1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-05-11 | Readers 25 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Non à l’agression tripartite contre la Syrie !


Non à l’agression tripartite

contre la Syrie !

Ce samedi matin à l’aube du 14 avril 2018, à 3h55 précisément, sous le prétexte fallacieux d’une soi-disant attaque à l’arme chimique menée par les forces gouvernementales syriennes à Douma (la Ghouta, dans la banlieue de Damas) – et avant même que la mission spéciale de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) n’ait pu se rendre sur place pour confirmer ou informer les dires – les Etats- Unis, la France et le Royaume Uni ont bombardé de soi-disant centres de production d’armes chimiques, selon des informations données par les services de renseignements israéliens.

Véritable acte de guerre contre un Etat souverain, qui ne les a pas agressés et qui, de plus, est en première ligne dans la lutte contre le terrorisme takfiri, en violation totale avec le Droit international !

Démonstration de force de ces pays en perte d’hégémonie, à l’adresse de la Russie, de la Chine et de... l’Iran ?

Pied de nez aux lois internationales, quand elles ne vont pas dans le sens de leurs intérêts ?

En tout cas, manifestation de leur véritable nature d’Etats voyous sous une rhétorique morale et humanitaire.

Pourquoi cette agression tripartite

au moment de la libération d’al-Ghouta ?

lPour imposer un nouveau rapport de force dans le cadre d’éventuelles reprises des négociations, en présence de la Russie et de l’Iran ?

lPour couvrir la présence sur le sol syrien en toute illégalité de 3 à 8 000 soldats américains et plusieurs centaines de soldats français, notamment à Raqqa, Manbij et Tanf, en vue de..

 wexfiltrer leurs agents-cadres de Daesh des régions libérées pour les utiliser ailleurs, en Syrie, au Yémen, autres ?

wformer, au nord-est de la Syrie (régions de Deir ez-Zor (riche en gaz et en pétrole), de Kobané, Manbij, Raqqa, Hassaké), une (ou deux) région indépendante, sous libellé kurde (FDS) (et/ou sunnite ?), avec le soutien de l’entité sioniste et de l’OTAN, en jonglant avec les forces armées présentes (kurdes, Daesh, al-Ghad as-Sûrî d’Ahmed Jarba, turques, autres..) contre l’armée syrienne ?

wformer, au sud de la Syrie (régions de Deraa, Soueïda, Quneïtra), une entité indépendante, sous le contrôle de résidus de groupes terroristes takfiris (comme Nusra, ASL), recomposés et entraînés par eux sous une nouvelle bannière), avec le soutien des pays du Golfe, de la Jordanie et de l’entité sioniste ?

lPour mobiliser un contingent arabe (ou à défaut, des agents de Blackwater payés par les pays du Golfe), semant la zizanie et diminuant leurs propres dépenses ?

Afin de ..

ucontrer l’avancée des forces gouvernementales syriennes et de leurs alliés – qui combattent réellement les groupes terroristes takfiris ?

ucouper la route à l’axe de la résistance de l’Iran au Liban ?

uparticiper au pillage du gaz et du pétrole de Deir ez-Zor ?

uprendre part à la reconstruction du pays ?

umaintenir l’insécurité pour justifier leur présence ?

uempêcher le retour des réfugiés, utilisés à des fins de changement démographique de certaines régions comme au Liban, comme moyen de pression sur le régime syrien ou comme monnaie d’échange avec les pays d’accueil ?

udémembrer la Syrie dans le cadre d’un plan de division de toute la région en plusieurs petits Etats soumis à l’ordre occidentale, s’entre-déchirant en permanence ?

upréparer de nouveaux complots, notamment après le retrait américain de l’accord nucléaire signé avec l’Iran en 2015 ?

usauvegarder l’entité sioniste ?

uet secondairement, expérimenter leurs armes et les moderniser ?

Mais les résultats furent à l’inverse escomptés !

