1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-05-25 | Readers 270 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La violette (al-banafsaj)


La violette 

(al-banafsaj)

—« Cassez la chaleur de la fièvre avec des violettes et de l’eau froide parce que sa chaleur provient de celles de l’Enfer. » disait l’Imam ‘Alî(p), ajoutant ce qui peut être considéré comme une règle générale :

 « Le Musulman ne se soigne pas(oune prend pas de remède)tant que sa maladie n’a pas pris le dessus sur sa santé. »(1)

—L’huile de violette est utilisée mélangée avec de la chicorée/pissenlit mise en poudre, pour faire partir la fièvre et le mal de tête.(2)

—L’Imam as-Sadeq(p) disait : « Ce que je préfère de ce qui vient de votre région est le riz et la violette. Je me plaignais d’une forte douleur alors il me fut inspiré de manger du riz alors j’ai demandé qu’on m’en apporte. Il fut lavé, séché, frit puis mis en poudre. Il a été rendu pour moi en une poudre médicinale cuisinée avec de l’huile [de violette] que j’ai sirotée. Dieu a alors fait partir de moi cette douleur. »(3)

—L’Imam as-Sadeq(p) disait : « Quatre choses pondèrent le tempérament : la grenade « sourânî », la datte non mûre (busr) cuite, la violette et la chicorée. »(4) 

Les fleurssont riches en vitamine C et délicieuses lorsqu’elles sont confites ou ajoutées aux salades.

Les feuilles sont utilisées pour soulager et guérir les blessures, les troubles de sommeil et la migraine.

L’huile de violette est indiquée pour ses propriétés antiseptiques, pour soigner les infections cutanées comme l’acné, l’eczéma, même en cas de dermatites.

L’essence extraite des fleurs de violette et de ses racines a des propriétés expectorantes et émollientes. Aussi, elle est conseillée, en infusion, pour soigner les maladies respiratoires telles que la bronchite, traiter la toux et les maux de gorge, calmer l’asthme et même pour lutter contre l’épilepsie et traiter le rhumatisme et les maux rhumatismaux. Elle est aussi recommandée pour la constipation légère.

La violette est associée à la modestie, la timidité et la pudeur.

Offerte, elle signifie un amour secret.

(1)du Prince des croyants(p), in wasâ’il ash-shî‘at, vol.25 p29 N°31077

(2)de l’Imam ar-Ridâ(p), al-Kâfî, vol.6 p363

(3)wasâ’il ash-shî‘at, vol.25 p123 ; al-Kâfî, vol.6 p341

(4)Bihâr, vol.59 p221 & vol.63 p210

www.lumieres-spirituelles.net N°85 - Ramadan - Shawwâl 1438 - Juin - Juillet 2017


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)