1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-09-18 | Readers 244 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/II-Le Qiyâm-1-A propos des règles de conduite du « qiyâm » (5)


II/Des règles de conduite morales concernant le « Qiyâm »

2- A propos des règles de conduite du « qiyâm » (5)

RECOMMANDATIONS

Nous avons vu que le résultat recherché des actes d’adoration est de faire atteindre la connaissance de Dieu au cœur. Aussi, l’imam Khomeynî(qs) mettait-il en garde contre le fait de se limiter à l’extérieur et à la forme de la religion.

Ceux qui n’appellent qu’à la forme, qui interdisent aux gens les règles de conduite intérieures, qui disent que le sens et la vérité de la législation ne sont que cette forme et cette écorce, sont les shaytans du chemin vers Dieu et les épines de la voie de l’humanité !

Il faut demander la protection de Dieu contre leur mal parce qu’ils éteignent la lumière de la Fitra de Dieu au sein de l’être humain, qui est la lumière de la connaissance, de l’Unicité, de la « wilâyah » et des autres connaissances. Ils étendent sur elle les voiles de l’imitation, de l’ignorance, des habitudes et des illusions, et empêchent les serviteurs de Dieu de revenir sans cesse à elle et d’atteindre sa belle Beauté. Ils barrent la route des connaissances et orientent les cœurs limpides ; purs des serviteurs de Dieu, vers le monde ici-bas, ses ornements, ses dimensions matérielles et corporelles et ses faces.

Ces cœurs purs dans le levain desquels Dieu (qu’Il soit Exalté) a déposé un grain de connaissance de la Main de Sa Beauté et Sa Majesté, pour lesquels Il a envoyé les Prophètes grandioses, révélé (fait descendre) les Livres célestes, afin d’élever et de développer ce grain. Et eux, ils éloignent ces cœurs des spiritualités et des félicités rationnelles. Et ils réduisent les mondes invisibles (ghaybiyyah) et les Paradis promis aux nourritures animales, aux boissons, au mariage et autres appétits bestiaux.

Ceux-là pensent que Dieu (qu’Il soit Exalté) a répandu toute cette Miséricorde, a révélé (descendu) ses livres, a fait descendre Ses Anges, a envoyé les Prophètes grandioses pour gérer le ventre et le sexe. L’objectif de leur connaissance est de préserver le ventre et le sexe en ce monde pour atteindre ses désirs [de ce monde] dans l’Au-delà. 

Ils considèrent que l’ensemble des connaissances sont des préliminaires au salut du ventre et du sexe ! Et si un sage divin ou un savant seigneurial veut ouvrir aux serviteurs de Dieu une porte de la Miséricorde et leur lire une page de la Sagesse divine, ils ne se privent pas de lui coller une accusation, une médisance ou une insulte et le traitent d’incroyant.

Ils sont à ce point plongés dans ce monde ici-bas et préoccupés de leur ventre et de leur sexe, qu’ils ne désirent pas – sans s’en rendre compte – qu’il y ait, dans la Demeure de la Réalisation, une félicité autre que les appétits bestiaux, en sachant que s’il y a dans le monde une félicité rationnelle, cela ne nuit pas à leur ventre ni à leur sexe. Ainsi, pour les gens comme nous, qui ne dépassent pas la limite animale, il n’y a que le paradis corporel et la gestion du ventre et du sexe – et cela nous l’espérons aussi, par la Grâce de Dieu (qu’Il soit Glorifié) –. Mais il ne faut pas penser que le bonheur se limite à cela et que le Paradis de Dieu (qu’Il soit Exalté) se restreint à ce paradis animal.

Au contraire ! Il y a pour Dieu (qu’Il soit Exalté) des mondes qu’aucun œil n’a vus, qu’aucune oreille n’a entendus, qui ne viennent à l’esprit de personne. Et les gens de l’Amour de Dieu et de la connaissance de Dieu (qu’Il soit Glorifié) ne se préoccupent d’aucun de ces Paradis, ni ne se tournent vers le monde du Caché et du manifeste, car il y a pour eux le Paradis de la Rencontre.

Il serait trop long d’évoquer ici les versets coraniques et les propos rapportés des gens infaillibles de la Maison(p). Notre objectif principal est d’orienter les cœurs des serviteurs de Dieu vers ce pourquoi ils ont été créés qui est la connaissance de Dieu (qu’Il soit Glorifié) qui est au-dessus de l’ensemble des félicités, pour laquelle toutes les choses sont des préliminaires.

d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie II Chap.2-pp165-166

www.lumieres-spirituelles.net N°87 - Moharram-Safar 1439 - Octobre-Novembre 2017

Explications à propos du secret global du « qiyâm » (2-5)No87

Après avoir rappelé que le résultat demandé des actes d’adoration est de faire atteindre la connaissance de Dieu au cœur et d’y installer l’Unicité, l’imam al-Khomeynî(qs) met en garde contre le fait de se limiter à l’extérieur et à la forme de la religion.

Le texte est clair et n’a pas besoin d’explication. Il a le mérite de mettre en évidence un certain nombre de points.

1-La mise en évidence de deux voies :

*la forme de la religion qui constitue en fait des voiles,

qui est la voie des shaytâns qui obstrue celle de Dieu.

Elle est la voie du voilement, de l’ignorance, des habitudes, des illusions.

La vision qu’elle offre de l’Au-delà est à l’égal de celle de ce monde : c’est-à-dire elle réduit le Paradis et les mondes invisibles aux appétits bestiaux (le ventre et le sexe).

Celle qui va vers les profondeurs de la religion, vers la connaissance de Dieu, vers la lumière de la connaissance. Ce que l’imam al-Khomeynî(qs) cherche à développer tout au long de ce livre.

Sa vision de l’Au-delà ne se limite pas à ce bas-monde mais elle parle de mondes qu’aucun œil n’a vus, qui ne viennent à l’esprit de personne, le summum de la félicité étant le Paradis de la Rencontre.

2-La mise en évidence des éléments fondamentaux de l’homme :

     a-La lumière de la Fitra de Dieu au sein de l’être humain (dans le sens de tout être humain){La Nature (Fitra)   de Dieu selon laquelle Il a créé les gens. Pas de changement à la création de Dieu. }  (gens. Pas de changement à la création de Dieu. (30/30 Rûm)

b-La lumière de la connaissance,

c-La lumière de l’Unicité,

d-La lumière de la Wilâyah,

dans lesquels les graines de la connaissance poussent et se développent grâce aux Prophètes(p), aux Libres Célestes (dont le nobleCoran) et aux Anges(p).

3-La mise en évidence de l’objectif de la création de l’homme :

-La connaissance de Dieu (qu’Il soit Glorifié), qui est au-dessus de l’ensemble des félicités.

www.lumieres-spirituelles.net N°87 - Moharram-Safar 1439 - Octobre-Novembre 2017


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)