1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-03-03 | Readers 341 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sayyed et le lion


Le sayyed et le lion

Sheikh Bahjat(qs) raconte : « Il y avait une habitude dans la noble ville de Najaf que les étudiants aillent à pied pour visiter les saints sanctuaires aux époques des Ziyarâts, sous forme de caravane. Ils s’arrêtaient de marcher la nuit pour accomplir la prière de la nuit.

Lors d’un de ces pèlerinages, sayyed Rûhânî (un maître spirituel) s’éloigna de la caravane qu’il accompagnait pour accomplir la prière de la nuit de façon isolée.

Soudain l’ensemble des gens entendirent les rugissements d’un lion autour d’eux qui les effrayèrent. Ils virent le lion s’approcher de ce sayyed. Ils se dirent en eux-mêmes : « {Nous sommes à Dieu et c’est vers Lui que nous retournons.} »

Le lion s’approcha de cet homme et s’arrêta à côté de lui. Le sayyed priait la ‘raka‘t al-witr’ (la prière d’une raka‘t de la prière de la nuit) selon l’apparence.

Le lion resta ainsi un temps près de lui à le regarder, puis s’en alla après quelques minutes, sans faire de mal au sayyed.

Le groupe courut auprès du sayyed et lui dit : « Comme vous êtes courageux et déterminé ! Vous n’avez pas eu peur du lion ni vous n’avez fui de lui ! Comme votre cœur est fort ! Comme vous êtes audacieux ! »

Le sayyed leur dit : « Si ! J’avais peur du lion et j’en étais grandement paniqué !Mais j’ai senti que l’évasionn'avait pas de sens parce que je n’avais pas les moyens de me sauver moi-même. Alors, je me suis dit que si je devais mourir ici, autant mourir en étant occupé à adorer mon Seigneur. Mon âme s’est alors stabilisée et ma détermination s’en est trouvée renforcée. »

Que Dieu nous renforce et nous raffermisse dans la foi et la Religion !

(Témoignage de sheikh Bahjat tiré de « Aswatu-l-‘ârifîne »)

www.lumieres-spirituelles.net N°96 - Rajab - Sha'bân 1440 - Mars-Avril 2019


Articles précédents:

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)