1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-01-02 | Readers 309 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

« Le Jihad de la femme »


« Le Jihad de la femme »

salamu alaykum

Je saisis cette occasion pour exposer mon problème, et j'espère s'il vous plait avoir une réponse. Voilà, cela fait 43 ans que je suis mariée. J'ai fondé une famille de 3 enfants bien éduqués et bien instruits et mariés maintenant, ils sont partis et moi je vis toujours avec mon mari avec qui je vis une vie très compliquée, j'ai beaucoup donné de moi-même et à 62 ans je m'occupe de ma faible santé.

Je l'ai supporté en pensant qu'il changerait avec le temps, il n'a jamais arrêté de me dénigrer, de m'insulter, de me blesser avec des mots très violents. J'ai beaucoup pleuré durant toutes ces années et aujourd'hui ma santé m'a laissé tomber ; j'en veux toujours à mon mari et j’ai dû mal à lui pardonner. Que dois-je faire pour me reposer et vivre enfin pour moi-même ? Je n'ai jamais pensé le quitter mais je ne supporte plus ses mots blessants auxquels je ne réponds jamais par la violence. Je pense que j'ai quelque part fait un djehad

Aidez-moi à voir plus clair et comment [de faire en sorte que] ses blessures ne me fassent pas aussi mal.

wassalamu alaykum    Karima France

PS : mon mari est pratiquant et devenu chiite depuis 10ans.

Réponse de la revue

Salam alaykum !

Nous n’arrêtons pas de penser à vous et de faire des douas pour vous !

Il est difficile de parler de l’extérieur et d’entendre que d’un seul côté dans une relation de couple. C’est toujours une question très délicate et nous ne voudrions pas être injuste avec qui que ce soit. La relation de couple est certainement la relation la plus difficile qui met à découvert l’intérieur de l’un et de l’autre. C’est pourquoi, Dieu qu’Il soit Exalté, nous recommande la miséricorde (rahma) et l’amour/affection (mawadda). 

Selon ce que vous dites, vous faites effectivement du « jihad » ! Que Dieu vous donne en récompense ce qu’Il donne aux combattants aux frontières pour défendre le pays ! N’est-il pas dit : « Le jihad de la femme est le bon comportement avec son mari» ?

L’imam Khâmine’î commenta ce propos : « La récompense promise au combattant parti à la guerre est donnée à la femme qui se comporte bien avec son mari parce que cet acte n’est pas moindre que le « jihad » du point de vue de la fatigue et de l’effort. Il est quelque chose de très difficile face aux attentes, aux mauvais comportements, à la voix élevée, à la puissance [physique] supérieure des hommes. Malgré cela, la femme arrive à garder l’ambiance de sa maison chaleureuse, sereine, tendre, à y faire régner la tranquillité et le calme. Cela est un grand art et mérite la qualification de « jihad ». Il fait partie de ce « grand jihad », la lutte de/contre l’âme. »(1) 

Voilà pour tout le temps que vous avez fait du jihad auprès de votre mari. Rien n’est perdu auprès de Dieu, même si vous n’avez rien vu auprès de votre mari. Et la récompense auprès de Dieu est énorme ! Sur terre, vous pouvez déjà voir votre famille sauvegardée et vos enfants bien élevés. Ne minimisez pas cet apport !

Votre mari va-t-il encore changer à son âge ? Vous dites qu’il est devenu shi’ite ? Mais être shi‘ite ne se situe pas uniquement au niveau de la langue mais aussi (et surtout) au niveau des actes et du comportement avec les autres. Il doit sans doute le savoir.

Et vous avez le choix entre continuer votre jihad vis-à-vis de votre mari en vous remettant totalement à Dieu et en demandant Son Aide et l’intercession des Infaillibles(p), et, si vraiment vous ne pouvez plus supporter ces remarques désobligeantes et que vous pouvez le faire matériellement, vous séparer de lui, même si cela est la chose licite la plus détestée par le Prophète(s), en sachant également que la solitude est aussi une épreuve.

Nous restons à votre disposition. Salams et douas

1)Voir le N°37 de la revue Lumières Spirituelles dans la rubrique « Le jour mondial de la femme »

www.lumieres-spirituelles.net N°95 - Jumâdî I & II 1440 - Janvier-Février 2019


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)