1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-02-28 | Readers 147 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les trois « jours/lieux » de l’homme (2)


Les trois « jours/lieux » de l’homme(2)

Nous avons vu, la dernière fois, trois « jours » déterminants pour l’être humain : 1-le jour de sa naissance (de sa venue en ce monde ici-bas, ad-dunia); 2-le jour de sa mort  (et son entrée dans le monde intermédiaire, dans la tombe) ; 3-le jour de sa résurrection (et son entrée dans la vie éternelle).

Le croyant, lui, « considère le monde ici-bas comme une école où il apprend et se perfectionne moralement/spirituellement de sorte qu’il s’oblige à apprendre les connaissances divines dans cette école. Il s’efforce de toutes ses forces de se parer de la morale louable sur cette voie et d’acquérir les attributs humains, devenant un être humain (dans le sens de l’être humain en vérité), pour obtenir, le Jour de la Résurrection, la Miséricorde divine étendue qui englobe tout le genre humain. 

Il est rapporté du Prophète Mohammed(s) :

« Le serviteur ne trébuche pas le Jour de la Résurrection jusqu’au moment où il est interrogé en quatre[choses] :

1)sur sa vie, comment il l’a passée ;

2)sur sa jeunesse, comment il l’a éprouvée ;

3)sur son savoir, comment il l’a utilisé ;

4)sur son argent, comment il l’a gagné et comment il l’a dépensé. »(Mishkât al-Anwâr p171)

Al-ma‘âd bayn ar-rûh wa-l-jasad, sh. Mohammed Taqî Falsafî, vol.1 p54

Ces quatre choses sur lesquelles l’individu sera interrogé indiquent en même temps la voie de son perfectionnement au niveau individuel.

Elles impliquent bien sûr la maîtrise des instincts/passions, au niveau individuel et au niveau social, en les plaçant sous le contrôle de la raison.

Malheureusement, « résultat de la prédominance de l’idéologie matérialiste erronée, qui met en faillite l’équilibre entre la valeur matérielle et celle spirituelle, l’évolution et le perfectionnement des machines sont apparus à la place de l’évolution et du perfectionnement de l’être humain, de sorte que l’être humain s’est éloigné de lui-même, de son essence, au point de s’oublier lui-même et de ne pas se préoccuper de sa valeur humaine.

        L’évolution extraordinaire qui est apparue durant ces deux derniers siècles du point de vue de la maîtrise des forces de la nature et de la production industrielle, a rendu l’homme vaniteux, au point de négliger Dieu, de s’éloigner des enseignements religieux divins, de mépriser les valeurs humaines et de se jeter [dans la satisfaction] de ses passions/instincts bestiaux, l’empêchant d’atteindre l’élévation morale et le perfectionnement spirituel, favorisant le développement de la corruption, des crimes dans l’ensemble des pays. »

Al-ma‘âd bayn ar-rûh wa-l-jasad, sh. Mohammed Taqî Falsafî, vol.1 p29

Alors que dit l'Islam ?

L'islam dit que si l’être humain passe sa vie en ce monde ici-bas à obéir à Dieu, à cheminer dans les degrés de la perfection, à se parer des Qualités Humaines, il gagne la Satisfaction de Dieu. Ainsi se réalise pour lui un accroissement d’élévation et de perfectionnement. »

Al-ma‘âd bayn ar-rûh wa-l-jasad, sh. Mohammed Taqî Falsafî, vol.1  p52

www.lumieres-spirituelles.net N°90 - Rajab et Sha'aban1439 - Avril-Mai 2018


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)