1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-04-30 | Readers 492 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le fanatisme – 4 Ses effets dévastateurs


Le fanatisme (al-‘asabiyyah) – 4-Effets (1) 

Cette grave maladie du cœur a des effets néfastes, voire dévastateurs tant au niveau individuel que collectif, en ce monde et dans l’Au-delà, certains qui peuvent être constatés par tous, d’autres qui sont évoqués dans les propos rapportés des Infaillibles(p).

1-au niveau de la personne en ce monde

L’imam al-Khomeynî(qs) nous met en garde contre le danger du fanatisme et contre ses aspects néfastes, étant la cause de la perdition de l’individu et à l’origine de beaucoup de corruptions morales et de méfaits.

« A partir des nobles hadiths des Gens de la Famille de l’Infaillibilité et de la Pureté(p), on déduit que le fanatisme fait partie de ce qui mène à la perte, qui cause la mauvaise issue et la sortie de l’immunité de la foi. Il fait partie de la morale blâmable du shaytân.

a)La perte de la foi

« Il est rapporté, selon une juste chaîne de transmission, d’Abû Abdallah as-Sâdeq(p) : « A celui qui a pris parti par fanatisme ou pour qui on a pris parti par fanatisme, un lien de la foi est ôté de son cou. »

(al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-Kafr.  Bâb 309 al-'Asâbiyyah H2 p297)

C’est-à-dire la foi disparaît en celui qui prend parti par fanatisme, à cause de son fanatisme, elle se retire de lui. La foi qui est la parure de l’esprit disparaît avec le fanatisme.

Quant à celui pour qui on a pris parti par fanatisme, s’il est satisfait de l’acte de celui qui a pris parti pour lui par fanatisme, il participe au châtiment.

Selon le principe affirmé par le Prince des croyants(p) : « Celui qui se satisfait de l’acte de gens est comme s’il y est impliqué avec eux. Et toute personne qui est impliquée dans le faux a deux péchés : celui de l’avoir fait et celui d’en avoir été satisfait. »

(Nahj al-Balâgha,Qisâr al-Hikm No154 pp687-688)

(…)

En tout cas, il est connu que c’est la foi qui est le triomphe divin et l’une des Parures de Dieu Tout-Puissant par lesquelles Il diffuse sur Ses adorateurs/serviteurs sincères et les proches particuliers dans le lieu de Son Intimité. Elle est incompatible avec une telle humeur (sajiyyah) exécrable qui piétine le juste et le vrai et foule de ses pieds de l’ignorance la sincérité et la droiture.

Il n’y a pas de doute que dans un cœur recouvert de la rouille de l’amour pour soi-même et pour ses proches parents et du chauvinisme ignorant, il n’y a pas de place pour la lumière de la foi ni n’est le lieu de l’isolement avec Dieu (plein de Majesté et Exalté). Car la personne dans le cœur de laquelle apparaissent les manifestations de la lumière de la foi et de la connaissance et dont le cou porte la corde résistante et l’anse solide de la foi, est le gage de la Vérité et de la Connaissance.

Une telle personne qui suit les règles divines, dont la conscience est donnée en gage des règles de la raison, s’active selon les ordres de la raison et de la législation, qu’aucune de ses habitudes, de sa morale, de ses relations intimes ne font bouger. Elle ne dévie pas de la voie droite. »

8e Hadîth sur al-‘Asabiyyah in 40 Hadîthann, Imam al-Khomeynî(qs) pp184-185

Nous avons vu que le fanatisme est « un état qui, en sa substance, est incompatible avec la foi (en tant que cette dernière est expression de l’acceptation du Vrai/Juste et du contact avec). 

Nous avons su que le Vrai/Juste Absolu est Dieu (qu’Il soit Exalté) parce que toute la réalité n’est autre que la Manifestation de Sa Beauté et de Sa Majesté. Aussi, rejeter le Vrai/Juste Absolu quand Il se manifeste n’est pas autre chose que de l’incroyance, même si cette manifestation est partielle ou limitée.