Cette agression tripartite a

urenforcé la popularité de Bashar al-Assad, à l’intérieur et à l’extérieur du pays ;

uraffermi l’alliance de la Syrie avec la Russie, l’Iran, l’Irak et les forces armées ;

uconfirmé la solidité de l’armée syrienne ;

uconsacré la défaite militaire et politique de la parade islamique de ces puissances occidentales

(ces groupes terroristes takfiris créés, armés et entraînés par leurs soins et stipendiés par leurs alliés) pour combattre l’Islam authentique (représenté par l’Iran et le Hezbollah et autres) ;

umontré leur faiblesse dans la région (sur les 103 missiles envoyés, plus de 70 furent interceptés) ;

urévélé leurs capacités de manipulation des informations, de désinformation, de propagande mensongère et d’obstruction de la vérité.

En effet, ont été découverts, après la reddition et l’évacuation des groupes terroristes de la Ghouta :

wl'absence d'armes chimiques dans la région, confirmée par l’absence de victime humaine suite aux bombardements.

Et quand 17 habitants de la Douma (dont des figurants involontaires de la vidéo sur cette soi-disant attaque chimique) se sont rendus au siège de l’OIAC à La Haye pour faire leur déposition(1) et qu’ils ont été présentés à la presse, ils ont été décriés, la délégation américaine empêchant même les autres délégations d’aller les écouter.

wla présence d’une centaine de milliers d’habitants pris en otage par quelque 50 000 terroristes takfiris (avec leur famille), menacés d’enlèvement ou d’assassinat en cas de fuite, qui firent un bon accueil à l’armée syrienne à leur libération ;

wdes dépôts d’armes et de munitions provenant des Etats-Unis, de France, d’Allemagne, de l’entité sioniste et des stocks de produits chimiques (grenades fumigènes anglaises et chlore allemand), détenus par les groupes terroristes takfiris ;

wdes prisons avec des cages de détention ;

wdes ateliers de montage de vidéos ; wde nombreux tunnels souterrains.. etc.

uSans oublier l’aveu du prince héritier saoudien Ben Salman selon lequel la propagation du wahhabisme était un projet américain pour contrer l’URSS et son influence dans les pays musulmans. (Washington Post 26/3/18)

Quelles conséquences de cette agression ?

1§La perte indubitable de la crédibilité de ces grandes puissances.

Déjà en France, cette frappe décrétée sans consultation parlementaire préalable, a soulevé la désapprobation de députés et sénateurs de droite (des Républicains au Front National) et de gauche (des Insoumis au Parti communiste et autres).

2§Le renforcement des forces de paix et de justice.

§Elle permettra à la Syrie et à ses alliés de s’attaquer directement aux forces étrangères stationnées sur le sol syrien (américaines, françaises, turques..), sans autorisation préalable et de répliquer aux agressions extérieures dont sionistes.

§à la Russie de fournir à la Syrie un système de défenses aériennes moderne et de la doter de missiles S-300 et S-400, de soutenir sans réserve la reprise des régions d’Idlib dans le nord, et de Deraa dans le sud. §au mouvement révolutionnaire islamique authentique, enclenché par l’imam al-Khomeynî(qs), de continuer son avancée et de se présenter comme la seule alternative possible de paix, d’harmonie et de salut sous la direction de l’Imam al-Mahdî(qa).

« L’attaque de ce matin contre la Syrie est un crime. » (Imam Khâmine’î(qDp), 14-4-18)

Comment la France a préparé son opinion publique à sa frappe illégale

*L’appel à l’aide des Kurdes syriens du FDS au président français Macron (mars 2018).

*L’attentat de Carcassonne du 23/3/18 par une personne d’origine marocaine, connue des services de renseignements français, revendiqué par Daesh, suivi de l’adoption de lois donnant le plein pouvoir à l’Exécutif après la levée de l’état d’urgence.

*Le matraquage médiatique d’apitoiement sur le sort de quelque « 400 000 civils assiégés et pilonnés par l’armée syrienne à la Ghouta (banlieue de Damas) ».

