1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-02-21 | Readers 1181 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/III-L'Intention-4-Mises en garde contre le fait de nier les stations (5)


III/Des secrets et des règles de conduite morales concernant l’Intention

4- Mise en garde contre le fait de nier les stations et leurs groupes (5)

Après avoir rappelé différents groupes de ceux qui nient les stations dans les faits, l’imam al-Khomeynî(qs) insiste sur la nécessité de se réveiller de toutes ces formes d’associationnisme, dont celles qui se manifestent sous les formes d’ostentation au niveau des actes et de la plupart de celles au niveau du cœur. Il nous indique aussi la voie à suivre pour s’en sortir.

Comment celui qui voit [cette] faible créature misérable, miséreuse, avoir une influence dans la demeure de la réalisation et la considère comme agissant à son gré dans le royaume de la Vérité, peut-il envisager se dispenser de l’attirance des cœurs des créatures et purifier (et épurer) ses actes de l’associationnisme du shaytân ?! Il lui est donc nécessaire de purifier la source (et l’origine) pour qu’une eau pure sorte d’elle, car il ne faut pas s’attendre à ce qu’une eau pure sorte d’une source boueuse.

[Comment ?]

En sachant que les cœurs des serviteurs de Dieu sont à la disposition de Dieu,

en faisant goûter au cœur le sens de « ô Celui qui retourne les cœurs »,

en faisant entendre cela à son ouïe [du cœur],

alors tu ne seras pas préoccupé par le fait de gagner (chasser) les cœurs,

avec ce qu’il y a de faiblesse et de misère en toi.

En faisant comprendre au cœur la Vérité de « Celui Qui a entre les mains la possession de toute chose », « Qui a le royaume », « dont le royaume est entre Ses Mains », alors tu te dispenseras sûrement de l’attirance des cœurs, tu ne te verras pas dans le besoin des cœurs faibles, de ces créatures faibles, et il t’arrivera la suffisance (richesse) au niveau du cœur !

 Mais tant que tu sens en toi-même le besoin et que tu vois dans les gens une solution à ton problème, alors tu sens le besoin de gagner les cœurs. Et tant que tu penses que tu disposes des cœurs [des autres] en faisant apparaître la Sainteté, alors tu sens le besoin de l’ostentation.

Alors que si tu avais vu la Vérité [Dieu] résolvant le nœud (le problème) et toi-même comme n’étant pas comme disposant de l’univers, tu n’aurais pas besoin [de] ces sortes d’associationnisme !

Ô l’associationniste prétendant à l’Unicité ! Ô Iblis revêtu de la forme de fils d’Adam !

Tu as hérité cela du shaytân maudit qui se voit lui-même comme disposant [de ce monde] et qui parle pour les tromper [les gens] ! Ce misérable infortuné tombant dans le voile de l’associationnisme et de la vision de soi-même, et ceux qui voient le monde et eux-mêmes indépendants (et non pas comme l’ombre [dans le prolongement de Dieu]), disposant [agissant d’eux-mêmes] et non pas possédés [entre les Mains de Dieu], ont hérité la diablerie d’Iblis !

Alors, réveille-toi du lourd sommeil et fais parvenir à ton cœur les nobles signes (versets) du Livre divin et des pages lumineuses seigneuriales. Car ces signes (versets) grandioses ont été descendus (révélés) pour me réveiller et te réveiller. Mais nous avons limité l’ensemble de nos chances/parts de lui [du profit du noble Coran] à sa belle récitation et à sa forme et nous avons négligé les connaissances qu’il contient, au point d’avoir laissé le shaytân prendre le contrôle de nous-mêmes et de nous placer sous son pouvoir !

d’après Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie III Chap.4 (pp181-182)

www.lumieres-spirituelles.net     No102  -  Rajab-Sha‘bân 1441 – Mars-Avril  2020

 Explications à propos des Mises en garde(4-5)

è1-Après avoir exposé les différents niveaux d’épurement de l’intention au niveau des actes (No95 au No97), l’imam al-Khomeynî(qs) a insisté sur la nécessité de ne pas, au moins, nier ces différents niveaux que les Infaillibles(p) ont pu parcourir, et que malheureusement nous n’avons pas pu atteindre.

