1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
2017-07-20 | Readers 110 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sourate az-Zalzala (le séisme) 99 (5)


Sourate az-Zalzala  (le séisme) 99  (5)

ِبسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ  ِاذَا زُلْزِلَتِ الْأَرْضُ زِلْزَالَهَا (1)

وَأَخْرَجَتِ الْأَرْضُ أَثْقَالَهَا (2)

وَقَالَ الْإِنسَانُ مَا لَهَا (3) يَوْمَئِذٍ تُحَدِّثُ أَخْبَارَهَا (4) بِأَنَّ رَبَّكَ أَوْحَى لَهَا (5)

Bi-smi-Allâhi ar-Rahmâni ar-Rahîmi, Idhâ zulzilati-l-ardu zilzâlahâ wa akhrajati-l-ardu athqâlahâ wa qâla al-insânu mâ lahâ yawma’idhinn tuhaddithu akhbârahâ bi-anna rabbaka awhâ lahâ

Par [la grâce du]Nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux, Si/Quand la terre tremblera d'un violent tremblement,(1) et que la terre fera sortir ses fardeaux, (2) et que l'homme dira : « Qu'a-t-elle ? » (3)  Ce jour-là, elle contera son histoire (4) selon ce que ton Seigneur lui aura révélé. (5)

Reprise de la sourate verset par verset en nous aidant de l’interprétation de cette sourate de sayyed TabâTabâ’i dans « al-Mîzan », et de celles de sheikh Makârem Shîrâzî dans al-Amthâl, de sayyed Hassan al-Mustafawî dans son « Tahqîq fî kalimât al-Qurân al-karîm», de docteur Mahmoud Bostani dans « al-Tafsîr al-binâ’î lil-Qorân al-karîm », de shahîd al-Mutaharî , de sheikh Ibn ‘Arabî dans son « Tafsîr al-Qurân ».

Deux évènements accompagnent ces trois conditions. Le premier est le fait que la terre se met à parler. Evènement grandiose, encore plus important que le tremblement en soi.

يَوْمَئِذٍ تُحَدِّثُ أَخْبَارَهَا (4) 

    yawma’idhinn tuhaddithu akhbârahâ

« yawma’idhinn » nous l’avons vu est une particule adverbiale qui indique une simultanéité d’évènements en ce même jour.

« tuhaddithu » : 2e forme dérivée du verbe « hadatha » (apparaître, surgir, advenir) = raconter, rapporter, parler, s’adresser « à quelqu’un), exposer

« akhbâra » : pluriel du nom « khabarunn » qui signifie nouvelle, information, communication, récit, histoire. La terre va se mettre à parler ? Et que va-t-elle dire ? Elle parlera de son histoire, de sa longue vie qui s’étend sur des millions d’années.

ŸIl est rapporté du Messager de Dieu(s) : « La terre, le Jour de la Résurrection, va parler de tout ce qui a été fait sur elle (sur son dos) » et le Messager de Dieu récita les quatre premiers versets de la sourate al-Zalzala. Puis il(s) demanda : « Savez-vous quelles sont ses nouvelles ? » Et il(s) continua : « L’Ange Gabriel(p) vint à moi et me dit : « Ses nouvelles ? Si c’est le Jour de la Résurrection, elle informe de tout acte qui a été fait sur sa surface (son dos). » » (tiré de Dur al-Manthûr, cité dans Tafsîr al-Mîzân, vol.20 p316)

ŸCertains disent que la terre va témoigner des actes de Bani Adam comme les membres vont témoigner contre l’être humain, ainsi que le livre des actes enregistrés par les Anges et d’autres témoins encore. Le noble Coran fait allusion à ces autres témoins dans les versets suivants : {Alors, quand ils y seront, leur ouïe, leurs yeux et leurs peaux témoigneront contre eux de ce qu’ils faisaient. Ils diront à leurs peaux : « Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ? » Elles diront : « C'est Dieu qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C'est Lui qui vous a créés une première fois et c'est vers Lui que vous serez retournés. »Vous ne pouvez pas vous cacher au point que ni votre ouïe, ni vos yeux et ni vos peaux ne puissent témoigner contre vous. Mais vous pensiez que Dieu ne savait pas beaucoup de ce que vous faisiez.}(21-23/41 Les versets détaillés)

Dans un autre verset, il est dit : {Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous parleront et que leurs jambes témoigneront de ce qu'ils avaient accompli.}(65/36 Yâ Sîn)

La terre est l’un des plus importants témoins des actes de l’homme en ce jour. Elle observe et enregistre ce qui se passe sur ou en elle.

