1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-03-03 | Readers 194 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/III-L'Intention-3-Des niveaux de la pureté (d’intention) (2)


III/Des secrets et des règles de conduite morales concernant l’Intention

3- Des niveaux de la pureté (d’intention)* (2)

Après avoir vu la réalité de la pureté (d’intention) et la nécessité pour les gens ordinaires de passer par le cheminement à l’intérieur de l’âme pour arriver à épurer leurs actes de tout ce qui est autre que Dieu, nous allons voir différents niveaux de l’épurement des actes au niveau de l’intention, de façon globale, selon ce qui convient à ces feuilles.

LE 3e NIVEAU

L’épurement des actes [du désir]de l’atteinte du Paradis physique, des Houri, des palais et autres de ces plaisirs physiques.

En opposition aux actes d’adoration rétribués comme cela est évoqué dans les nobles propos rapportés. Au regard des Gens de Dieu, ces actes sont considérés comme les autres actes d’acquisition. Sauf que la rétribution d’un tel acte d’acquisition est plus grande et plus élevée, s’il est accompli, épuré des corruptions formelles.

LE 4e NIVEAU

L’épurement des actes de la peur de la punition et des châtiments physiques promis.

En opposition à l’acte d’adoration de l’esclave comme [il est indiqué] dans les propos rapportés.

Au regard des Détenteurs des cœurs, cet acte d’adoration n’a également aucune valeur et est extérieur au cadre de l’asservissement à Dieu.

Au regard des Gens de la connaissance, il n’y a pas de différence entre le fait d’accomplir un acte par crainte de la punition et des reproches en ce monde ou par peur de la punition et du châtiment de l’Au-delà ; ou entre le fait de vouloir arriver aux femmes de ce monde ou à celles du Paradis. Parce que l’acte en son entier n’est pas pour Dieu.

Et le mobile de cet ordre est extérieur à l’acte de l’annulation formelle selon les règles juridiques. Cependant, pour les Gens de la connaissance, ce genre d’effets n’a aucune valeur.

d’après Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie III Chap.3 (p175)

*Le mot « ikhlâs » n’a pas d’équivalent en français. Il est souvent traduit par « sincérité » ou « loyauté », alors qu’il a un sens d’être pur, épuré, sans mélange. D’où sa traduction ici par « pureté d’intention ».

www.lumieres-spirituelles.net N°96 - Rajab - Sha'bân 1440 - Mars-Avril 2019


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)