1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-07-01 | Readers 334 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le fanatisme – 4 Ses effets dévastateurs (2)


Le fanatisme (al-‘asabiyyah) – 4-Effets (2) 

Cette grave maladie du cœur a les effets néfastes, voire dévastateurs tant au niveau individuel que collectif, en ce monde et dans l’Au-delà, certains que l’on peut constater de soi-même, d’autres qui sont évoqués dans les propos rapportés des Infaillibles(p). Nous avons évoqué, la dernière fois, les effets au niveau de la personne en ce monde. Voici la suite.

2-Au niveau de la personne, dans l’Au-delà

a)La menace du feu

Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) :

« Celui qui a pris parti par fanatisme, Dieu l’entoure d’un bandeau de feu. »                                                    

(al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-Kafr.  Bâb 309 al-'Asâbiyyah H4 p297)

b)Lors de son passage dans l’Au-delà 

Il est rapporté du Messager(s) de Dieu : « Tout sectarisme/fanatisme (ta‘assub)au Feu (de l’Enfer). »

(Dalâ’il as-Sadeq li-nahj al-Haqq, vol.1 p695 (ou p60)

       Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) : « N’entre pas au Paradis une fougue (hamiyyah) autre que celle de Hamzeh fils de Abd al-Muttalib et cela quand il s’est mis soumis (ou converti à l’Islam), par colère pour le Prophète. » (al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-Kafr.  Bâb 309 al-'Asâbiyyah H5 p297) L’histoire de l’entrée dans l’Islam de Hamzeh fils de Abd al-Muttalib racontée de différentes façons est hors sujet ici.

8e Hadîth sur al-‘Asabiyyah in 40 Hadîthann, Imam al-Khomeynî(qs) p185

« Au moment de son transfert dans l’Au-delà, le fanatique (sous quelle forme qu’elle soit) se voit comme faisant partie des Arabes de l’ignorance, connus pour leur incroyance (en Dieu, en Son Messager(s), en Son Message), leur hypocrisie, leur chauvinisme, leur fanatisme. Il sera ressuscité sous l’image de ceux-là, ne sachant plus qu’il faisait partie sur terre de la Nation du Prophète Mohammed(s), croyant en Dieu, en Son Prophète et en Son Message. » [En référence au hadith du Messager de Dieu(s) cité dans (al-Kâfî, vol.2 Kitâb al-Imân wa-l-Kafr.  Bâb 309 al-'Asâbiyyah H3 p297)]

al-Amrad qalbiyyeh, Sayyed Abbas Noureddine 2015–Dars 22

(Ce point sera développé dans les détails dans la partie « traitement » en tant qu’évoquer cet aspect a des aspects déterminants pour se décider à se débarrasser de cette maladie.)

3-Au niveau de la société, en ce monde

a)L’obstruction de la voie vers Dieu 

De même au niveau de la société, le fanatisme empêche une société de se tourner vers le vrai/juste et la croyance en Dieu.

Il est dit dans le noble Coran :

{Quand ceux qui n’ont pas cru ont mis dans leurs cœurs la fougue (hamiyyah), la fougue de l’ignorance. Et Dieu a fait descendre Sa Quiétude sur Son Messager et sur les croyants et les a obligés à une parole de piété. Ils le méritaient plus et en étaient plus dignes. Dieu sait toute chose.} (26/48 Fatah)

« Ce verset évoque l’histoire d’al-Hudaybayyah (en tant qu’évènement important rappelé par Dieu (qu’Il soit Exalté) aux Musulmans) : les incroyants ne bougèrent pas dans la ligne de la foi, malgré ce qu’ils voyaient en marques équitables du plus noble Prophète(s) à cause de leur fanatisme ignorant. Ce verset parle de « hamiyyah »(1) que nous avons traduit par « fougue ». A noter, dans ce verset, la précision ajoutée : il s’agit ici de la fougue de l’ignorance (hamiyyah al-jâhiliyyah).

En même temps, ce verset parle, en opposition, de quiétude (sakînah) descendue sur le Prophète(s), situation de calme, de repos, de sérénité que vit l’individu dans une position de foi, de clarté et d’harmonie. »    (…)                                                 