A la lumière du propos rapporté du Messager de Dieu(s) : « Ô Abû Dhar ! Ne regarde pas la petitesse de la faute mais regarde Celui à Qui tu as désobéi. » (Mustadrak al-Wasâ’il, vol.11 p329), on pourrait dire la même chose au niveau de la manifestation du vrai/juste : ‘Ne regarde pas la petitesse du juste/vrai limité mais le Juste/Vrai Absolu qui s’y manifeste.’

Du fanatisme du poids d’un grain de moutarde est suffisant pour détruire l’être humain moral en entier. »(Nous développerons davantage ce point dans la partie traitement).

al-Amrad qalbiyyeh, Sayyed Abbas Noureddine 2015–Dars 21

b)Les méfaits au niveau de la raison

Le fanatisme (qui signifie le lien illogique avec une personne, une croyance, une habitude, une coutume particulières, comme nous l’avons vu précédemment) recouvre d’un voile épais la raison et la vision de l’individu l’empêchant de connaître les vérités, de distinguer le bien du mal, ce qui réforme et ce qui corrompt dans les choses. Et par la suite, il le prive de la découverte de l’issue et de la voie du salut. »

al-Akhlâq fî-l-Qurân, Sh. Nâsr Makârem Shîrâzî, vol.2 p197

c)Les méfaits au niveau du savoir

  

Nous avons vu précédemment une manifestation (L.S. No95) du fanatisme au niveau du savoir et par la même occasion, nous avons vu les effets néfastes d’une telle manifestation.

Nous nous contenterons de rappeler les titres principaux : la trahison du savoir, l’humiliation des savants, la corruption du savant, la corruption de la communauté (ou nation), la coupure des liens ((‘uqûq) spirituels.                                                                  

al-Amrad qalbiyyeh, Sayyed Abbas Noureddine 2015–Dars 22

d)Le renforcement d’autres maladies du cœur

« L’ensemble des fanatismes entraînent et favorisent le développement d’autres maladies du cœur en même temps qu’ils s’en nourrissent comme l’orgueil, le sentiment de supériorité, la colère, les confrontations, les conflits, les affrontements.

al-Amrad qalbiyyeh, Sayyed Abbas Noureddine 2015–Dars 22

Il est rapporté du Prince des croyants(p) : « Ne soyez pas comme celui qui s’est enorgueilli devant son frère, non pas à cause d’une faveur que Dieu aurait mise en lui. Mais l’infatuation l’a rejoint du fait de l’inimitié de la jalousie envieuse ; le fanatisme(hamiyyah) (1) a enfoncé du feu de la colère dans son cœuret le shaytân a soufflé dans son nez du vent de l’orgueil. Dieu l’a puni de cela par les remords et lui a fait porter les péchés des meurtriers jusqu’au Jour du Dressement. »

(Nahj al-Balâgha, Extrait du sermon  al-Qâsi'at No192 (185) p420)

e)L’éloignement de l’entourage

« Le fanatisme provoque l’éloignement des bien-aimés et des amis de l’être humain et transforme des amis en ennemis et adversaires. »                                

                             

                                                                                                           al-Akhlâq fî-l-Qurân, Sh. Nâsr Makârem Shîrâzî, vol.2 p197

f)L’exclusion de la communauté du Prophète Mohammed(s) et de sa famille(p)

Il est rapporté du Messager(s) de Dieu :

« N’est pas de nous celui qui appelle au fanatisme ! N’est pas de nous celui qui tue par fanatisme !

N’est pas de nous celui qui meurt en étant fanatique. »

Cela a des conséquences en ce monde et dans l’Au-delà.

(Mîzân al-hikmah, vol.6 (at-ta‘asub) No13157 citant Sunan Ibn Daoud vol.4 p332 No5121)

www.lumieres-spirituelles.net N°97 - Ramadan-Shawwal 1440 - Mai-Juin 2019


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)