ŸDans un propos rapporté du Messager de Dieu(s), il est dit : « Savez-vous ce que sont ses nouvelles ? » Ils répondirent : « Dieu et le Messager sont plus savants. » Il(s) dit : « Ses nouvelles sont qu’elle témoigne sur ce qu’ont fait tout serviteur et toute servante sur sa surface. Elle dit : « Il a fait telle chose et telle chose, tel jour. » C’est cela ses nouvelles. » (cf. sheikh Makârem Shîrâzî dans al-Amthâl, vol.20, p344 citant Nûr ath-thaqalayn, vol.5 p649)

Dans un autre propos rapporté de lui(s), il est dit : « Veillez à vos petites ablutions et le meilleur de vos actes est la prière. Soyez attentifs à la terre car elle est votre mère. Personne ne fait une bonne ou une mauvaise action qu’elle n’en est informée. » (Majma‘ al-Bayân, vol.1 p526)

Il est rapporté d’Abû Sa‘îd al-Khadarî : « Quand tu es dans le désert, élève ta voix en récitant l’Adhân (l’appel à la prière) parce que j’ai entendu le Messager de Dieu(s) dire : « Quiconque des djinns, des hommes ou des pierres qui l’entendra témoignera pour lui. » » (Majma‘ al-Bayân, vol.1 p526)

بِأَنَّ رَبَّكَ أَوْحَى لَهَا (5)   

bi-anna rabbaka awuhâ lahâ

« bi-anna  »: particule exprimant la cause ou le moyen : la terre se met à parler parce que Dieu lui a révélé (ordonné) ou par le fait que « Ton Seigneur a révélé pour elle ».

« rabba-ka » : « rabb » = Seigneur et  « ka » pronom personne à la 2e personne du singulier, c’est-à-dire l’interlocuteur.  « awhâ » : 4e forme dérivée du verbe « wahâ » (insinuer, suggérer, inspirer) = envoyer, révéler, enseigner par une révélation. Pourquoi l’emploi du verbe « wahâ » au lieu de « amara » ordonner ?

-« la-hâ » : pour elle. Pourquoi « la-hâ » et non pas « ilay-hâ » (comme dans le verset : {Et ton Seigneur a révélé (aux abeilles..}68/16 Les Abeilles)) ? Pour indiquer une action plus directe, plus immédiate ?

La terre se mettra à parler parce que le Seigneur du Prophète(s) le lui aura inspiré. Dans le sens que Dieu ordonnera à la terre de parler et qu’elle ne tardera pas à exécuter l’Ordre. Le mot « awhâ » aurait été employé pour montrer que les paroles de la terre sont contraires à la naturede la terre (à son apparence) et que cela ne lui est rendu facile que par la voie de la Révélation divine. Certains ont dit que ce qui est visé est que Dieu inspire à la terre de faire sortir ses fardeaux.  Mais l’interprétation la plus juste et qui convient le mieux est la première. C’est-à-dire la terre va donner de ses nouvelles parce que ton Seigneur le lui a inspiré, lui a suggéré de parler de ce qui est arrivé en elle ou sur elle en actes, bons ou mauvais ? Elle va témoigner de ce qu’elle porte (ou supporte).

D’autres nuances sont possibles, selon l’importance accordée au sens fondamental des mots.

LES CHOSES PARLENT-ELLES ?

Certains pourront être étonnés par le fait que des choses parlent. Pourtant il existe des versets où il est fait allusion au fait que des choses inanimées se mettent à parler.

{Les sept cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n'existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c'est Lui qui  est plein de Mansuétude et Celui qui pardonne.}(44/17 Le Voyage nocturne)Et : {Elles [leurs peaux]diront : « C'est Dieu qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose.»}(21/41 Les versets détaillés)

Cependant des divergences sont apparues entre les savants sur le sens que la terre parle ou sur la façon dont Dieu la fait parler : Ÿen lui inspirant la parole ? Ÿen donnant la vie et les sentiments à la terre morte pour qu’elle parle de ce qui est arrivé en elle ? Ÿen créant une voix chez elle lui permettant de parler ? Ÿen indiquant, par la langue, l’état dans lequel la terre s’est trouvée, résultat des actes des hommes ? Ÿen faisant apparaître à la surface de la terre les effets des actes des gens ? (Il est clair que tout acte accompli par l’homme laisse à coup sûr des traces autour de lui, mêmes si elles lui sont dissimulées aujourd’hui, tout comme les empreintes de doigts laissées sur les poignées de porte. Ainsi ce jour-là, toutes les traces (empreintes) apparaitront au grand jour. Et les propos de la terre ne sont pas autre chose que la grande apparition.)

L’important est que l’Argument complet sera porté à l’encontre de l’être humain quelle que soit la forme du témoignage.

A l’heure actuelle, nous sommes moins surpris par cette éventualité, avec toutes les découvertes scientifiques et les inventions technologiques qui permettent d’enregistrer en tout lieu, à tout instant la voix de l’homme, de filmer ses actes et ses mouvements. Sauf que ce jour-là, il n’y aura aucune possibilité aux faux montages, aux images truquées. Ce sera la Vérité qui apparaîtra.

Il est rapporté de l’Imam ‘Alî(p) : « Priez à la mosquée dans des endroits différents parce que chaque endroit témoignera le Jour du Dressement que le prieur a prié sur lui. » (La’âlî’ al-Akhbâr, vol.5 p79)

De lui(p) également : « Quand il(p) vidait la [caisse] de Bayt al-Mâl,  il(p) priait deux raka‘ts et disait : « Témoigne que je t’ai remplie en vérité et que je t’ai vidée en vérité. » » (La’âlî’ al-Akhbâr, vol.5 p79)

www.lumieres-spirituelles.net N°86 - Dhû al-Qa‘adeh- Dhû al-Hujjah 1438 - Août-Septembre 2017


Articles précédents:

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)