1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-02-28 | Readers 790 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Initiatives autour d’as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah


Initiativesautourde l’Imam as-Sajjad(p) et d’as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah

à Bandar Abbas en Iran

Dans la ville portuaire iranienne Bandar Abbas, située au sud de l’Iran au niveau du détroit d’Ormuz, face aux Etats Arabes Unis, s’est développée, de façon spécifique, une activité culturelle tournant autour de l’Imam as-Sajjâd(p) et d’as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah.

As-Sahîfah as-Sajjâdiyyah est ce fameux livre d’invocations du quatrième Imam, fils de l’Imam al-Hussein(p) et petit-fils du Prince des croyants(p).

Ce livre a été présenté par l’imam al-Khomeynî(qs) comme étant le Coran ascendant, c’est-à-dire ce qui permet aux gens de revenir à Dieu. Il est le seul livre rédigé au premier siècle de l’hégire par un Imam(p). Il a été retrouvé dans les murs du sanctuaire de l’Imam ar-Ridâ(p) où il avait été dissimulé durant de longues années.

En récitant ces invocations, non seulement on apprend à parler à Dieu, mais aussi on s’imbibe de l’Unicité divine, on apprend comment voir la vie d’un point de vue unicitaire, comment agir de façon unicitaire.

L’objectif des activités culturelles entreprises était de faire connaître les croyances musulmanes authentiques (et plus particulièrement shi’ites, en tant que certains présentent les shi‘ites comme des « kufars ») dans des textes authentiques.

Les initiatives se sont portées sur différents niveaux.

a)Plusieurs congrès se sont tenus à Bandar Abbas, rassemblant des savants de renom, des différentes confessions musulmanes et d’autres religions, venant d’Iran et de pays étrangers.

Chacun d’entre eux a abordé la question selon une approche propre, développant différents points se rapportant au as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah (comme …), approfondissant la perception de l’Unicité, donnant des éléments pour mieux comprendre des questions délicates (comme celle du libre arbitre (al-jaber et at-tafwîd)).

En marge de ces congrès, se déroulaient également des conférences régionales et des réunions spéciales avec les étudiants des universités et des institutions religieuses (hawzahs).

b)Depuis, d’autres conférences ont été menées ailleurs, notamment durant l’année 2016, à Téhéran lors de la 24e exposition coranique de Téhéran, à Londres et à Tananarive à Madagascar.

c)Des initiatives locales ont été menées à Bandar Abbas, sous forme de cours/stages ou conférences donnés par des savants religieux aux étudiants (des universités et des institutions religieuses (hawzahs)) et aux jeunes de façon générale.

L’objectif étant de montrer comment as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah renferme des trésors rares, scientifiques grandioses, ouvrant des perspectives infinies, sans oublier de mentionner son éloquence, sa richesse linguistique, son rythme musical.

Il donne aussi des orientations sociales, morales, psychologiques et même politiques et économiques. Il jette une lumière qui permet même de mieux comprendre le noble Coran.

Ces dernières initiatives ont participé à la formation d’une jeunesse mieux armée à défendre les croyances fondamentales musulmanes, à les répandre autour d’eux, à les mettre en pratique et à mettre à nu les croyances erronées (comme wahhabites) qui se sont répandues et qui ont fait beaucoup de mal à la Nation islamique.

Comme les invocations représentaient le meilleur remède pour la Nation islamique malade après avoir laissé leur Imam, l’Imam al-Hussein(p), tomber en martyr, elles représentent toujours à l’heure actuelle le meilleur remède pour la Nation islamique et même pour le monde entier après l’apparition et la diffusion de si nombreuses déviations.

Beaucoup d’enseignements sont à découvrir, à étudier et à développer. Les invocations peuvent être diffusées, expliquées, commentées. Des séminaires, des discussions, des assemblées peuvent être organisés pour les exposer, les partager, les réciter.

Témoignages

lde l'Imam al-Khâmine’î(qDp)

w« As-Sahîfah as-Sajjâdiyyah représente le suc (ou l’élixir) des pensées d’Ahl al-Beit(p). »

w« Donnez de l’importance au Sahîfah as-Sajjâdiyyah. Toutes les invocations sont bonnes, mais si je devais recommander certaines, de façon particulière, j’opterais pour la 5e (Pour lui-même et les gens de son allégeance), la 20e (Makârem al-Akhlâq) et la 21e (Si une chose l’avait attristé ou préoccupé). »

w« Des concepts et des enseignements se trouvent dans les invocations et les supplications, notamment dans celles d’as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah. On pourrait puiser dans cet océan, dans cette mer de vagues, de quoi enrichir la poésie religieuse. »

