1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-05-11 | Readers 18 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Didactique de la lecture coranique


Didactique de la lecture coranique

CERELI et Rahmat ABIDI

Trad. Dhul Qa‘ada Nasrullah

Département de recherche-Al-Mustafa-Qum

Ce présent livre est un cours de didactique spéciale de la lecture coranique, destiné au premier cycle d’études universitaires en sciences islamiques et aux centres spécialisés de lecture coranique. Il vise à doter le futur enseignant de lecture coranique des connaissances et aptitudes requises pour son métier. A la fin de ces cours, il sera capable d’enseigner le déchiffrage et la lecture courante du saint Coran aux débutants en usant de diverses méthodes.

La 1e partie (regroupant 6 chapitres) est un rappel, de façon très générale et très formelle, des notions théoriques de didactique générale, se référant notamment aux écoles de Bloom et de Krathwohl.

La 2e partie (centrale, regroupant 5 chapitres) offre 26 modèles de leçons de lecture coranique sous forme de fiches de préparation (certes très théoriques). Il s’agit d’enseigner la lecture correcte du noble Coran, en arabe selon les règles prescrites (tajwîd).

Le 1e chapitre porte sur l’alphabet coranique et comporte 6 fiches, la 1e porte sur l’alphabet arabe, la 2e sur l’écriture arabe, la 3e sur l’histoire de l’alphabet arabe, la 4e sur la différence entre l’alphabet arabe et celui français, la 5e sur les points d’« articulation » (c’est-à-dire des sorties des sons par rapport aux appareils respiratoire et digestif) des lettres arabes, la 6e sur les lettres présentes au début de certaines sourates avec un aperçu rapide sur les différents points de vue sur le sens de ces lettres séparées (hurûf muqatta‘at).

Le 2e chapitre porte sur les diacritiques de l’alphabet arabe (c’est-à-dire les signes ajoutés à une lettre indiquant sa vocalisation ou sa particularité) et comporte 11 fiches, portant sur les voyelles brèves (‘a’, ‘i’, ‘u’), silencieuse (le ‘sukûn’), double (le ‘tanwîn’), sur le doublement de consonnes (le ‘shadda’), sur les voyelles longues (‘â’, ‘î’, ‘û’) et hyper longue (‘˜’).

Le 3e chapitre porte sur les lettres muettes ou nulles dans le noble Coran (c’est-à-dire qui sont écrites mais qui ne se prononcent pas comme ces lettres qui servent de support au hamza..etc). Il comporte 5 fiches,

Le 4e chapitre porte sur les lettres omises (c’est-à-dire des lettres prononcées qui ne sont pas écrites, soit parce qu’elle fait partie du mot, soit par ‘saturation’) et comporte 2 fiches.

Le 5e chapitre porte sur la ponctuation (l’‘arrêt’ à certains mots), avec des changements (ou non) dans la prononciation de la fin du mot (selon des règles à apprendre).

Chaque chapitre se termine par des questions de révision générale qui permettent de vérifier l’acquisition des notions enseignées par les étudiants.

La 3e partie regroupe 3 chapitres en appendice, le 1er porte sur l’évaluation, le 2e expose 40 hadîths sur le noble Coran, cités en arabe avec leur traduction en français, le 3e cite la « Qasida al-jazariyyat », un rappel des règles de tajwîd du saint Coran écrits sous forme de poème par un certain Ibn Jazariyyat, traduit sur la base des commentaires les plus crédibles dans ce domaine.

www.lumieres-spirituelles.net N°91 - Ramadan et Shawwal1439 - Mai-Juin-Juillet 2018

Citations de Didactique de la lecture coranique

†« La taxinomie de Bloom est un modèle pédagogique proposant une classification des niveaux d’acquisition des connaissances. Bloom et ses collègues ont reconnu que n’importe quelle tâche affecte l’un des trois domaines psychologiques : cognitif, affectif et psychomotricité.»(p50)†Dans « la taxinomie de Krathwohl, il s’agit de hiérarchiser les objectifs sur le plan affectif en mettant en relief un sentiment, une émotion ou une idée d’acceptation ou de refus. Ce système de classification fut élaboré par Krathwohl et ses collaborateurs afin de permettre une définition plus claire des objectifs de ce domaine, d’aider les professeurs à découvrir certaines techniques pour mesurer l’évolution des élèves, et enfin, de faciliter la communication entre les professeurs, spécialistes en mesure et évaluation, psychologues, et autres spécialistes des sciences du comportement.»(p54) 

