1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2017-09-18 | Readers 320 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

ÉDITORIAL No87-Tout vient de ‘Ashûrâ’


ÉDITORIAL  No87

Tout vient de ‘Ashûrâ’ !

As-salam alayka yâ Abâ Abdallah !

Que la Paix soit sur toi, ô Imam al- Hussein(p), et sur tes compagnons qui sont tombés en martyr avec toi, pour avoir ordonné le convenable et interdit le blâmable !

C’est grâce à vous que le camp de la résistance est en train de vaincre les descendants d’Abû Sufyân et de Yazîd, le camp des ennemis de l’Islam qui n’a pas hésité à utiliser les armes les plus cruelles pour chercher à imposer ou à maintenir son diktat au Moyen-Orient.

Les combattants ont appris de vous l’amour du martyre (ash-sha­hâdat), c’est-à-dire de l’attestation de la foi en Dieu, Unique et Tout-Puissant, en l’Amour, la Justice, la Paix et l’Humanité, contre la barbarie des incroyants qui ne font que semer la mort, la destruction, l’ignorance, la dispersion, l’insécurité, les hostilités, la faim, les divisions ..etc.

Grâce à la bravoure des soldats des armées (libanaise, syrienne et irakienne) et des combattants de ces pays, défendant les couleurs de l’hu­manité et de la paix, un avenir radieux s’annonce même si les incroyants en ont en aversion !

Nous saluons la perspicacité et la sagesse de leurs dirigeants qui, dans le feu de la bataille, n’ont pas oublié les règles de conduite, morales et humani­taires, le respect des engagements, le bon traitement des prisonniers, la prise en charge des femmes et des enfants.

En ces deux mois sacrés de Mo­harram et de Safar, c’est l’occasion du renouveler l’allégeance à l’Imam al- Hussein(p), à ses pères jusqu’au Mes­sager de Dieu(s), et à ses descendants, jusqu’au dernier, l'Imam al-Mahdî(qa) !

www.lumieres-spirituelles.net N°87 - Moharram-Safar 1439 - Octobre-Novembre 2017

ÉDITORIAL  No86

Félicitations au peuple irakien

pour la victoire de Mossoul ! 

Salutations au peuple irakien pour la libération de Mossoul de ces bandes terroristes takfiries semant la terreur, la barbarie et la haine !

La victoire de Mossoul a ouvert une page d’espoir et de lumière dans cette région assombrie ces dernières années par l’arrivée de ces groupes terroristes créés et stipendiés par les puissances occidentales via leurs agents locaux.

Les sacrifices ont été énormes et les destructions sont colossales. Aussi la reconstruction du pays représente-t-elle un nouveau défi auquel se trouvent maintenant confrontées toutes les com­posantes de la société irakienne.

Peut-être est-ce là une occasion à saisir, après tant d’années de souf­frances, pour relever ce pays meurtri sur des bases saines, fondées sur la foi et la sagesse, loin des ingérences étran­gères et de la corruption.

La saveur de la victoire, après ces années de sacrifices, de persévérance et de travail assidu pour certains, ne manquera pas d’encourager le peuple irakien à continuer sur cette voie.

Surtout que maintenant, la confiance des gens en Dieu Tout-Puissant, en Son Message, en Son Messager(s)(et ses légataires(p)) et en leur direction qui les a menés à la victoire, se trouve ren­forcée.

Et que, de plus, ils ont pris conscience de la présence au sein de la Nation islamique de ceux-là qui n’ont pris de l’Islam que l’apparence sans en adopter les croyances ni les valeurs.

Ils ont su que ceux-là sont même prêts à tuer d’autres Musulmans déli­bérément (et à entraîner d’autres à le faire), à en laisser d’autres mourir de faim, d’injustice ou d’oppression, avec des allégations qui ne trompent per­sonne, pas même leurs alliés !

Aussi, avec cette confiance, cette détermination et cette lucidité retrou­vées, il s’agit pour le peuple irakien de continuer, d’une part, à se défendre contre les attaques des puissances occidentales et des ennemis de l’Islam et, d’autre part, de commencer à semer les graines de la justice et de la paix.