Puis il(qs) a présenté des groupes qui nient ces stations et qui sont des manifestations d’associationnisme selon différents degrés (No98 au No101), en nous mettant en garde de faire partie de l’un d’entre eux.

è2-Maintenant, l’imam al-Khomeynî(qs) veut nous réveiller de toutes ces formes d’associationnisme et nous purifier de toutes ces déviations de la Vérité et de la droiture, de toutes ces réalisations de la déformation et de la distorsion (shaytâniyyah) en ce monde.

Et le critère qu’il(qs) nous donne se situe au niveau des croyances : croit-on en la Suprématie divine, en Sa Toute-Puissance ou pas ? Croit-on que c’est Dieu qui attire les cœurs (ou les repousse) ou bien que ce sont nos bonnes actions ou les belles paroles (saintes) qui attirent les cœurs des gens ?

èPour cela, il faut faire goûter au cœur le sens de « Celui qui retourne les cœurs » (c’est-à-dire : c’est Dieu qui retourne les cœurs) et ne pas se rendre dépendants des cœurs des autres, de chercher à les attirer, de croire que nous avons un pouvoir sur eux.

Il y a des gens qui disent que, personne ne les aimant, ils ne sont pas éprouvés par l’ostentation. Il est certain que Dieu va inscrire pour ces gens-là la voie de la renommée pour les mettre à l’épreuve par cette question. Personne n’affirme être épargné de quelque chose que Dieu ne le met à l’épreuve par cette chose, pour lui faire apparaître la vérité et lui donner les moyens de se purifier et de se repentir.

 

èL’acceptation par les autres fait partie des plus grandes épreuves de l’existence (encore plus que l’argent ou le bien-être en ce monde). Parfois une seule personne importe. Le cheminant vers Dieu doit s’attendre à ce que Dieu le mette à l’épreuve par elle.

Par exemple, en agissant bien avec les autres, il est inévitable que cela va attirer les cœurs des autres vers soi. Ce n’est pas faux mais c’est une épreuve pour les cœurs : celle de croire que c’est le fait de bien agir qui a attiré le cœur des autres, que ce sont les actes effectués qui ont attiré les cœurs, que c’est lui qui les a attirés par ses actes.

Alors qu’en fait, le cœur est entre les Mains de Dieu, l’amour dans les cœurs est entre les Mains de Dieu. C’est Dieu Qui attire les cœurs vers qui que ce soit ou Qui les repousse. Si je suis aimé des autres, c’est que Dieu a tourné leurs cœurs vers moi, et il en est de même si les autres m’ont abandonné.

è3-L’imam al-Khomeynî(qs) condamne celui qui fait de l’ostentation, le premier associationniste étant Iblis qui a prétendu devant Dieu qu’il va changer les cœurs des gens alors que tous les actes de toutes les créatures sont dans le prolongement (« l’ombre ») de Dieu, de l’Acte Unique Divin.

Toute créature qui voit qu’autre que Dieu a une influence particulière sur les cœurs est un héritier d’Iblis ! Que Dieu nous en protège !

L’amour des gens envers nous est un Bienfait et une Faveur de Dieu (qu’Il soit Glorifié). Nous n’y sommes pour rien, même si nous avons accompli de bonnes actions. D’ailleurs, la réussite-même de ces bonnes actions provient de Dieu ! L’attirance des cœurs provient de Dieu Tout-Puissant Qui veut que les gens nous aiment de cette façon.

Si en ce monde matériel, il existe de multiples causes apparentes, en son fond, en vérité, il n’existe qu’une Cause Unique (Dieu). Ce qui nous est demandé est de croire en la Cause Unique et de nier les autres. Durant notre vie, Dieu (qu’Il soit Glorifié) nous montre comment les causes peuvent être coupées de nous. A nous de profiter de ces épreuves pour purifier nos cœurs ou découvrir des maladies dont nous devons nous soigner. Demandons à Dieu qu’Il purifie et renforce nos cœurs et qu’Il nous aide à transformer toute chose négative de la vie en ce monde en une chose positive.

 

è4-L’autre moyen que l’imam(qs) cite à la fin de ce passage est de revenir au noble Coran, révélé pour nous, de tirer profit de ses connaissances et de ses enseignements et ne pas se contenter de l’apparence.

www.lumieres-spirituelles.net     No102 -  Rajab-Sha‘bân 1441 – Mars-Avril 2020


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)