1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2019-10-23 | Readers 255 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

« Tu vas vraiment nous manquer ! »


« Tu vas vraiment nous manquer ! »

Par le Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

{Certes nous sommes à Dieu et vers Lui nous retournons.}

Quelques jours avant le début du mois de Muharram, nous avons appris, avec une immense affliction et un grand regret, la triste nouvelle de la disparition du grand professeur agrégé en arabe et docteur en islamologie, sheikh Yehia (Christian) Bonaud, notre ami et notre frère (que Dieu bénisse son âme).

C’est une très grande perte pour la communauté francophone du monde entier, musulmane ou pas.

Alors qu’il s’apprêtait à faire des interventions durant les commémorations de ‘Ashûrâ’ en Côte d’Ivoire, son cœur  s’est arrêté dans l’océan infini qui longe les côtes de ce pays, libérant son âme vers l’Infini. Il aurait dit avant de descendre dans l’eau : « Cet océan est infini et il mène à l’Infini. »

Il est rapporté du Messager de Dieu(s) : « La mort soudaine est un repos (ou un soulagement) pour le croyant et un regret pour l’incroyant. »(1)Que son âme repose en paix ! 

Né en 1957 dans une famille catholique, il s’était converti à l’Islam sous l’influence des œuvres de René Guénon(2)en 1979. Il mena des études de langue et littérature arabes puis d’islamologie puis apprit le persan jusqu’à obtenir le doctorat d’Etat et l’agrégation. Son mémoire de maîtrise porta sur le soufisme selon l’école tidjanique et sa thèse de doctorat sur l’imam al-Khomeynî(qs)ce « gnostique méconnu du XXesiècle »(3), découvert grâce à un libraire libanais du quartier latin à Paris. Ce qui lui valut d’être ignoré voire dénigré par ses pairs.

Il se rendit pour la première fois en Iran en 1988 (1991?) et s’attacha particulièrement à la ville de Mashhad où est enterré le 8eImam, l’Imam ar- Ridâ(p). Il y vivra une bonne partie de sa vie, prêt à servir les visiteurs de l’Imam ar-Ridâ(p)avec joie et dévotion (tout comme les serviteurs de l’Imam al-Hussein(p)quand il se rendait à Karbala’). Il n’y avait pas de pèlerin francophone qui ne se rendait à Mashhad qui ne le rencontrait pas.

Toujours accueillant, sheikh Yehia (Christian) Bonaud répandait, avec générosité et modestie, ses connaissances étendues de la gnose islamique (notamment shi‘ite). D’ailleurs, beaucoup de téléspectateurs avaient pu profiter de ses très intéressantes interventions sur la chaîne Sahar, révélant sa compréhension approfondie de l’Islam authentique(4).

Il était également connu pour la qualité de ses traductions, souvent enrichies de remarques éclairantes et judicieuses. « Une valeur sûre » comme se plaisaient à dire les connaisseurs.

Sa disparition, le 26 août 2019, le Jour béni d’al-Mubâhala, ne manquera pas de créer un vide, qu’il sera très difficile à combler.

Que Dieu élève son rang auprès de l’Imam Hussein(p) et de l’Imam ar-Ridâ(p) !

(1)Makârem al-Akhlâq, vol.2 p327 (ou 439) No2656 ; Man lâ yah-duruhu al-faqîh, de sh. as-Sadûq, vol.1 p134 No357, vol.4 p363.

(2)cf. L.S. No86

(3)La 1ère partie de l’interview, faite avec lui en février 2019, porte justement sur le choix du thème de sa thèse (cf. plus loin pp30-31). Les deux autres parties seront publiées ultérieurement.

(4)http://islamomedia.com/islam/islam-et-la-vie/sciences-islamiques/la-gnose-de-l-imam-khomeini-r/

www.lumieres-spirituelles.net N°100 - Rabî‘ I & II 1441 - Novembre - Décembre 2019


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)