1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-07-20 | Readers 281 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Quelles leçons tirer de l’histoire des Gens de la Caverne ?


Quelles leçons tirer de l’histoire des Gens de la Caverne ?

En quoi l’histoire des Gens de la Caverne nous aide-t-elle à comprendre le « raja‘at » et la résurrection ?

Brièvement, elle nous montre comment (la façon) Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté) a pris les esprits (âmes) des Gens de la caverne durant une longue période et les a ramenés sur terre comme si de rien n’était.

Il n’y avait aucune trace matérielle, physique [du passage du temps] comme la pousse des cheveux et des ongles ou un quelconque signe de vieillissement. Leur apparence était restée telle quelle quand ils se réveillèrent plus de 300 ans plus tard, et rien n’avait dégénéré. Puis ils retournèrent à la caverne comme au jour où ils y entrèrent la première fois.

Leur histoire est celle de l’arrachement de l’esprit (l’âme) du corps de l’être humain à sa mort puis son retour dans l’état qu’il était en ce monde.

Elle a eu lieu à un moment où il y avait une grande querelle sur la question de la Résurrection entre d’une part les monothéistes qui y croyaient, avec le retour des âmes à leur corps à ce moment-là, et d’autre part les polythéistes, qui niaient la résurrection et le retour de l’esprit (l’âme) au corps.

De même, leurs perceptions étaient en arrêt ainsi que leurs sens. Quand ils se réveillèrent après sans doute 309 ans de sommeil, ils n’eurent aucune notion du temps, pensant avoir dormi une journée ou une demi-journée. 

Ma‘arifah al-Ma ‘âd, AyatAllah Mohammed Hussein at-Tehrânî, vol.5  pp252-253

Il en sera de même, au moment de la résurrection, nous aurons l’impression d’avoir vécu sur terre une journée ou moins encore.

{Il dira : « Combien d’années êtes-vous restés sur terre ? » Ils diront : « Nous sommes restés un jour ou une partie de la journée. Interroge ceux qui comptent ! » Il dira : « Vous n’y êtes restés que peu [de temps]. Si seulement vous saviez.. Pensez-vous que Nous vous avions créés sans but et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ? » }(112-115/23 Les Croyants)

Mais nous nous laissons séduire par les parures de ce monde sur terre et nous ne nous rendons pas compte que quand nous ressusciterons, cette vie n’aura semblé être qu’un jour et même moins.

Sauf que cette vie brève sur terre, ce laps de temps, aura déterminé notre éternité.

Il y a sans doute là, une autre dimension que Dieu a voulu mettre en évidence, dans l’histoire des Gens de la caverne. Les Gens de la caverne n’étaient pas n’importe qui, témoins d’une autre époque : ils étaient des croyants monothéistes que Dieu (qu’Il soit Glorifié) avait raffermis dans la foi jusqu’à atteindre la certitude. {Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude ! »}(99/15 al-Hijr)

« Le croyant est une apparence de Dieu et celui qui Le met en évidence, le lieu de la Manifestation de la Beauté et de la Majesté divine. »

Ma‘arifah al-Ma ‘âd, AyatAllah Mohammed Hussein at-Tehrânî, vol.5 p255

« Et la résurrection signifie le retour de l’être humain vers Dieu, le fait de revenir à Dieu, qu’Il soit Glorifié, parce que la résurrection est dans le sens du lieu du retour, ou son temps ou son principe (ou origine). Par son intermédiaire se réalise le retour de l’être humain vers Dieu (qu’Il soit Glorifié et Exalté).

Ma‘arifah al-Ma ‘âd, AyatAllah Mohammed Hussein at-Tehrânî, vol.5 p185

Aussi, ceux qui n’auront pas cru en l’Au-delà, n’auront vu, durant leur vie sur terre, que la face de la création pour les existants et auront négligé la Face divine, seront perdus au moment de la résurrection parce la face de la création n’est qu’illusion, mirage. Dieu dit à Son Prophète(s) dans Son noble Livre :

{Prends patience comme ont patienté les Messagers doués de fermeté et ne t’empresse pas pour eux. Le jour où ils verront ce qui leur est promis, il leur semblera n’être restés [sur terre] qu’une heure de la journée. C’est une communication. Qui sera péri sinon les gens pervers ? »} (35/46 al-Ahqâf)

www.lumieres-spirituelles.net N°86 - Dhû al-Qa‘adeh- Dhû al-Hujjah 1438 - Août-Septembre 2017


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)