1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-01-27 | Readers 246 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sourate az-Zalzala (le séisme) 99 (2)


Sourate az-Zalzala  (le séisme) 99  (2)

بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

Bi-smi-Allâhi ar-Rahmâni ar-Rahîmi,

Par le Nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux,

اِذَازُلْزِلَتِ الْأَرْضُ زِلْزَالَهَا (1)

Idhâzulzilati-l-ardu zilzâlahâ

Si/Quand la terre tremblera d'un violent tremblement, (1)

وَأَخْرَجَتِ الْأَرْضُ أَثْقَالَهَا (2)

waakhrajati-l-ardu athqâlahâ

et que la terre fera sortir ses fardeaux, (2)

وَقَالَ الْإِنسَانُ مَا لَهَا (3)

waqâla al-insânu mâ lahâ

et que l'homme dira : « Qu'a-t-elle ? » (3)

يَوْمَئِذٍتُحَدِّثُ أَخْبَارَهَا (4) بِأَنَّ رَبَّكَ أَوْحَى لَهَا (5)

yawma’idhinntuhaddithu akhbârahâ bi-anna rabbaka awhâ lahâ

Ce jour-là, elle parlera de ses nouvelles (4) 

selon ce que ton Seigneur lui aura révélé. (5)

يَوْمَئِذٍيَصْدُرُ النَّاسُ أَشْتَاتًا لِّيُرَوْا أَعْمَالَهُمْ (6)

yawma’idhinnyasduru an-nâsu ashtâtann liyuraw a‘mâlahum

Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs œuvres.(6)

فَمَن يَعْمَلْ مِثْقَالَ ذَرَّةٍ خَيْرًا يَرَهُ (7)

fa-man ya‘mal mithqâla dharratinn khayrann yarahu

Alors quiconque fait un bien [fût-ce]du poids d'un atome, le verra,(7)

وَمَن يَعْمَلْ مِثْقَالَ ذَرَّةٍ شَرًّا يَرَهُ (8)

waman ya‘mal mithqâla dharratinn sharrann yarahu

et quiconque fait un mal [fût-ce]du poids d'un atome, le verra.(8)

Après avoir repéré ces petits mots de liaison qui nous ont donné de précieuses indications sur la structure et le contenu de la sourate et avoir eu un aperçu du champ lexical, nous allons dégager le sens général de la sourate et relever les interrogations qui apparaissent, avant d’entrer dans son étude détaillée, verset par verset.

SENS GLOBAL DE LA SOURATE

La sourate commence par l’évocation d’un grand évènement terrible qui arrive à la terre, la première des trois conditions ou des trois évènements préliminaires à ce qui va suivre. L’être humain connait directement ou indirectement ce qu’est un tremblement de terre, et sait comment en quelques secondes tout est renversé, toutes les maisons détruites, transformées en poussières éparpillées. S’agit-il de ce même type de tremblement ici ? Y a-t-il là d’autres particularités ?

Suite à ce tremblement de terre, la terre fait sortir ses « fardeaux/poids ». De quoi s’agit-il ? Ce que contient la terre en richesses, en métaux précieux ? Les déchets toxiques enfouis ? Ou y a-t-il là une allusion métaphorique pour indiquer les gens enterrés ou autres choses ?

L’être humain s’interroge sur ce qui arrive à la terre (verset 3). Présent, il est témoin de ce terrible évènement. Où est-il ? Qui est-il ? Représente-t-il l’ensemble des hommes ou une catégorie particulière ? Et s’il représente une catégorie particulière, laquelle ? Croyante ou incroyante ?

A ce moment-là, ou plus précisément ce jour-là, deux évènements vont arriver.

La terre se mettra à parler. Phénomène bizarre qui soulève beaucoup de questions. Comment peut-elle parler ? Qu’a-t-elle à dire ? De quoi va-t-elle parler ?

Le verset précise qu’elle parle d’après un Ordre de Dieu. Qu’est-ce que Dieu Tout-Puissant veut lui faire dire de si important ? Le texte ne le dit pas, laissant le lecteur supposer les réponses et donc réfléchir.

†Mais fait notoire dans le verset, le pronom personnel à la seconde personne du singulier rattaché au  mot « Seigneur », (« selon ce que ton Seigneur lui aura révélé »).  A qui renvoie-t-il ? Pas à la terre comme on pourrait s’y attendre car le pronom personnel devrait alors être à la troisième personne. Alors à qui Dieu s’adresse-t-Il ? Et pourquoi cette implication directe de l’interlocuteur (quel qu’il soit, le Messager de Dieu(s) ou chacun d’entre nous) alors que toute la sourate est à la troisième personne ?