Et cela est possible :

•en se rapprochant davantage de Dieu, de Son Messager, de Son Légataire de notre Temps, l’Imam al-Mahdî(qa),

•en renforçant la connaissance du noble Coran et des propos des Infaillibles(p),

•en mettant en pratique ses riches enseignements sous une juste direc­tion.

Les évènements de ces dernières années au Moyen Orient, ont au moins eu le mérite de mettre en évidence ceux-là qui représentent cette juste direction, sage, lucide, courageuse et miséricordieuse (que Dieu prolonge leur vie et nous permette de profiter d’eux par une bonne allégeance !)

Cette allégeance même que le Prophète Mohammed(s)a demandée, au retour de son dernier Hajj, à tous les pèlerins présents, quand il(s)présenta son cousin et gendre l’Imam ‘Alî(p) fils d’Abû Taleb, à Ghadîr khom, comme étant son successeur après lui(s).

www.lumieres-spirituelles.net N°86 - Dhû al-Qa‘adeh- Dhû al-Hujjah 1438 - Août-Septembre 2017

ÉDITORIAL No85

L’invitation divine et « l’attente » ..

Le mois de Ramadan est le mois de l’invitation divine où sont diffusés en abondance les effluves divins. Il est le mois par excellence des défis à relever (notamment, en ce moment, pour les jeûneurs de l’hémisphère nord) et des occasions à saisir, dans une ambiance générale de pardon, de miséricorde, de piété et de purification.

Aussi est-il le meilleur moment pour se fixer des objectifs pour l’année suivante et pour prendre des résolutions en vue de renforcer sa relation avec Dieu à travers :

*les actes d’adoration, la récitation d’invocations (notamment celles des Infaillibles(p)),

*l’amélioration de son comportement (notamment en s’inspirant de l’invocation Makâremal-Akhlâq et de son commentaire),

*la consolidation de sa relation avec le noble Coran et Ahl al-Beit(p).

Le mois de Ramadan est le mois où on a l’habitude de lire le noble Coran en son entier (une partie par jour). Une jolie tradition qui maintient la présence du Coran au moins un mois dans l’année.

Mais est-ce suffisant ?

C’est qu’il devrait être notre compagnon toute l’année ! Pour cela, il faut le connaître et ne pas se contenter de le lire en arabe sans le comprendre ou en français en restant tributaire des traductions.

Si chaque année, un programme, même minimum, est établi pour améliorer sa compréhension en faisant des allers-retours entre l’arabe et le français, en réfléchissant sur le sens des mots, du verset, de la sourate, la connaissance du Livre de Dieu augmentera sûrement avec l’Aide de Dieu.

Le Coran est un guide pour l’individu et la société, alors prenons-le comme tel. Relevons ce défi en se donnant les moyens de le réaliser !

Le mois de Ramadan est aussi le mois où est évoquée la question de la relation avec le Légataire de Dieu (après la mort du dernier des Prophètes(s)) avec le martyre du Prince des croyants(p) et les nuits d’al-Qader (les nuits de l’Imam al-Mahdî(qa)).

Quand un dirigeant wahhabite d’Ale Sa‘oud déclare (après avoir mis à feu et à sang tout le Moyen-Orient jusqu’à son propre pays) : « Il est impossible de dialogueravec une puissance [l’Iran] qui planifie leretour du Mahdî que les Shi‘ites prétendentêtre de la descendance du Prophète afin derépandre l’Islam duodécimain à travers lemonde », il est urgent de rétablir la réalité que cette croyance en al-Mahdî(qa) est commune à tous les Musulmans.

De même, de rappeler que :

*les réels objectifs du retour de l’Imam(qa) sont d’établir la paix et la justice dans le monde entier ;

*et que les conditions pour qu’ils se réalisent sont la prise de conscience, la volonté et la réelle participation des gens (et non pas la force ni la terreur, comme le font les groupes wahhabites). C’est-à-dire établir la démocratie à laquelle prétendent les puissances occidentales et qu’elles n’appliquent pas.

