1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-01-27 | Readers 397 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/II-Le Qiyâm-1-A propos des règles de conduite du « qiyâm » (1)


 C/Des règles de conduite concernant des éléments de la prière

II/Des règles de conduite morales concernant le « Qiyâm »

2- A propos des règles de conduite du « qiyâm » (1)

RÈGLES DE CONDUITE À SUIVRE

Le cheminant vers Dieu doit :

*se voir se présentant dans le Lieu de la Présence de Dieu ;

*se voir se présentant dans le Lieu de la Présence de Dieu ;

*considérer le monde comme le Lieu de Présence de la Seigneurie ;

*se compter parmi les présents de l’Assemblée se dressant devant Dieu ;

*faire parvenir à son cœur la Grandeur de Celui qui est Présent et le Lieu de Présence ;

*faire comprendre aux cœur l’importance de l’entretien intime avec Dieu (qu’Il soit Exalté) et sa grandeur ;

*préparer son cœur avant de se rendre à la prière par la réflexion et la méditation ;

*lui faire comprendre la grandeur de ce qui est demandé ;

*l’obliger à l’humilité, à l’abaissement, à l’assurance, à la crainte, à la peur, à l’espoir, à l’humiliation, à l’indigence jusqu’à la fin de la prière ;

*engager son cœur à observer ces choses et à les sauvegarder.

PRENDRE EXEMPLE DES INFAILLIBLES(p)

Le cheminant vers Dieu doit :

réfléchir et méditer sur les états des hommes les plus grandioses de la religion, des guides des voies – comment étaient leurs états durant la prière et comment ils se comportaient avec le Possesseur des rois ;

prendre exemple des états des Imams de la Guidance et suivre l’exemple de ces plus grandioses de la religion ;

étudier leur vie et ne pas se contenter de la connaissance des dates de leur naissance et de leur martyre, ou de la durée de leur vie ou d’autres choses de ce genre qui n’entrainent aucun profit important ;

au contraire, chercher à connaître comment ils se sont comportés durant leur vie, comment ils ont mené leur vie, leur comportement de foi et gnostique, leur comportement dans la soumission [à Dieu], leur démarche dans la voie vers Dieu, les stations gnostiques qu’ils ont atteintes que l’on peut tirer de leurs propos éloquents.

Malheureusement pour nous ! Nous sommes des gens de l’insouciance, de l’ivresse de la nature, des prétentieux sans raison, des lieutenants du shaytân ignoble dans l’ensemble des choses. Nous ne nous réveillons jamais du lourd sommeil ni ne sortons de l’oubli permanent.

Nous ne tirons nullement profit des stations des Imams de la Guidance et de leur connaissance !

Nous nous satisfaisons de l’écorce et de la forme de leur histoire et nous détournons totalement nos regards de ce qui est le but de l’envoi des Prophètes(p).

(La prochaine fois, seront rappelés des propos rapportés sur le comportement des Imams(p) lors de leurs prières.)

(d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie II Chap.2)

www.lumieres-spirituelles.net  No83 - Jumâdî 'I & II 1438 Février-Mars  2017 

Explications à propos du secret global du « qiyâm » (2-1)N°83

 

Toujours dans le cadre de la préparation de l’âme à la prière, il est important d’imaginer la grandeur de la « Personne » devant Quinous allons nous présenter, de réfléchir sur Qui Il est. Et s’il nous est difficile d’imaginer la Présence divine, nous avons tous eu l’expérience de nous présenter devant quelqu’un de supérieur à nous, imposant, intimidant du fait de sa position (familiale, sociale) ou de sa sagesse, ou de sa puissance, etc..

Dieu est plus Grand ! Quoi que l’on puisse imaginer, Dieu est plus Grand ! Combien nous devrions être humbles, soumis, apeurés !

Nous nous préparons à nous présenter, dans un Entretien intime, devant Celui Qui sait tout, Qui voit tout, Qui entend tout, à Qui rien ne peut être caché, au Regard Duquel rien ne se dérobe, devant Qui, quoi que nous fassions, nous serons toujours en manque. Et que dire si nous avons des péchés, nous Lui avons désobéi ou nous Lui avons donné des associés ???

Dans quelle situation allons-nous nous trouver ?

Car Lui donner un associé ne signifie pas seulement d’adorer plusieurs divinités comme cela est évoqué dans la mythologie grecque et ce qui est la plupart du temps récusé à l’heure actuelle, mais, demander à autre que Lui en cas de besoin, ou penser à autre que Lui durant la prière, par exemple.

Alors, la seule issue : être humble, reconnaître ses insuffisances, ses manques, avoir une bonne opinion de Dieu, le Tout-Miséricordieux, garder l’espoir en Sa Miséricorde infinie et la peur de Sa Majesté, pour rester concentrer sur Lui, engager son cœur, et ne pas laisser son imagination l’entraîner ailleurs, vers ses mondes éphémères. Et prendre exemple des Infaillibles comme nous l’encourage l’imam al-Khomeynî(qs).

« Quand il [l’ISajjâd(p)]priait, il changeait de couleur. La façon dont il se tenait pendant la prière était celle d’un homme misérable devant un roi majestueux. Ses membres tremblaient de crainte de Dieu Tout-Puissant. Il priait une prière d’adieu comme s’il voyait qu’il n’allait plus jamais prier apr. » Si on lui demandait pourquoi tous ces changements qui s’opéraient en lui, il(p) répondait : « N’est-il pas normal pour celui qui se tient devant un Dieu grandiose de se mettre à avoir peur et à se sentir misérable ? »(de l’Imam al-Bâqr(p), Muntahâ al Amâl de sh. Abbas Qommi, vol 2 p21 – cité dans « L’Imam as-Sajjâd(p), une autre lecture de l’histoire de l’Islam » Ed. BAA p143-144

Si une telle personne infaillible, « Lieu-tenant » de Dieu Tout-Puissant (c’est-à-dire « tenant lieu » de Dieu sur terre), avait un tel comportement au moment de la prière, alors que dire pour des gens comme nous ! Plus sa connaissance de Dieu grandissait, plus sa crainte de Lui augmentait !

Ne devrions-nous pas prendre exemple sur elle et nous demander comment tous ces Infaillibles(p) vivaient, se comportaient avec Dieu, avec les autres, avec eux-mêmes ? Ils n’avaient pas seulement une attitude humble devant Dieu, mais aussi une morale élevée, étaient miséricordieux avec les croyants et sévères avec les incroyants rebelles. Comment se traduisait leur foi dans leurs actes, dans les charges qu’ils assumaient ? Que nous ont-ils laissé comme trésors spirituels ?

L’imam al-Khomeynî(qs) nous encourage à les connaître et à ne pas nous contenter de connaissances superficielles. Il commence à y avoir des livres en langue française sur la vie du Prophète Mohammed(s) et des Imams Infaillibles(p). C’est une invitation à les lire. Car ne pas chercher à les connaître, n’empêchera pas ces guides Infaillibles(p) d’être des Arguments à notre encontre. Que Dieu nous en préserve !

www.lumieres-spirituelles.net  No83 - Jumâdî 'I & II 1438 Février-Mars  2017 

 


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)