1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-07-01 | Readers 409 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les particularités de la société « mahdawiyyah » (4)


Les particularités de la société « mahdawiyyah » (4)

Nous avions commencé à voir, les trois dernières fois, les particularités de la société que l’Imam al-Mahdî(qa) va établir. Voici la fin de la traduction des conférences* tenues par l’imam al-Khâmine’î(qDp) sur ce sujet.

lDans un autre propos rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p), le tenant de son père al-Bâqer(p), il est dit également :

« Quand se dressera notresustentateur (al-Qâ’im), disparaîtront les contributions (ouimpôts, « qâta‘). Il n’y aura plus de contributions (ouimpôts, « qâta‘). »(1)

-Les « contributions » sont ce que les gouvernements arrogants [prélèvent des gens pour les] donner à leurs partisans et alliés dans le monde. Cette « générosité » qui provient en fait des poches des peuples, s’arrêtera impérativement, totalement dans le monde.

-Ces « contributions » étaient sous une certaine forme dans le passé et elles le sont sous une autre aujourd’hui. Dans le passé, le calife/roi ou le sultan faisait don d’une terre, d’un village, d’une ville et même de la gouvernance d’une région (wilâyat) à une personne et lui disait : « Va là-bas et fais ce que tu veux. Prélève des taxes, le « kharâj » de ses habitants, exploite et profite de leurs terres. Tous les profits matériels sont pour toi. » Et bien sûr, il devait donner sa part au sultan.

-Aujourd’hui, c’est sous la forme de la monopolisation du pétrole, du commerce, de l’industrie, des différents métiers. Ce sont toutes ces grosses industries et tous ces monopoles qui ont appauvri les peuples. Et en réalité, cela est du statut des « contributions » (ou « impôts ») prélevées qui sont indiquées [dans le propos rapporté cité au début]. Dans ce cadre, sont pratiquées toutes sortes de « pot de vin » et de favoritisme.

-Tout cela qui tue l’homme et met fin à la vertu cessera (‘ces tapis seront pliés’) et les causes (sources) du bénéfice et du profit seront placées entre les mains de l’ensemble des gens.

lDans un autre propos rapporté de l’Imam al-Bâqer(p), il est dit, concernant la situation économique :

« Les gens seront traités avec égalité au point de ne voir personne avoir besoin de la zakât. »(2)

-Cela signifie qu’il ne restera là aucun pauvre qui aura besoin de la zakât de vos biens. Et cette zakât sera alors dépensée dans des affaires générales, pas pour les pauvres, puisqu’il n’y en aura plus.

-De tels propos rapportés dessinent le paradis islamique et le monde réel.

-Et cet ordre n’est pas semblable aux cités idéales que certains ont construites dans leur imagination ou supposition. Non ! Ce sont des mots d’ordre islamiques qui tous sont applicables. Et nous, dans la République islamique, ressentons là une puissance, un cœur, une pensée liée à la Révélation et au Soutien divins, un infaillible qui a certainement la capacité de réaliser cette situation. Et l’humanité s’avance vers cela de façon sûre. Voilà la situation de ce monde.

(21/01/1366)

Il existe d’autres particularités dans les versets et les propos rapportés que les vérificateurs et les partisans ont mis en évidence.

On peut résumer ainsi les particularités de la société « mahdawiyyah » :

Une société où l’on ne trouve aucune marque d’injustice, de despotisme et d’hostilité, une société où les connaissances religieuses et scientifiques des gens atteignent un niveau élevé, une société où sont mis en évidence bénédictions, bienfaits, faveurs, beautés, placés entre les mains de l’être humain, enfin une société où règneront la piété (la crainte de Dieu), la vertu, le sacrifice, la fraternité, l’affection et l’harmonie de façon fondamentale et axiale.

Voilà la société que va réaliser notre Mahdî promis, l’Imam de notre Temps(qa), notre amour historique éternel, qui vit à l’heure actuelle sous ce ciel, sur cette terre, parmi les gens.

C’est cela notre croyance en l’Imam du Temps(qa).

 (06/04/1359)

pp379-381

*« L’Être Humain de 250 ans » de l’imam al-Khamine’i(qDp) qui rassemble ses conférences sur les quatorze Infaillibles(p) et les leçons tirées de leur vie. Trad. du persan vers l’arabe par sayyed Abbas Noureddine. Ed. Markez Nûn 2013.

www.lumieres-spirituelles.net No98 - Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hujjah 1440 - Juillet-Août 2019


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)