1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
2018-09-07 | Readers 252 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sens véritable de l’attente du soulagement (1)


Le sens véritable de l’attente du soulagement(1)(1)

Nous avons vu la dernière fois, qu’à la différence des autres confessions religieuses, les Shi‘ites croient que l’Imam al-Mahdî(qa) est réel, présent parmi nous et qu’il est l’héritier de tous les Prophètes(p) précédents. Voici la suite de la traduction des conférences* tenues par l’imam al-Khâmine’î(qDp) sur ce sujet.

Le point suivant à propos d’al-Mahdî(qa) concerne « l’attente du soulagement » qui est un concept très large. Un de ses sens est le soulagement final, c’est-à-dire les gens ne doivent pas, en voyant les despotes du monde occupés au pillage, à la spoliation, à la corruption, à la violation des droits des gens, s’imaginer que le devenir du monde est ainsi, ni penser que cette fin est inévitable et qu’ils doivent s’y résigner et l’accepter. Au contraire ! Ils doivent savoir que cette situation est passagère. Le Prince des croyants(p) disait : « Pour le faux, un tour. »(2)

Alors que ce qui est lié à ce monde, à sa nature, est l’établissement (de façon stable) d’un gouvernement de la justice qui va venir. L’attente du soulagement et de la victoire est pour la fin du temps dans lequel nous nous trouvons, de sorte que ce que l’humanité endure en oppressions et en tourments est une corroboration de l’attente du soulagement. Mais il y a aussi d’autres corroborations pour l’attente du soulagement.

Quand il nous est dit d’attendre le soulagement, cela ne signifie pas le soulagement final, mais que tout chemin bloqué peut être débloqué, peut s’ouvrir. Le soulagement (al-faraj) signifie « l’ouverture », la « percée ». Le Musulman apprend à travers la leçon de l’attente du soulagement, qu’il n’y a pas de chemin bloqué dans la vie de l’humanité qui ne peut pas être débloqué. Il ne doit pas désespérer, se laisser abattre, s’asseoir et dire que rien ne peut être fait. Non !

Quand apparait, à la fin de la vie de l’humanité, en opposition à tous ces mouvements injustes et despotes, le soleil du soulagement, cela signifie que dans tous ces blocages et ces barrages présents dans la vie à l’heure actuelle, il y a un soulagement prévisible et un lieu d’attente.

C’est cela la leçon d’espoir pour toute l’humanité. C’est cela la leçon de l’attente réelle pour l’ensemble des gens. C’est pourquoi l’attente du soulagement est comptée parmi les meilleurs des actes

Et il est connu que l’attente est un acte, une action et non pas un non-acte. On ne doit pas se tromper et s’imaginer que l’attente signifie avoir les bras croisés et rester à attendre qu’il arrive quelque chose. L’attente est un acte, une préparation, une motivation pour l’empressement et l’enthousiasme dans le cœur et dans le for intérieur. Elle est une activité, un mouvement, un renouvellement dans tous les domaines. C’est cela l’interprétation de ces nobles versets coraniques : {Nous voulions faire une faveur à ceux qui se sont affaiblis sur terre et en faire des guides (imams) et en faire des héritiers.}(5/28 Les Récits) ou {C’est que la terre est à Dieu. Il en fait hériter qui (Il) veut de Ses Serviteurs. Et la fin (heureuse) est pour les pieux.}(128/7 al-A'raf)

C’est-à-dire, les peuples et les nations ne doivent pas désespérer du soulagement, à aucun moment. C’est pourquoi il faut attendre le soulagement final comme il faut attendre le soulagement à toutes les étapes de la vie individuelle et sociale.

Vous ne devez pas permettre au désespoir de prendre le dessus sur vos cœurs. Attendez le soulagement et sachez que le soulagement va se réaliser. Il est conditionné au fait que votre attente soit une attente réelle et qu’il y ait des actes, des efforts fournis, de l’empressement et du mouvement. 

(29/06/1384)

L’Etre Humain de 250 ans de l’imam al-Khamine’i(qDp) pp373-374

(1)Le mot « faraj » a le sens d’ouverture, de soulagement, de détente, d’issue, de délivrance.

(2)Ghurar al-hikam p7 – c’est-à-dire « ne dure qu’un petit moment. »

*« L’Être Humain de 250 ans » de l’imam al-Khamine’i(qDp) qui rassemble ses conférences sur les quatorze Infaillibles(p) et les leçons tirées de leur vie. Trad. du persan vers l’arabe par sayyed Abbas Noureddine. Ed. Markez Nûn 2013

www.lumieres-spirituelles.net N°93 - Moharram & Safar1440 - Septembre-Octobre-Nov. 2018


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)