1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-03-03 | Readers 302 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Un pas de plus vers la préparation de la venue de l’Imam(qa)


Un pas de plus vers la préparation

de la venue de l’Imam al-Mahdî(qa)

Nous voilà à nouveau à la porte ces deux mois bénis durant lesquels nous nous préparons pour l’invitation grandiose divine du mois de Ramadan.

Le mois de Rajab est l’un des quatre mois sacrés (Muharram) durant lequel la Miséricorde de Dieu (qu’Il soit Glorifié) se déverse sans limite sur Ses serviteurs, avec la commémoration de la naissance du Prince des croyants (le 13 de ce mois), et de trois de ses descendants, de l'Imam al-Bâqer(p)  (le 1er jour), l’Imam Hassan al-‘Askarî(p) (le 2e jour) et l’Imam al-Jawâd(p) (le 10e jour), ainsi qu’avec le début de la Mission prophétique (le 27 de ce mois) – l’appel renouvelé à l’éducation et à l’établissement d’un monde basé sur l’Unicité divine, la Justice et la Miséricorde –.

Et cette Mission prophétique se réalisera lors de la réapparition de l’Imam al-Mahdî(qa). Elle sera l’ère de la création d’un véritable Etat où règneront l’Unicité divine, la spiritualité, la morale, l’adoration pure de Dieu (qu’Il soit Glorifié) et la justice au niveau individuel et social, et où il sera fait le meilleur usage de toutes les capacités humaines et même terrestres.

 

Mais l’attente véritable de notre Imam(qa)dont nous commémorons la naissance le 15 du mois de Sha‘bân – implique de s’y préparer moralement, spirituellement, individuellement et socialement.

Et le premier point (qu’il est sans doute bon de rappeler) est de ne pas se taire devant l’injustice et de se trouver complice des desseins machiavéliques des grandes puissances arrogantes dans le monde entier. Que les menaces militaires, le chantage économique et les pressions morales ne nous intimident pas ! La vigilance et la patience sont de rigueur ! L’issue n’en sera que plus rapide !

Par exemple, voilà un certain temps que la revue Lumières-Spirituelles traite, dans le cadre de la rubrique « La santé morale », la question du fanatisme sous toutes ses formes (sectarisme, racisme, antisémitisme, etc.) et qu’elle montre combien cette maladie du cœur est dangereuse. D’où la nécessité de bien la connaître – en tant que «défense du faux» – et de l’éradiquer de nos cœurs et dans la société.

Et cette question est combien d’actualité, avec notamment à travers cette tentative de vouloir assimiler la juste dénonciation d’un Etat raciste qui s’est imposé au Proche Orient au détriment du peuple autochtone palestinien avec l’appui des grandes puissances – à de l’antisémitisme (qui est une forme de fanatisme blâmable et blâmé). De plus, on ne répare pas une injustice en en commettant une autre.

www.lumieres-spirituelles.net N°96 - Rajab - Sha'bân 1440 - Mars-Avril 2019


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)