1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-01-02 | Readers 602 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

« Le cumin »


« Le cumin »

(al-kamûn)

Le cumin (Cuminum cyminum) est une plante ombellifère originaire d'Asie. En plus de relever les plats, il a aussi un impact positif sur la santé. Il est consommé en poudre, avec d’autres épices ou avec de l’eau, ou sous forme d'infusion.

Dans les propos rapportés par les Infaillibles(p), le cumin est principalement évoqué dans deux circonstances (en plus de participer à des mélanges complexes constituant ainsi des remèdes appelés globaux ou « regroupants » (jâmi’î)) :

lAvec du thym (za’ter) et du sel(cf. No96)

Une personne qui avait la bouche et la langue infectées après avoir été agressée par des voleurs sur la route de Khurâsân, se plaignit à l’Imam ar-Ridâ(p). Ce dernier(p) lui recommanda : « Prends du cumin, du thym (za‘ter) et du sel. Réduis-les en poudre et mets-en dans ta bouche deux ou trois fois. Tu guériras. »  Il fit ce qu’il(p) lui avait prescrit et il guérit. 

(‘Uyûn Akhbâr ar-Ridâ(p), vol.2 p228 H16 ; Bihâr, vol.49 p124 H6)

(Pour plus de détails cf. L’Imam ‘Alî ar-Ridâ(p), l’étranger de Tûs, Ed.BAA p108-109)

lAvec unebouillie sucrée (swîq) de mil (cf. L.S. No73)

« Je tombai malade à Médine. Mon ventre se lâcha. Abû Abdallah(p) me prescrivit la bouillie sucrée (swîq) de mil. Il me dit de prendre de la bouillie sucrée (swîq) de mil et de la boire avec de l’eau de cumin. Je le fis. Mon ventre devint ferme et je guéris.» (de l'Imam as-Sâdeq(p), Kâfî, vol.6 p345 ; Makârem p192)

Le cumin augmente l'appétit, stimule la digestion, diminue les ballonnements et flatulences, réduit les spasmes intestinaux, combat les maux d'estomac, apaise les refroidissements corporels, permet de faire tomber la fièvre, aide à lutter contre l'insomnie. Il favorise les menstruations (d’où sa consommation déconseillée pour les femmes enceintes) et les montées de lait des femmes allaitantes. Il contribuerait à réduire les inflammations rhumatismales et les risques d’infarctus et de certains cancers (de l’estomac et du foie).

www.lumieres-spirituelles.net N°95 - Jumâdî I & II 1440 - Janvier-Février 2019


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)