Jusqu’à ce niveau, on a une succession de versets, racontant un certain nombre de faits : le tremblement de la terre sur laquelle l’homme vit en ce monde (ad-dunia), qui subit de grands changements, dont l’homme est témoin. Si la terre a été transformée en poussières éparpillées,  où se trouve-t-il alors ?

Jusqu’à maintenant, aucun élément de temps ou de lieu n’a été donné, ni aucune indication sur l’importance du séisme (partielle ou totale ?). S’agit-il ici de signes annonçant la sortie de l’Imam al-Mahdî(qa) ou d’un précurseur de l’arrivée de l’Heure, tel qu’il est indiqué ailleurs dans le noble Coran : {Ô vous les gens ! Craignez votre Seigneur ! C’est que le séisme de l’Heure est quelque chose de grandiose.}(1/22 al-Hajj) ?

Le verset suivant (le sixième) va jeter un éclairage déterminant sur tout cela : il nous apprend qu’il s’agit du moment de la sortie des gens de leur tombe, c’est-à-dire le Jour du Dressement, de la Résurrection, du Jugement Dernier. Et ils vont sortir de façon dispersée – pourquoi de façon dispersée, pour former quel type de groupes ? – afin que leurs actes leur soient montrés.

On peut donc supposer que la terre va parler des actes des hommes. Cependant les autres questions subsistent (comme : comment peut-elle en parler ? que sait-elle ?) avec peut-être encore l’espoir que des choses resteront dissimulées ?

Viennent alors les deux derniers versets qui sont la réponse des conditions posées au début, le nœud ou l’aboutissement de toute la sourate : chacun des hommes verra tous ses actes, même de la taille d’un atome (unité la plus petite imaginable ou visible), qu’ils soient bons ou mauvais. Toute sa vie sur terre lui sera exposée et son aboutissement déterminera sa vie éternelle.

A noter les moyens linguistiques utilisés dans la sourate pour arriver à cette vérité fondamentale et toucher le for intérieur de chaque individu alors qu’il est encore sur terre en ce monde (ad-dunia) : comme le récit (le tremblement de terre qui, limité en un endroit, suscite déjà effroi et désespoir, la sortie de ses fardeaux, le fait qu’elle se mette à parler, etc.), le dialogue en faisant intervenir en direct les réactions d’étonnement et de crainte de l’être humain, à la fois témoin et acteur ou partie prenante de ces évènements, qui s’interroge sur ce qui arrive à la terre, sans doute pour rendre ces faits plus percutants, la suggestion en faisant déduire l’être humain (ou le lecteur) que la terre va se mettre à parler de tous ses actes, sans que la sourate ne le dise directement, ou, en faisant susciter de nombreuses questions (sans en donner les réponses, les laissant à l’imagination ou à la réflexion du lecteur).

Quels seraient les points importants à retenir de cette sourate ?

–La description des signes précurseurs du Jour du Dressement ?

–La résurrection de tous les hommes sortant de leurs tombes ?

–La vigilance à avoir par rapport à l’apparition de ces signes précurseurs comme pour l’arrivée de l’Imam al-Mahdî(qa) ?

–La vision  de chacun de tous ses actes aussi petits soient-ils, bons ou mauvais et la crainte que cela suggère ?

–La réflexion sur les étapes de la résurrection, les transformations qui auront lieu au niveau de la terre, des morts.., sur le déroulement du Jugement Dernier Divin qui se fera à partir de preuves irréfutables que les hommes auront sous leurs yeux, de témoignages indubitables  de témoins comme la terre ? Sur comment les actes apparaîtront : comme des projections de séquences filmées ou comme la manifestation réelle des actes prenant forme devant eux ?

–L’objectif de la connaissance de ces évènements est-il de réveiller le croyant de l’insouciance ou pour renforcer sa certitude ? de susciter une attitude de crainte et de piété (taqwa) en ce monde avant qu’il ne soit trop tard ? d’enlever toute illusion sur la possibilité d’enfouir des secrets dans la terre, de les rendre invisibles ou de les faire oublier ? Ou encore, de donner des moyens de perfectionnement à partir de la réflexion sur les choses et de la vision de ces états de l’Au-delà ?

A partir d’une étude détaillée de chaque verset, nous essayerons de répondre à ces questions et même d’aller plus loin et de découvrir d’autres vérités divines essentielles.

www.lumieres-spirituelles.net  No83 - Jumâdî 'I & II 1438 Février-Mars  2017 


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)