1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-05-25 | Readers 512 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Adorer Dieu selon l’état du cœur


Adorer Dieu selon l’état du cœur

« Les cœurs ont des états d’accueil ou de refus.

S’ils sont avenants,

alors faites-leur supporter les actes d’adoration surérogatoires.

S’ils tournent le dos,

alors limitez-vous aux actes d’adoration obligatoires. »

du Prince des croyants(p) Nahj al-Balâgha , Hikam « 314 (ou 312 ou 303) pp721-722

إِنَّ لِلْقُلُوبِ إقْبَالاً وَإِدْبَاراً،

فَإِذَا أَقْبَلَتْ فَاحْمِلُوهَا عَلَى النَّوَافِلِ،

وَإذَا أَدْبَرَتْ فَاقْتَصِرُوا بِهَا عَلَى الْفَرَائِضِ.

Inna li-l-qulûbi iqbâlann wa idbârann

Fa-idhâ aqbalat fa-hmilûhâ ‘alâ-n-nawâfili

Wa idhâ adbarat fa-qtasirû bihâ ‘alâ-l-farâ’idi

al-qulûb: pluriel du nom « qalb » dérivé du verbe « qalaba » (tourner, retourner) = les cœurs

iqbâlann: nom d’action de la 4e forme dérivée de « qabala » (recevoir, accepter, agréer) « aqbala » = le fait d’approcher, d’accueillir, se tourner

idbârann: nom d’action de la 4e forme dérivée de « dabara » (être, se trouver derrière, tourner le dos) = le fait de tourner le dos, reculer, refuser, rechigner

Idhâ.. fa: « idhâ » particule qui introduit l’éventualité (= si, lorsque), « fa » introduit la réponse.

aqbalat: la 4e forme dérivée du verbe « qabala » = approcher, accueillir, se tourner, à la3e personne du sing., le sujet étant al-qulûb (les cœurs).

ahmilû-hâ ‘alâ : la 4e forme dérivée de « hamala » (porter, charger, pousser à faire qqch) = mettre, charger, pousser à faire,  à la 2e p. du pl. à l’impératif.

an-nawâfili: pluriel du nom « nâfilat » dérivé du verbe « nafala » (faire un cadeau) = en plus, en supplément, surérogatoire.

adbarat: la 4e forme dérivée du verbe « dabara »  = tourner le dos, de reculer, rechigner, à la3e personne du sing., le sujet étant al-qulûb (les cœurs).

aqtasirû bihâ alâ : la 4e forme dérivée de « qasara » (être court, raccourcir, couper, abréger) = couper, interrompre, se limiter à, se contenter de, à la 2e p. du pl. à l’impératif.

al-farâ’idi: pluriel du nom « farîda » dérivé du verbe « farada » (établir, fixer, assigner de façon déterminée) = devoir, obligation.

Une règle générale concernant les actes d’adoration surérogatoires, car les actes obligatoires sont obligatoires quels que soient les états d’âme. L’âme, en effet, est parfois réceptive et parfois elle reste fermée sur elle-même peu disposée aux actes d’adoration. Dans le premier cas, on peut faire des actes surérogatoires et l’âme pourra même connaitre une certaine intimité dans sa relation avec Dieu. Dans le second cas, il faut se limiter aux actes d’adoration obligatoires, pour éviter de provoquer en elle un rejet ou une aversion. (d’après Sharhu Nahj al-Balâghat de S. Abbas ‘Alî al-Moussawî, vol.5 p439)

www.lumieres-spirituelles.net N°85 - Ramadan - Shawwâl 1438 - Juin - Juillet 2017


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)