1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-09-29 | Readers 343 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La connaissance de la juste voie


La connaissance de la juste voie

 « Et sachez que vous ne connaitrez pas la juste voie avant de connaître ceux qui l’ont délaissée,

que vous ne vous saisirez pas du pacte du Livre avant de connaître ceux qui l’ont violé

et que vous ne vous y accrocherez pas avant de connaître ceux qui l’ont rejeté. » 

du Prince des croyants(p) Nahj al-Balâghat, Sermon 147  p318

وَاعْلَمُوا أَنَّكُمْ لَنْ تَعْرِفُوا الرُّشْدَ حَتَّى تَعْرِفُوا الَّذِي تَرَكَهُ،

Wa-‘lamû annakum lan ta‘rifû ar-rushda hattâ ta‘rifû al-ladhî tarakahu

Et sachez que vous ne connaitrez pas la juste voie avant de connaître ceux qui l’ont délaissée,

lan … hattâ : « lan » négation dans le futur suivi d’un verbe « mansûb » (se terminant par un « a ») + « hattâ » (jusqu’à) = ne pas..  avant de..

ar-rushda: nom d’action du verbe « rashada » (suivre le bon chemin, bien se diriger vers le bien et le juste) = la bonne voie, la voie droite

taraka-hu: verbe « taraka » = laisser, abandonner et « hu » renvoyant à « rushda »

وَلَنْ تَأْخُذُوا بِمَيثَاقِ الْكِتَابِ حَتَّى تَعْرِفُوا الَّذِي نَقَضَهُ،

Wa lan ta’khudhû bi-mîthâqi-l-kitâbi hattâ ta‘rifû al-ladhî naqadahu

que vous ne vous saisirez pas du pacte du Livre avant de connaître ceux qui l’ont violéta’khudhû bi : du verbe « akhadha » à la 2e personne du pluriel « mansûb » = se saisir de.mîthâq: nom dérivé de la 3e forme dérivée du verbe « wathiqa » (avoir confiance en)  lier par un engagement ou un pacte, d’où = pacte, alliance, engagement.naqada-hu: verbe « naaada » = violer ou enfreindre (une promesse), casser (un arrêt), dénoncer (un contrat).

وَلَنْ تَمَسَّكُوا بِهِ حَتَّى تَعْرِفُوا الَّذَي نَبَذَهُ;

Wa lan tamassakû bihi hattâ ta‘rifû al-ladhî nabadhahu

et que vous ne vous y accrocherez pas avant de connaître ceux qui l’ont rejeté.

tamassakû : la 2e forme dérivée du verbe « masaka » (tenir, saisir, retenir) = tenir, saisir, retenir, s’accrocher

nabadha-hu: verbe « nabadha » = jeter, rejeter, laisser, négliger, renier, violer..  et « hu » renvoyant à « mîthâq »

La connaissance de la vérité, de la juste voie et de la guidance n’aura lieu qu’après la connaissance de ceux qui les ont abandonnées. Ceux-là sont les guides de l’égarement qui se sont rebellés contre Dieu, Son Messager et qui combattent Ses serviteurs/adorateurs.

De même la juste application des règles du Livre avec persistance ne se réalisera qu’après la connaissance de ceux qui les ont violées, combattues et rejetées, parce que le dédouanement des gens de l’égarement est indissociable à l’allégeance des gens de la Vérité. (d’après Sharhu Nahj al-Balâghat de S. Abbas ‘Alî al-Moussawî,vol.2 p449)

www.lumieres-spirituelles.net  No81 - Moharram-Safar 1438 Octobre-Novembre  2016  


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)