1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
2017-04-03 | Readers 51 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La gouvernance ‘gnostique’ de l’Imam ‘Alî(p) (14)


La gouvernance ‘gnostique’ de l’Imam ‘Alî(p) (14)

Y aurait-il aussi une façon « gnostique » de gouverner en ce monde ? Le gouvernement, la gouvernance, la guidance de ce monde ne tournent-ils pas essentiellement autour de la justice et du droit ? L’application de ces notions fondamentales varie-t-elle selon la connaissance que l’on a de ce monde et de ses habitants ? En quoi une connaissance « visionnelle » de ce monde et de ses habitants est-elle une garantie, voire donne une autre dimension à la gouvernance de ce monde ?

Pour un gnostique, deux visions se superposent pour la vie en ce monde (ad-dunia). Une, louable en tant que ce monde est un des Signes de Dieu et Dieu (qu’Il soit Glorifié) l’a créé avec une beauté particulière sans manque ni défaillance. Alors, il est vu comme :

    « la mosquée des amis de Dieu,

le lieu de prière des Anges,

le lieu de la descente de la Révélation,

le lieu de commerce des Proches-Elus.

Ils y acquièrent la Miséricorde et y gagnent le Paradis. »

(Nahj al-Balâgha, sagesse 132  pp679-680)

Il est un dépôt à préserver et à sauvegarder contre toutes les impuretés, les avidités et les corruptions shaytâniyyah jusqu’au moment de le rendre à Son Véritable Propriétaire, un lieu de commerce pour recevoir la Miséricorde divine et gagner la Proximité de Dieu.

L’autre vision de ce monde par le gnostique peut être résumée par ces paroles du Prince des croyants(p) :

                « Par Dieu ! Votre monde ici-bas est plus vil à mes yeux                    

                  que l’estomac d’un porc dans les mains d’un lépreux. »

                                                     (Nahj al-Balâgha, sagesse 238  p701)

C’est-à-dire un animal impur, interdit de consommation, dans les mains d’une personne touchée d’une maladie incurable et de plus contagieuse, donc que l’on évite de fréquenter.

Quand l’Imam ‘Alî(p) fait une telle comparaison, ce n’est pas une métaphore allégorique pour mieux convaincre les gens, mais il nous décrit la réalité de ce monde ici-bas telle qu’elle est sous forme d’images dans le monde intermédiaire ou telle qu’elle est réellement dans le monde de l’Au-delà qu’il(p) voyait.

Alors ! Quand on voit la réalité de ce monde avec une telle laideur, quel désir peut-on avoir de lui ? Même ! On ne devrait pas l’éviter et ne rien attendre de lui :

                  « Son fruit est la division et sa nourriture est la charogne. »

                                                                                                            (Nahj al-Balâgha, sagesse 89 p208)

(à partir du livre al-Hayât al-‘Irfâniyyah li-l-Imam ‘Alî(p) de sheikh Jawâdî Amolî (pp78-81)

Combien la Lieu-tenance divine est d’importance ! Et la croyance en elle ainsi que l’allégeance (la wilâyah) à elle sont fondamentales, vitales en ce monde, pour ce monde !

www.lumieres-spirituelles.net     No84  - Rajab-Sha‘bân 1438 – Avril- Mai  2017


Articles précédents:

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)