1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-04-03 | Readers 656 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

A propos du "Vouloir" (Mashî'at) de Dieu (3)


A propos du " Vouloir" (Mashî'at) de Dieu (3)

Commentaire de l'imam al-Khomeynî(qs) (suite)

Suite du commentaire de l'imam al-Khomeynî(qs) sur le propos rapporté, selon sa chaîne de transmission, d'Ahmed fils de Mohammed fils d'Abû Nasr, d'Abû al-Hassan ar-Ridâ(p) sur le Vouloir Divin(1).

« En gros : La station du Vouloir d'Actes Absolu a un "englobement" (ihâtat) "sustentateur" (qayûmiyyah) pour l'ensemble des existants du monde matériel (mulkiyyah) et du monde immatériel (malakûtiyyah).

Et l'ensemble des existants sont, sous un aspect, de Ses Déterminations, et sous un autre, de Son Apparence.

Ce noble hadîth (que nous rappelons ci-dessous) parle de la station du Vouloir au niveau des Actes et de l'Apparition, [qui est aussi celui] de la disparition du vouloir des serviteurs en cela, même !, de la manifestation et de la réverbération des serviteurs et de l'ensemble de leurs affaires :

«  Ô fils d’Adam

Par Mon Vouloir,

                tu es celui qui veut pour lui-même ce qu'il veut !

Par Ma Force,

               tu accomplis Mes Obligations

Et par Mon Bienfait,

                tu as la force de Me désobéir !

Je t'ai rendu entendant, voyant, fort.. »(2)

[Comme si Dieu disait au fils d’Adam :] ‘Ton essence et les perfections de ton essence [le] sont par Mon Vouloir et Ma Force. Même ! Tu fais partie, par ton âme et par tes perfections, de la Manifestation et des Déterminations de Mon Vouloir !’

          {Tu ne lançais pas quand tu lançais, mais c'est Dieu Qui lançait.}(17/8 al-Anfâl)

Sur ce sujet gnostique ('irfânî), nombreuses sont les attestations du Coran et de la Sunna. »

(Imam al-Khomeynî, Hadith 35 in 40 Hadîthann p660 aux Ed.Dâr at-Ta‘âruf-Liban)

(1)cf. les numéros précédents à partir du No82

(2)Usûl al-Kâfî, vol.1, Kitâb at-Tawhîd, Bâb 48 al-Mashî'at wa-l-irâdat p202 H6

www.lumieres-spirituelles.net     No84  - Rajab-Sha‘bân 1438 – Avril- Mai  2017

Explications de "A propos du Vouloir de Dieu " (3)

†Dans ce passage, l'Imam al-Khomeynî(qs) place son discours au niveau de la station du Vouloir d'Action Absolu, c'est-à-dire se manifestant à travers les actes.

†Apparait ici pleinement le sens de la "sustentation" (quyyûmiyyah)(1), qui est celui de l'englobement (ihâtat), (c'est-à-dire, rien ne Lui échappe). La station du Vouloir d'Activité Absolu a un englobement sustentateur de tous les existants de sorte que nulle part, il n'y a d'existant sans que cela ne soit de Lui. Ce n'est pas un englobement d'une chose sensible par une autre sensible, ou selon certains aspects, mais sous tous les aspects, apparents et profonds, parce que diffusion et apparition.

†Et cette station englobe l'ensemble des mondes – du monde d'ici-bas (al-mulk, qui désigne le monde sensible, le monde des corps) aux mondes immatériels (al-malakût, qui désigne le monde immatériel, suprasensible, au-delà de nos sens et de notre perception) –.

†Ainsi, l'ensemble des existants sont d'un côté des déterminations, c'est-à-dire des existants qui apparaissent dans les mondes inférieurs, même ! dans tous les mondes (des mondes immatériels au royaume d'ici-bas), sous forme de déterminations, de limitations, de négations. En tant que "limitations" et "négations", ces déterminations ne sont pas en elles-mêmes des Manifestations divines, mais expriment les limites de ces Manifestations divines.

†Et de l'autre, ils sont Son Apparence, des Manifestations de l'Effusion divine, des lieux de Son Apparition. En reprenant l'exemple de la Lumière divine, la création tout entière n'est rien d'autre qu'une lueur du Rayonnement de Celui qui est "la Lumière des cieux et de la terre", comme un miroir dans lequel se reflète la Lumière divine.

†La chaîne de l'existence comprenant les mondes dissimulés et manifestes, est faite de déterminations et des apparences du Vouloir. Et le rapport de ce dernier à toutes est identique, même si les rapports des déterminations au Vouloir sont différents – en raison de la hiérarchie qui existe entre leurs limites.

†Le propos de l'Imam as-Sâdeq(p) fait non seulement apparaître le Vouloir divin au niveau des Actes et de l'Apparition, mais aussi le statut de ces déterminations. Elles ne sont que des considérations illusoires, un  {mirage dans une plaine désertique que l'assoiffé prend pour de l'eau.}(39/24 Nûr){Noms que vous avez inventés, vous et vos pères. Dieu n'y a pas fait descendre de pouvoir par eux.}(23/53 Nijm).

†Les existants disparaissent avec leurs divers degrés et niveaux dans le Vouloir lui-même qui est toutes choses, en dépit de Sa Simplicité (sa non-composition). Son Unité n'est pas entamée. C'est le sens du caractère englobant du Vouloir, de la diffusion de l'existence, du déploiement de la Miséricorde.

†On peut noter que ce n'est pas seulement le vouloir des créatures qui disparait dans le Vouloir divin, mais le lieu même (ou le fait) de la manifestation et du reflet du Vouloir divin (tel dans un miroir dont la qualité du reflet dépend du degré de pureté de ce miroir), ainsi que l'ensemble de leurs affaires.

†En regardant la manifestation de la Sustentation (al-Quyyûmiyyah), le serviteur voit en elle la disparition de l'ensemble des créatures. Certains gnostiques ont considéré la Sustentation (al-Quyyûmiyyah) divine comme faisant partie des Noms et Attributs de Majesté, en tant que faisant disparaître en elle l'ensemble des créatures. N'est plus vu dans l'Existence que le Sustentateur. Et l'imam al-Khomeynî conclut ce passage en citant le verset : {Tu ne lançais pas quand tu lançais, mais c'est Dieu Qui lançait.}(17/8 al-Anfâl), superbe exemple de la Manifestation de l'Unicité divine au niveau des actes, loin de la contrainte et de la coercition.

(1)voir le sens de ce mot dans le numéro précédent de la Revue No83

www.lumieres-spirituelles.net     No84  - Rajab-Sha‘bân 1438 – Avril- Mai  2017


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)