« Il apparait, à partir des versets coraniques tel celui cité ci-dessus, que le fanatisme sous toutes ses formes constitue un des plus importants obstacles à la connaissance et à l’atteinte de la Vérité, ayant pour point de départ les désirs de l’âme, la défense des passions et des penchants intérieurs qui enferment l’être humain dans la prison ténébreuse de l’ignorance profonde. Les nombreuses nuisances et pertes liées à ce vice ont noirci les pages de l’histoire humaine. Et à cause de ce vice, les Prophètes divins ont affronté beaucoup de problèmes dans la guidance des gens vers Dieu et le Vrai/juste et beaucoup de sang a coulé. S’il n’y avait pas ce vice présent au fond de l’être humain, l’histoire humaine aurait été différente. »

al-Akhlâq fî-l-Qurân, Sh. Nâsr Makârem Shîrâzî, vol.2 pp188-189 & p192

« A cause de leur fanatisme et de leur entêtement, beaucoup de peuples et de nations précédentes ont suivi la ligne fausse de l’incroyance dans les Messages célestes, refusant d’accepter le juste/vrai sous [le prétexte] de défendre les traditions anciennes et les coutumes affectées. »

al-Akhlâq fî-l-Qurân, Sh. Nâsr Makârem Shîrâzî, vol.2 p197

b)Division entre les peuples ou communautés 

« Le fanatisme est comme du feu brûlant lacérant les relations sociales dans la société, y retirant l’esprit de l’unité et de l’entente, y répandant les graines de l’hypocrisie, de la division, dirigeant les capacités et les forces constructives de la société non pas dans la voie de son développement mais vers les désaccords, les conflits substantiels. »               

al-Akhlâq fî-l-Qurân, Sh. Nâsr Makârem Shîrâzî, vol.2 p197

De façon générale, « le fanatisme provoque beaucoup d’effets dévastateurs comme allumer des guerres, animer l’hostilité, corrompre les valeurs, encourager l’hypocrisie, allumer l’ostentation, violer les choses sacrées, obstruer la voie vers Dieu (qu’Il soit Exalté).

Le chauvinisme (le fanatisme pour un peuple) trouve en lui-même beaucoup de bois à brûler (de périls) en tant qu’il contient beaucoup de règles de conduite qui l’alimentent et qui, de plus, est le plus lié aux intérêts personnels. » 

al-Amrad qalbiyyeh, Sayyed Abbas Noureddine 2015–Dars 22

« Le fanatisme entraîne l’absence de dialogue, de réflexion en vérité et favorise le développement de l’intolérance. »                                                         

al-‘Asabiyyah wa at-ta‘assub sh. Mohammed Yazbek pp93-95

« Le fanatique, regardant toujours vers lui-même, vers son « ego » vu comme étant une perfection, au-dessus de l’erreur, refuse de regarder les autres, que son fanatisme se porte au niveau de sa personne, d’un peuple, d’une nation, d’un groupe religieux, d’un Etat.

Le noble Coran parle du chauvinisme des Juifs et des Chrétiens : {Et les Juifs disent : Les Chrétiens ne tiennent sur rien ; et les Chrétiens disent : Les Juifs ne tiennent sur rien et eux lisent le Livre. De même, ceux qui ne savent pas tiennent un même langage. Eh bien ! Dieu jugera entre eux le Jour de la Résurrection sur ce sur quoi ils s’opposent.} (113/2 La vache)

Alors que le fonds de la question revient à la soumission à Dieu (Tout-Puissant), aux bonnes actions, au suivi du vrai/juste, l’ensemble des adorateurs/serviteurs de Dieu formant une communauté unique. Aussi, Dieu (Tout-Puissant), par la voix du noble Coran, dit : {Cette communauté, la vôtre, est une communauté unique et Moi Je suis votre Seigneur alors craignez-Moi. Mais ils ont divisé leur ordre entre eux en fragments [sectes], chaque parti exultant ce qu’il détenait.} (52-53/23 Les Croyants)

Le démembrement de la société amène la faiblesse et l’impotence de cette société, la rend une proie facile pour les tyrans. Dieu (qu’Il soit Glorifié) dit dans Son noble Livre : {Et obéissez à Dieu et à Son Messager ; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force. Et soyez endurants, car Dieu est avec les endurants.} (46/8 Le Butin) »

al-‘Asabiyyah wa at-ta‘assub sh. Mohammed Yazbek pp93-95

(1)al-hamiyyah : nom d’action de la 2e f. dérivée du verbe « hamâ » dont le sens premier est la chaleur ou température que l’être humain ressent en son corps à cause de facteurs extérieurs ou autres (d’où l’appellation de la fièvre « hamâ »). Ensuite, ce mot a été appliqué à des états spirituels et moraux comme la colère, l’orgueil, le fanatisme en tant qu’états que vit l’individu comme une chaleur intérieure, comme le feu embrasé dans le cœur de l’être humain.

www.lumieres-spirituelles.net No98 - Dhû al-Qa‘deh-Dhû al-Hujjah 1440 - Juillet-Août 2019


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)