w« Vous pouvez remarquer, à travers les propos des Imams(p) combien les invocations ont une place particulière et prépondérante. Combien de savoirs, de connaissances religieuses ont été explicitées par [l’Imam as-Sajjâd(p)] à travers les invocations d’as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah. Elles portent en elles et totalisent les degrés les plus élevés de conscience, de prévision et de profondeur du savoir divin, islamique, qu’il n’a jamais été possible à un homme d’appréhender dans un discours ou dans une déclaration des Imams Infaillibles(p) de manière aussi concise. Aussi, optèrent-ils pour que ces savoirs [divins] soient formulés sous forme d’invocation. »

l de l'Ayatollah Javadi Amoli à la 1e conférence nationale sur l'Imam as-Sajjâd(p)

w« L’Imam Sajjâd(p) nous détermine et nous donne des explications selon plusieurs points de vue, à la fois sur l'univers, l’idéologie religieuse et le régime islamique. Le Sahîfah as-Sajjâdiyyahest une interprétation de l’entretien intime de Sha’bân (al-Munâjat ash sha‘bâniyyah) de l’Imam Ali(p) et de l’invocation de ‘Arafat de l’Imam Hussein(p). »

lde l'Ayatollah Alawi à  la 1e allocution nationale sur la poésie de prosternation de l'Imam as-Sajjâd(p)w« Accordez une attention particulière au Sahîfah as-Sajjâdiyyah et considérez-le comme un moyen d’éducation. Utilisez-le autant que possible. Essayez de montrer la position de l'Imamat et de l'expliquer à l’Oummah islamique. Introduisez Ahl al-Beit(p) comme référence scientifique au monde islamique. »

lde l'Ayatollah Alawi Gorgani lors de la 2e conférence  sur l'Imam as-Sajjâd(p) w« A l’heure actuelle, les manifestations du matérialisme ont absorbé le monde entier et ses effets se sont étendus jusqu’à notre société islamique et ne cessent de s'étendre.  Aussi être sensible à la spiritualité de l'Imam Sajjâd(p) dans les invocations d’as-Sahîfah as-Sajjâdiyahet agir selon les indications données réchauffent le cœur.  Je vous invite, et tout particulièrement les jeunes, à suivre l'Imam Sajjad(p), à être toujours sous ablution et à retenir ses paroles comme une introduction à la pratique réelle des prescriptions de cet Imam. »

lde l'Ayatollah Lutof Allah Safî lors de la 2e conférence  sur l'Imam as-Sajjâd(p) (24 Moharram 1434)w« As-Sahîfah as-Sajjâdiyah, ce legs sacré de l’Imam as-Sajjâd(p), un miracle unique qui aborde tous les sujets théologiques et les faits scientifiques. Il est encore plus sage et plus louable que ce que les sages ont le droit ou peuvent exprimer. Si quelqu'un veut que Dieu lui parle, il doit lire le Coran, et s'il veut parler à Dieu, il doit lire as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah al-Kâmilah.L'Islam de l'imam Sajjâd(p) est inégalé dans ce domaine. Les chiites et le monde musulman devraient être fiers de ce livre - qui est connu comme étant la parure de la famille de Mohammad(s). »

w« As-Sahîfah as-Sajjâdiyah, qui est la parole du saint Imam as-Sajjâd, le maître de ceux qui se prosternent (sayyed as-sâjiddina), la lumière des gnostiques, ‘Ali fils d’al-Hussein(p), le pieux, l’humble et le soumis à Dieu l'Être Eternel, est présenté humblement, sous forme de supplications pour les gens assoiffés de connaissance pure, unicitaire (monothéiste), avides de leçons, de sagesse et de connaissance. Il est école de la théologie, source de la connaissance des Messagers de Dieu(s) et des Imams(p).

[Par exemple, l’invocation d’]al-Makarem al-akhlaq parle des besoins des êtres humains avec leur Créateur et des droits des humains entre eux (avec les parents, les enfants, les proches, les voisins, etc.). Leçons de dévotion des serviteurs de Dieu vis-à-vis leur Seigneur, leçon de dignité humaine, de liberté et de sacrifice, leçon pour rendre service aux serviteurs, leçons de lutte contre la tyrannie et l'oppression, leçon du détachement de ce monde et des envies charnels, en deux mots, des leçons pour être de vrais êtres humains. »

www.lumieres-spirituelles.net N°90 - Rajab et Sha'ban 1439 - Avril-Mai 2018


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)