1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-09-29 | Readers 842 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/L’Adhân et l’Iqâmah-5-des règles concernant les "Hayya 'alâ.."(3)


C/Des règles de conduite concernant des éléments de la prière

I/Des règles de conduite morales concernant l’Adhân et l’Iqâmah

5- Des règles de conduite concernant les « Hayya ‘alâ.. » (3)

Le cheminant vers Dieu a fait comprendre à son cœur la Subtilité divine des différentes parties de l’adhân et de l’iqâmah et est arrivé à l’annonce du début de la prière. Nous continuons de citer les propos rapportés concernant la récitation de l’adhân et de l’iqâmah avant de commencer la prière.

RÉCITER L’ADHÂN ET L’IQÂMAH AVANT LA PRIÈRE (suite)

Et dans certains propos rapportés, il est dit : « Celui qui récite l’iqâmah sans l’adhân [avant la prière], un [Ange, ou une rangée d’Anges] prie à sa droite et un [Ange, ou une rangée d’Anges] prie à sa gauche. »

Et il existe encore d’autres nouvelles de ce genre. Sans doute, les différences entre les nouvelles correspondent-elles aux différences entre les prieurs au niveau des connaissances, de la sincérité, comme on peut le déduire de certains propos rapportés, comme celui-ci effectué avec l’adhân et l’iqâmah en terre pauvre (désertique).

EN CONCLUSION

En gros, si le cheminant vers Dieu se voit un imam [imam de la prière, c’est-à-dire dirigeant la prière] pour les Anges de Dieu et un imam pour ses forces matérielles (de ce monde, mulkiyyah) et immatérielles (malakûtiyyah), s’il a regroupé par l’adhân et l’iqâmah, ses forces matérielles (de ce monde, mulkiyyah) et immatérielles (malakûtiyyah), et que les Anges se sont réunis autour de lui, alors il doit rendre le cœur – qui est la meilleure force de l’apparent et de la profondeur, l’intercesseur des autres forces – un guide (imam), réellement, dans la mesure où il est le garant de la récitation (du Coran) pour ceux qui le suivent, les porte sous sa responsabilité !

Il doit faire très attention à lui-même, d’une attention totale, s’observer d’une jolie observation pour que soient préservés le Lieu de la Présence et la Présence et appliquer les règles de conduite de la station sacrée.

Il doit saisir l’occasion de cette réunion sacrée, pour magnifier l’orientation des Anges de Dieu et leur soutien, pour faire connaître les bienfaits du véritable Maître des Bienfaits !

En même temps, il doit présenter son impuissance et son manquement à remercier Dieu (qu’Il soit Glorifié !) pour ces bienfaits grandioses à Sa Station Sacrée, parce qu’Il est le Maître des Bienfaits.

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie I Chap.5)

www.lumieres-spirituelles.net  No81 - Moharram-Safar 1438 Octobre-Novembre  2016  


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)