Mais bien que ce à quoi l’Imam(qa) appelle, les peuples du monde entier le désirent et y aspirent, ils ne le(qa) connaissent pas.

Sans doute faut-il aussi montrer que cette voie est possible, voire nécessaire, même unique, et indiquer comment y arriver.

Pour cela, il faut des membres actifs qui comprennent les causes de son occultation et les conditions de son apparition, pour participer et faire participer à ce projet grandiose de changement du monde. Le mois de Ramadan est le moment de prendre conscience de toute cela et de demander l’Aide de Dieu.

www.lumieres-spirituelles.net N°85 - Ramadan - Shawwâl 1438 - Juin - Juillet 2017

ÉDITORIAL No84

La vie en ce monde : défis et occasions à saisir

La vie en ce monde est pleine de défis et d’occasions à saisir, tant au niveau individuel que collectif : les problèmes de santé, d’argent, de sécurité, de solitude, les cataclysmes dits naturels comme les ouragans dévastateurs, sans parler des guerres fomentées par les êtres humains eux-mêmes..

Toutes ces situations de défi façonnent l’individu en tant qu’elles le placent dans une situation où il doit choisir entre y faire face ou s’y plier, affronter le défi ou s’y soumettre et accepter l’humiliation et l’abaissement.

Ces défis seront-ils relevés, transformés en occasions pour se rapprocher de Dieu, chercher Sa Satisfaction à la lumière de la raison et de la législation (islamique) ou au contraire utilisés comme prétextes pour justifier la démission de ses responsabilités, la soumission aux ennemis de Dieu, voire même la participation aux « fitnahs » contre les croyants et les croyantes, aux massacres de gens (dont musulmans) innocents, bref pour s’éloigner davantage de Dieu, Lui tourner le dos et L’oublier ?

{Ô vous qui croyez, si vous secourez Dieu, Il vous secourra et raffermira vos pas.}(7/47 Mohammed)

Dieu aurait-Il besoin de nous, Lui le Tout-Puissant, Celui qui Se suffit à Lui-même ? Ou bien, met-Il en évidence une règle qui régit ce monde que Dieu est avec celui qui agit, combat dans Sa voie, qu’Il l’aidera et lui accordera le secours et la victoire, en ce monde éphémère et dans l’Au-delà éternel ?

Et il est certain qu’avant l’apparition de l’Imam al-Mahdî(qa), de tels défis et de telles occasions vont se multiplier pour mettre en évidence ceux qui agissent le mieux dans la Voie de Dieu, pour permettre à ceux qui veulent se repentir de le faire et de retourner à Dieu, et à ceux qui ont choisi de lutter sur le chemin de Dieu, de renforcer leur allégeance aux Proches- Elus de Dieu, de raffermir leurs pas, de se perfectionner et de se rapprocher davantage de Dieu.

Et à défaut, Dieu Tout-Puissant n’a pas de problème pour les remplacer : {Si vous ne vous lancez pas au combat, Il [Dieu] vous châtiera d’un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Dieu est Puissant en toute chose.} (7/47 Mohammed)

Qu’à l’occasion de la commémoration de la naissance des nobles Elus de Dieu, celle du Prince des croyants(p) le 13 Rajab avec celles des Imams al-Bâqer(p) (le 1er de ce mois), al-Hâdî(p) (le 2), al-Jawâd(p) (le 10, selon certains propos rapportés) et bien sûr celle de l’Imam du Temps(qa), le 15 Sha‘bân avec celles des Imams al-Hussein(p) (le 3 de ce mois) et de son fils as-Sajjâd(p) (le 5), Dieu raffermisse nos pas par eux, éclaire notre chemin par eux et nous ramène à Lui par eux !

www.lumieres-spirituelles.net  N°84 - Rajab - Sha‘bân 1438 - Avril - Mai 2017

ÉDITORIAL  No83

Où est la voie/voix de la « délivrance » ?