†« Objectifs opérationnels. A la fin de la leçon sur l’alphabet coranique, l’élève sera capable de : 1-définir le concept « Alphabet »avec exemple ; 2-donner le nom de chaque lettre de l’alphabet arabe ; 3-citer en ordre l’alphabet arabe selon l’abjad ; 4- citer les lettres emphatiques de l’alphabet arabe ; 5-donner la valeur numérique de chaque lettre arabe ; 6-calculer la valeur numérique d’un mot arabe en se servant de la numération de l’alphabet arabe. »(p114)

†« C-Révision et SynthèseA la fin de la leçon, nous allons procéder à la récapitulation. Et la meilleure méthode de synthèse consiste à procéder par les questions & réponses et à écrire les grandes lignes pour s’assurer que tout le monde a bien compris la leçon. (…)Prof : A quand remonte les diacritiques arabes ? Elève : Au VIIe siècle de l’ère chrétienne tout d’abord avec les points-voyelles grâce à Abdul Aswad Duali et ses élèves, suivi un siècle plus tard par l’extension du nombre de graphes et la vocalisation par des dérivés des trois lettres aériennes par Khalil bin Ahmad.»(pp138-139)

†« D-ApplicationLors de la lecture d’ensemble, le prof. procèdera comme avec les leçons précédentes. On choisit la sourate qui contient plusieurs lettres maksûrs. »(p198)

†« E-TâcheEn tenant compte de l’état des élèves, de leur âge, de leur niveau intellectuel, on leur demande d’accomplir une série tâches en rapport avec la leçon du jour à mettre par écrit, en établissant par exemple une liste de dix termes coraniques comportant des lettres maksrûr ou maksrûr et maftûh. On leur demande en outre de se préparer pour la leçon suivante sur la voyelle brève ‘dammat’. »(p199)

†« Questions de révision générale1-Définissez l’objectif général de la leçon sur les signes diacritiques de l’alphabet arabe. 2-Définissez les objectifs spécifiques pour la leçon sur la voyelle brève fathat. 3-Citez le matériel approprié pour la leçon sur la voyelle brève fathat. 4-Justifiez le choix de la disposition en demi-cercle comme modèle de classe. 5-Ecrivez une motivation pour la leçon sur la voyelle brève kasrat. 6-Formuler une tâche pour la leçon sur la voyelle brève dammat. 7-Que est le prérequis pour la leçon sur la voyelle brève fathat ? 8-Formulez des questions de rappel pour la leçon sur la voyelle brève dammat. 9-Formuler une tâche pour la leçon sur la voyelle brève Kasrat. 10-Synthétisez la leçon sur la voyelle brève dammat par la méthode interrogative.»(p207)

†« Questions d’évaluation(…) 2)Définir le Sukûn et expliquer comme il se lit. Réponse : le mot  (Sukûn) désigne la quiescence, soit l’absence d’une quelconque Harakat (voyelle) sur la lettre qui la porte. La lettre quiescente se lit grâce à la lettre Mutaharrik (vocalisée) qui la précède.»(p377)

†« L’Imam Rida rapporte de son père (paix sur eux) qu’un homme avait demandé à Abu Abdullah (l’Imam Çadiq) (Paix sur lui) : - Comment se fait-il que malgré que le Saint coran soit beaucoup lu et publié, il ne cesse de sembler nouveau et frais ?- C’est parce que Dieu béni soit-il n’a pas fixé une époque précise ni un peuple spécifique pour le Saint coran. Il sera toujours frais à chaque époque et plein de nouveautés pour chaque peuple jusqu’au jour dernier. Répondit l’Imam (paix sur lui).»(p392)

†« Dans l’espoir de bénéficier de la grâce du Seigneur qui exauce la prière de sa créature, Mohammad Ibn Al Jazary Al Chafi’i dit : (...)Ceci dit : La présente Qasida est une introduction sur ce que le lecteur du Saint coran doit absolument connaître, Etant donné qu’il est sans aucun doute obligatoire, avant de commencer (la lecture coranique) de connaître d’abord les points d’articulations des lettres et les caractéristiques (des lettres) Afin d’appliquer de la meilleure manière, les règles du Tajwîd, des arrêts, et de ce qui est inscrit dans les exemplaires du Saint coran. »(p406)

www.lumieres-spirituelles.net N°91 - Ramadan et Shawwal1439 - Mai-Juin-Juillet 2018


Articles précédents:

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)