1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-03-03 | Readers 511 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le Prophète Mohammed(s) et la nuit de 15 sha‘bân


Le Prophète Mohammed(s) et la nuit de 15 sha‘bân

Il est rapporté d’Abû Abdallah (l’Imam as-Sâdeq(p)) :

« Quand ce fut la nuit de la mi-sha‘bân, le Messager de Dieu(s) était chez ‘A’îsha.

Quand ce fut le milieu de la nuit, le Messager de Dieu(s) se leva de son lit.

Aussi, quand ‘A’îsha se réveilla, elle ne le(s) trouva pas à ses côtés.

Elle se leva pour aller à sa recherche craignant qu’il(s) ait rejoint une autre de ses femmes. C’est alors qu’elle vit le Messager de Dieu(s) prosterné, tel un vêtement entassé sur le sol. Elle s’approcha de lui(s) et l’entendit dire pendant sa prosternation :

« Se sont prosternées pour Toi ma noirceur et mon imagination.

A cru en Toi mon cœur. Voici mes mains et ce qu’elles ont commis malgré moi.

Ô Grandiose dont on espère tout grandiose !

Pardonne-moi mon péché grandiose

parce que ne pardonne le péché grandiose que le Seigneur grandiose ! »

Ensuite, il leva sa tête puis se prosterna à nouveau et ‘A’îcha l’entendit dire :

« Je cherche protection auprès de la Lumière de Ta Face

pour Qui les cieux et les terres s’illuminent,

pour Qui les ténèbres se dissipent,

par Lequel l’ordre des premiers et des derniers sont réformés,

contre Ta Vengeance soudaine,

le revirement de Ta Santé/Salut et la disparition de Tes Bienfaits.

Mon Dieu ! Pourvois-moi un cœur pieux, pur, s’innocentant de l’associationnisme,

pas incroyant ni misérable ! »

Ensuite, il frotta son visage dans la terre et dit :

« J’ai frotté mon visage dans la terre et il est de mon droit de me prosterner pour Toi. »

Quand le Messager de Dieu(s) s’apprêta à se lever, elle courut à son lit.

Mais quand le Messager de Dieu(s) arriva à son lit, sa respiration était encore précipitée. Le Messager de Dieu(s) lui demanda : « Pourquoi cette respiration précipitée ? 

Ne sais-tu pas quelle nuit est cette nuit ?

Cette nuit est la nuit de la mi-sha‘bân,

durant laquelle se répartissent les ressources,

durant laquelle s’inscrivent les termes,

durant laquelle s’inscrivent ceux qui vont faire le pèlerinage.

Durant cette nuit, Dieu pardonne à un nombre de Ses créatures plus grand

que celui des poils des chèvres de la tribu Kalb.

Dieu fait descendre du ciel des Anges célestes vers la terre de La Mecque. » »

Propos rapporté dans al-Qasas ar-rûhâniyyah ‘ind Ayatollah at-Tehrânî  

(histoires rassemblées par Latîf ar-Râshdi) pp73-74

www.lumieres-spirituelles.net N°96 - Rajab - Sha'bân 1440 - Mars-Avril 2019


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)