1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-10-23 | Readers 103 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le fanatisme (al-‘asabiyyah) – 5-Traitement (1)


Le fanatisme (al-‘asabiyyah) – 5-Traitement (1) 

Après avoir vu les effets néfastes, voire dévastateurs tant au niveau individuel que collectif, en ce monde et dans l’Au-delà, de cette grave maladie du cœur, il est temps de voir le traitement pour l’éradiquer.

Introduction

« Dieu (qu’Il soit Glorifié) dit dans Son noble Livre :

{Nous leur montrerons Nos Signes dans les horizons et en eux-mêmes jusqu’à ce qu’il leur devienne évident qu’Il est la Vérité (le Juste/Vrai). Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit Témoin de toute chose ?}(53/41 Fussilat)

Ce verset met en évidence le fait que la connaissance de la vérité représente un objectif substantiel pour l’apparition du monde (par ses horizons et les âmes). Et le monde n’est un Signe de la Vérité (le Juste/Vrai) que s’il est une apparition de la Vérité (le Juste/Vrai) en toute chose.

Le Vrai/Juste est la Réalité en soi et le faux et l’illusion s’opposent à lui. Il n’y a rien de plus nuisible pour l’être humain que le faux parce qu’il est la source de toute perte. Aussi, le suivi du faux, qui s’alimente de l’incroyance (en tant que refus du Vrai/Juste) et d’autres « vices mères », a-t-il attiré et attire toujours toutes les sortes de malheurs pour l’humanité.

Par contre, suivre le Juste/Vrai (al-Haqq) et s’y maintenir, le rechercher et aller à son secours constituent pour le genre humain tout ce qui attire à lui le bien et la félicité.

La foi n’est, en sa substance, que cette connaissance profonde du Juste/Vrai qui commence au niveau de l’entendement et qui entre au cœur par la lumière de la raison. Et il est connu que cette foi est ce qui assume la félicité de l’être humain en ce monde et dans l’Au-delà.

Par suite, la question du Juste/Vrai est la question centrale et déterminante pour l’avenir selon la vision islamique et à sa lumière s’expliquent toutes les autres affaires déterminantes pour l’avenir. »

« Aussi, une culture privilégiant les intérêts personnels de ce monde aux dépens du Juste/Vrai – le problème essentiel du fanatisme, sous toutes ses formes résidant (comme nous l’avons vu) dans son refus du Juste/Vrai et dans sa défense du faux – indique-t-elle que cet individu ou cette société suivent un chemin qui les mène à leur perte (en ce monde et dans l’Au-delà), contraire à l’objectif sublime pour lequel Dieu les a créés. D’où la nécessité d’éviter une telle maladie du cœur et de s’en débarrasser au plus vite si un individu ou une société sont touchés par elle.

Comme pour toute maladie du cœur, son traitement va prendre un double aspect : au niveau de la pensée, de la réflexion, de la prise de conscience et au niveau des actes. Il s’agit d’abord de prendre conscience du danger de cette maladie et de réfléchir sur les corruptions qu’elle provoque. Puis de passer aux actes en agissant selon le principe de faire le contraire de ce que veut l’âme. »

d’après al-Amrad al-qalbiyyeh, Sayyed Abbas Noureddine 2015–Dars 21 & 22

www.lumieres-spirituelles.net     No100 - Rabî‘ I & II 1441 – Novembre-Décembre 2019


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)