition il y a des secrets.

Quand le cheminant est arrivé à cette station, il annonce la présence : « La prière va commencer ! »

Et en annonçant que la prière va commencer, le cheminant doit se voir en présence du Roi des rois dans les mondes de l’Existence, du Sultan des sultans, le Très-Grandiose Absolu.

En même temps, il doit faire comprendre à son cœur l’importance de cette Présence qui est dû totalement (et uniquement) à la déficience et au manquement du possible(1).

Il se dirige vers le Lieu de Présence, en étant très intimidé de ne pouvoir assumer l’ordre, il avance d’un pas de peur et d’espoir. Il se rend chez le Très-Noble n’ayant aucune provision ni monture. Il voit son cœur vide du salut et il ne considère pas ses actes comme de bonnes actions ni comme méritant d’être évoqué [c’est-à-dire ayant quelque valeur].

Si cet état s’affermit dans le cœur, alors on peut espérer qu’il va être l’objet d’une Bienveillance. {N’est-ce pas Lui Qui satisfait le nécessiteux quand il Le sollicite et qui dissipe le mal ?}.(28/13 Le Tonnerre)

RÉCITER L’ADHÂN ET L’IQÂMAH AVANT LA PRIÈRE

Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) :

« Si tu récites l’adhân et l’iqâmah [avant la prière], deux rangées d’Anges prient derrière toi et si tu ne récites que l’iqâmah [avant la prière], une rangée d’Anges prie derrière toi. »

(de l’Imam as-Sâdeq(p), « al-Kâfî » vol.3 p303)

Les rapports de ce genre sont nombreux. Et dans certains propos rapportés (ikhbâr), il est précisé que :« La longueur d’une rangée se situe entre l’Est et l’Ouest. »

(Mâ lâ yahduruhu al-faqîh, vol.1 p287)

Celui qui prie [après avoir récité] l’adhân et l’iqâmah, deux rangées d’Anges prient derrière lui et celui qui prie [après avoir récité] l’iqâmah sans l’adhân, une rangée d’Anges prie derrière lui.»

Au moins entre l’Est et l’Ouest et au plus entre le ciel et la terre. »  (de l’Imam as-Sâdeq(p) « Thawâb al-a‘mâl » p33)

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie I Chap.5) pp155-156

(1)le possible, qui a une existence possible, non nécessaire, non obligatoire, qui n'a d'existence que par Dieu.

www.lumieres-spirituelles.net  No80 - Dhû al-Qa'deh - Dhû al-Hujjah 1437  -  Août-septembre 2016


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)