*La mascarade de l’attaque à l’arme chimique dans cette même région le 7/4/18.

*Manipulation médiatique machiavélique pour :-faire croire que son intervention est pour mettre fin à la menace terroriste takfirie

-voilerson soutien à ces groupes terroristes takfiris et sa participation au complot contre le peuple syrien. -ainsi que sa vassalitéaux Etats Unis.

(1)et déclarer que « tout d’un coup, un groupe d’inconnus sont entrés, semant le chaos, aspergeant d’eau les gens présents, parlant de produits chimiques toxiques. Le tout était filmé par des ‘Casques blancs’. »

www.lumieres-spirituelles.net N°91 - Ramadan et Shawwal1439 - Mai-Juin-Juillet 2018

La grande Marche du Retour !

Depuis le 30 mars 2018 (le Jour de la Terre commémorant l’attachement du peuple palestinien à sa terre) jusqu’au 15 mai (date de la création de l’entité sioniste en terre de Palestine en 1948, que les autorités américaines ont choisie pour transférer leur ambassade à Jérusalem (al-Quds), faisant ainsi de cette ville la capitale de l’entité sioniste), des rassemblements et des marches pacifiques ont lieu à Gaza jusqu’à ses limites frontalières : la « grande Marche du Retour ». .

Chaque vendredi, les Palestiniens de Gaza, jeunes et vieux, se retrouvent avec des miroirs et des pneus qu’ils enflamment pour se protéger des tirs sionistes ; qui avec des drapeaux palestiniens, remplaçant ceux de l’entité sioniste qui sont à l’occasion brûlés ou piétinés ; qui avec des tableaux écrits en arabe, en hébreu et en anglais indiquant les noms des villages où ils comptent retourner ; qui avec des cerfs-volants qui prennent feu en touchant le sol des colonies sionistes ; qui avec des pierres pour abattre les drones ; qui avec des gants ou des tenailles pour retirer ou couper les fils barbelés installés par l’armée d’occupation le long de la ligne de démarcation en avant de la barrière..

Ces manifestations pacifiques se maintiennent malgré leur cortège de martyrs (une cinquantaine à cette date) et de blessés (qui se comptent par milliers jusqu’à maintenant).

C’est que les francs-tireurs sionistes, embusqués derrière des monticules de terre, n’hésitent pas à tirer des balles réelles, explosives, au niveau de la tête, à utiliser des gaz neurotoxiques, à miner la zone frontalière, à lâcher guêpes, serpents et chiens enragés, en plus des bombardements (aériens et navals), tirs de drones, enlèvements.., avec la bénédiction des Etats-Unis et le silence international.

Un grand mouvement populaire palestinien de contestation,

1-pour dénoncer :

-l’injustice subie depuis plus de 70 ans ;

-le blocus imposé à Gaza ;

2-pour réaffirmer :

-le droit inaliénable des réfugiés au Retour à leur terre ;

-le statut de Jérusalem (al-Quds), capitale de la Palestine ;

3-pour proclamer :

-son refus de l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem (al-Quds), le 14 mai(1) ;

-son refus du projet américain de « l’accord du siècle » visant à liquider la cause palestinienne.

"Par Son Nom le Tout-Miséricordieux, le très-Miséricordieux !

{Ne faiblissez pas dans la poursuite du groupe de gens (al-qawm) [ennemi]. Si vous ressentez de la douleur, eux aussi ressentent de la douleur comme vous en ressentez, tandis que vous espérez de Dieu ce qu’ils n’espèrent pas. Dieu est très Savant et très Sage.}(104/4 Les Femmes)

Vous serez victorieux si Dieu le veut, à condition qu’il n’y ait pas de faiblesse dans votre esprit sur le chemin."(2)

(1)cf. L.S. No89

(2)extrait de la lettre de l’imam Khâmine’î adressée à Ismaïl Haniyeh, chef du Hamas,

www.lumieres-spirituelles.net N°91 - Ramadan et Shawwal1439 - Mai-Juin-Juillet 2018


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)