1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2016-11-25 | Readers 613 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Comment Dieu protégea Hazbîl de Pharaon


Comment Dieu protégea Hazbîl de Pharaon

Hazbîl, le croyant de la famille de Pharaon, appelait les gens de Pharaon à l’Unicité de Dieu, à la Prophétie de Moussa(p), à la précellence de Mohammed, Messager de Dieu sur l’ensemble des Messagers de Dieu et de Ses créatures, à la précellence de ‘Alî fils d’Abû Tâleb(p) et des nobles Imams sur l’ensemble des Légataires des Prophètes(p), et au désaveu de la seigneurie de Pharaon. Des gens le dénoncèrent à Pharaon et lui dirent que Hazbîl appelait à la désobéissance et qu’il soutenait ses ennemis et les poussait à s’opposer à lui. Pharaon leur dit : « Si mon cousin, mon successeur à mon royaume et mon dauphin fait ce que vous dites, il mérite le pire des châtiments pour son ingratitude envers mes bienfaits. Mais si vous mentez à son propos, vous méritez alors le pire des châtiments pour avoir dit du mal à son propos. »

Ils arrivèrent ensemble chez Pharaon, Hazbîl et ces gens qui l’avaient dévoilé. Ces derniers dirent : « Toi, tu nies la seigneurie du roi Pharaon, et tu ne reconnais pas ses bienfaits. » Hazbîl dit : « Ô le roi, est-ce que je t’ai une fois menti ? Est-ce que tu me connais menteur ? » Il lui répondit que non. Hazbil continua « Alors, demande-leur qui est leur seigneur. » Ils répondirent : « Pharaon ». Il leur demanda : « Qui est votre créateur ? » Ils répondirent : « Pharaon ». Il leur demanda : « Qui est Celui qui vous pourvoit et se charge de vos ressources, qui vous défend de vos ruses  ? » Ils répondirent : « Pharaon ».

Puis Hazbîl continua : « Ô roi, je te prends à témoin ainsi que tous ceux qui sont présents que leur Seigneur est mon Seigneur, que leur Créateur est mon Créateur, que Celui qui les pourvoit est Celui qui me pourvoit, que Celui qui améliore leur mode de vie est Celui qui améliore le mien, que je n’ai pas de Seigneur, de Créateur, de Pourvoyeur autre que leur Seigneur, leur Créateur, leur Pourvoyeur, et je te prends à témoin et ceux qui sont présents devant toi, que je désavoue tout seigneur, tout créateur et tout pourvoyeur autre que leur Seigneur, leur Créateur et leur Pourvoyeur, je nie sa seigneurie et sa divinité. » Quand Hazbîl disait cela, il voulait dire que leur Seigneur était Dieu, son Seigneur, et il ne disait pas que ce qu’ils disaient être leur seigneur était son seigneur. Il dissimula ce sens à Pharaon et à ceux qui étaient présents et ils s’imaginèrent qu’il disait que Pharaon était son seigneur, son créateur et son pourvoyeur.       Pharaon leur dit : « Ô mauvais hommes, ô vous qui recherchez à corrompre mon royaume, qui voulez semer la discorde entre mon cousin et moi alors qu’il est mon soutien, vous méritez mon châtiment pour vouloir mon mal, la perte de mon cousin et mon affaiblissement ! » Ensuite il ordonna [qu’on lui apportât] des pieux qu’il plaça entre les jambes de chacun d’entre eux et dans leur poitrine puis il ordonna à ceux qui cisaillent le fer de séparer avec ces [pieux] leur chair de leur corps. Voilà la signification de la Parole du Dieu Très Elevé quand Il dit : ((Il l’a protégé [c’est-à-dire Hazbîl] des méfaits de leurs ruses, alors que le pire châtiment cerna les gens de Pharaon.))(45/40 Celui qui pardonne)

d’après un propos de l’Imam as-Sâdeq(p), tiré deBihâr al-Anwâr, vol.13 pp160-161

www.lumieres-spirituelles.net  No82 - Rabî 'I & II 1438 Décembre-Janvier  2017


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)