La libération de la seconde ville de Syrie Alep, des groupes terroristes takfiris par les forces armées et le peuple syriens, et leurs alliés (et de celle en cours de la ville irakienne de Mossoul par les forces populaires irakiennes) donne des perspectives d’espoir et d’enthousiasme.

Mais l’exécution sommaire des trois jeunes bahreïniens, bien qu’innocents, par les autorités du Bahreïn à la demande de l’Arabie Saoudite, les bombardements quotidiens saoudiens au Yémen avec la bénédiction des puissances occidentales, et le meurtre de ces

Palestiniens aux barrages ou même, au pas de leur maison, par l’armée d’occupation israélienne, sous des prétextes fallacieux, suscitent des sentiments de colère, de révolte et peut-être de désespoir et d’impuissance pour certains.

Comme le chemin vers la « délivrance » peut sembler proche et comme il peut sembler long !

La libération d’Alep (et celle en cours de Mossoul en Irak) est non seulement une victoire militaire mais aussi politique et surtout morale.

N’est-elle pas le résultat de la résistance, de la détermination et du courage des peuples jouissant d’une direction croyante, fiable, bien dirigée, clairvoyante et sage ?

Et la persévérance dans la lutte des peuples bahreïniens et palestiniens et leurs martyrs, n’affirment-ils pas avec certitude l’arrivée du soulagement ? {Car avec la difficulté, une facilité.}(5/94)

Face au monde qui s’enfonce de plus en plus dans les ténèbres de la corruption, du mensonge, de la destruction et de l’incroyance, se dresse la lumière de la foi, de la réforme, de la défense des valeurs fondamentales de l’être humain, de l’Islam.

A l’heure d’internet, tout le monde est placé devant le défi de rechercher la vérité, la direction bien guidée, ceux qui méritent qu’on les rejoigne. On ne peut plus se contenter de suivre comme des moutons ces chefs injustes, oppresseurs, arrogants, aveuglés, qui ne cherchent qu’à défendre leurs intérêts immédiats de ce monde et à entraîner les autres, comme Pharaon avec ses soldats.

Qu’en ces mois bénis de Jumâdî I et II qui ont vu la naissance de Sayyida Fatimah(p)et de sa fille sayyida Zeinab(p), Dieu illumine nos cœurs de leur lumière et nous fasse apparaître la juste voie à suivre !

www.lumieres-spirituelles.net  No83 - Jumâdî 'I & II 1438 Février-Mars  2017 

ÉDITORIAL No82

Que la Lumière

Mohammadienne illumine !

Cette année, la vingtaine de millions de visiteurs du Petit-fils du Messager de Dieu(s), tombé martyr à Karbala pour repousser l’injustice, demander la réforme de la communauté de son Grand-père, le Prophète Mohammed(s), ordonner le bien et interdire le mal, a été largement dépassée, selon certaines estimations !

Malgré toutes les tentatives d’éteindre le feu brûlant dans les cœurs des amoureux d’al-Hussein(p) – la guerre, les bombardements, les voitures piégées et les opérations suicides – le Flambeau de la Vérité n’a jamais été aussi

haut levé, avec ces délégations venues du monde entier, en plus des pays limitrophes, et même d’autres confessions, interpellées par le martyre de l’Imam al-Hussein(p) et de ses compagnons.

Malgré la « dissimulation massive des médias (...)qui ne sont en rien impliqués dans le journalisme, qui ne diffèrent pas des lobbyistes ou d’autres entités financières, qui mentent, mentent, mentent et encore ils font pire que cela… » (pour reprendre les motsemployés par le nouveau président desEtats Unis, qui n’a pas hésité de dénoncerles médias américano-sionistes,lors de sa campagne électorale, pour gagner les voix populaires), la quête dela Vérité est toujours vivante dans le monde.

Cela est une Bénédiction divine, préservée grâce au martyre (témoignage) de l’Imam al-Hussein(p) et de ses compagnons qui ont donné leur vie pour maintenir allumée la Lumière Mohammadienne.

