1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-01-27 | Readers 341 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le savoir et l’action


Le savoir et l’action

« Le savoir est accompagné de l’acte.

Alors celui qui sait agit.

Et le savoir appelle l’acte.

Alors, ou bien il répond, sinon il s’en va. »

du Prince des croyants(p) Nahj al-Balâghat, sermon 365 (ou 366 ou 356) p732

الْعِلْمُ مَقْرُونٌ بِالْعَمَلِ فَمَنْ عَلِمَ عَمِلَ،

Al-‘ilmu maqrûnunn bi-l-‘amali fa-man ‘alima ‘amila

Le savoir est accompagné de l’acte ; alors celui qui sait agit

al-‘ilmu: nom d’action du verbe « ‘alima » (savoir, connaitre) = le savoir

maqrûnunn +bi: participe passif du verbe « qarana » (joindre une chose à l’autre, réunir, accompagner)

= accompagné + de.

al-‘amali: nom d’action du verbe  ‘amila (faire, agir, passer aux actes) = acte, action, agissement.

وَالْعِلْمُ يَهْتِفُ بِالْعَمَلِفَإِنْ أَجَابَهُ وَإِلاَّ ارْتَحَلَ.

wa al-‘ilmu yahtifu bi-l-‘amali fa-in ajâbahu wa illâ artahala

Et le savoir appelle à l’acte ; s’il ne lui répond pas, il s’en va.

yahtifu: verbe « hatafa » = crier, appeler, parler de

fa-in .. wa illâ : alors ou bien..  sinon autrement

ajâba-hu: la 4e forme dérivée du verbe « jâba » (fendre, déchirer, répliquer, pourfendre)

= répondre favorablement (c’est-à-dire l’acte répond à l’appel du savoir).

artahala: la 8e forme dérivée du verbe « rahala » (se mettre en route, s’éloigner)

= se mettre en route, s’en aller, se sauver, le sujet étant le savoir.

Une des particularités du savoir authentique est d’être lié aux actes. Un exemple apparent facile à comprendre : si l’on sait que la prière est obligatoire, on doit l’accomplir, etc. Ainsi un des droits du savoir à celui qui sait est qu’il doit être appliqué. Même ! C’est une des conditions de sa sauvegarde ! Car les actes sont l’esprit du savoir, son souffle. Aussi si le savoir n’est pas accompagné d’actes, s’il n’est pas appliqué, il sera amené à disparaître dans les oubliettes de l’ignorance !  (d’après S. Abbas al-Moussawî, dans son commentaire du Nahj al-Balagha, vol.5 p470)

www.lumieres-spirituelles.net  No83 - Jumâdî 'I & II 1438 Février-Mars  2017 


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)