C’est durant ce mois de Rabî‘ I qu’est née cette Lumière grandiose en ce monde, cette Lumière de la « foi, de l’Unicité (du monothéisme) et de la haute morale divine » – évènement sublime de l’histoire de l’Humanité qui a ouvert la voie du salut, de la justice, de la sécurité et de la paix pour l’homme, pour tous les hommes.

A l’époque de la décadence du plus grand empire (américano-sioniste) de notre époque, il est de la responsabilité de chacun d’entre nous de défendre et de diffuser cette Lumière, de réaliser les nobles valeurs de l’Islam authentique, en favorisant les échanges et les discussions et en résolvant les différends entre les gens et les peuples, par le dialogue.

C’est le seul moyen pour mieux comprendre la situation actuelle (qui apparait sous des formes de plus en plus compliquées) et pour découvrir la voie la plus juste, la direction la plus sage et les suivre avec l’Aide et la Volonté de Dieu et par Sa grâce.

www.lumieres-spirituelles.net  No82 - Rabî 'I & II 1438 Décembre-Janvier  2017

ÉDITORIAL No81

Pour un Hajj symbole de la foi, de l’unité, de la spiritualité

S’il n’y a pas eu de catastrophe majeure durant le Hajj de cette année, est-ce à dire que l’on doit oublier celle de l’année dernière qui a coûté la vie à plus de 7000 pèlerins et ne plus parler d’incurie et d’incompé­tence d’Al-e Sa‘ûd ?

Jusqu’à maintenant, aucune ex­cuse n’a été formulée, aucune enquête officielle, ni sanction, ni compensation aux familles des vic­times n’ont vu le jour.

Cette année, quelque 900 pèle­rins ont trouvé la mort, les Iraniens, Syriens et Yéménites se sont vus l’ac­cès au Hajj interdit alors que pour d’autres pays, les visas ont été don­nés au compte-gouttes (parfois à des prix exorbitants), selon le degré d’allé­geance à Al-e Sa‘ûd.

Il devient de plus en plus urgent de confier à un comité composé de l’élite du monde musulman, la ges­tion de ces lieux saints (possession de Dieu et non d’une famille ou d’un Etat particuliers), afin de permettre à tous les Musulmans de réaliser, en toute sécurité, le Hajj « Ibrâhimî » que Dieu leur a offert de par Sa Bonté Subtile.

C’est que le Hajjest le symbole de la dignité, de l’unité, de la spiritualitéet de la gloire, la manifes­tation, aux yeux du monde entier, de la grandeur de la nation islamique, s’en remettant totalement à l’infinie Puissance de Dieu, loin du bourbier de la corruption, de l’orgueil et de l’aliénation, imposé par les grandes puissances arrogantes.

Au lieu de cela, Al-e Sa‘ûd cherchent à humilier les pèlerins (comme cette dernière initiative du port obligatoire d’un bracelet électro­nique à l’instar des dangereux détenus) et voient en eux une source de profit.

Une des leçons du Hajj, indiquée dans ce noble verset, est : ((Mohammed, le Messager de Dieu et ceux qui sont avec lui sont durs contre les mécréants et miséricor­dieux entre eux.))(29/48)

Appliquée à Karbala, lors de la tragédie de ‘Ashûrâ’, depuis commé­morée chaque année, elle a permis que la Parole de Dieu soit encore en­tendue, la juste voie éclairée, et les complots des mécréants (aujourd’hui américano-sionistes) mis à jour.

En Syrie, elle a obligé les véri­tables auteurs du chaos au Moyen- Orient – les Etats-Unis et l’entité sioniste – de sortir des coulisses, en intervenant directement qui au nord, à Deir az-Zor et qui au sud, sur les hauteurs du Golan, pour soutenir leurs mercenaires défaits et leurs alliés mis en faillite.

Elle permettra de faire apparaître à tous la véritable Religion de Dieu tout entière.

La tragédie de Karbala nous a confir


Articles précédents:

1439 (2017-2018)