1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-02-21 | Readers 208 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les doutes à propos de s. al-Qâdî(qs)


Les doutes à proposde s. al-Qâdî(qs)

 « Je doutais de ce qui était rapporté à propos de sayyed al-Qâdî(qs) et de la véracité de ce qu’il(qs) disait mais je n’en avais fait part à personne.

Un jour que je me rendis à la mosquée d’al-Kûfa pour y accomplir les actes d’adoration de ce lieu, je rencontrai à l’extérieur de la mosquée le regretté al-Qâdî(qs) (qui était très attaché à cette mosquée et à celle de Sahlah, y passant la plupart de ses nuits jusqu’au matin en actes d’adoration).

Nous nous assîmes un temps pour nous reposer puis nous entrâmes dans la mosquée. Sayyed al-Qâdî(qs) exposait des propos sur les secrets divins et rapportait des hadiths à propos de la station de l’Unicité, de Sa Grandeur et de l’importance de suivre cette méthode, expliquant que l’Unicité est l’objectif de l’être humain.

Alors qu’il parlait, des incertitudes et des pensées surgirent dans ma tête. J’étais traversé par le doute. Je ne sais pas quel serait notre état si nous passions toute notre vie de cette manière, si ces choses étaient véridiques et que nous ne les atteignions pas ! Malheur à nous ! D’un autre côté, je ne sais pas si cela était juste pour que nous devions le suivre.

C’est alors qu’un serpent sortit du rocher et rampa vers nous. Il était tout devant nous au point que je pris peur.

Sayyed al-Qâdî(qs) fit un signe dans sa direction et dit : « Meurs avec l’Autorisation de Dieu ! » Le serpent fut cloué sur place, inanimé.

Puis le regretté al-Qâdî(qs) continua son propos sans prêter davantage attention à ce qui venait d’arriver.  A la fin, il quitta la mosquée.

Quand je finis mes actes d’adoration, je commençai à me demander : « Le serpent était-il vraiment mort ou était-ce quelque chose d’imaginaire ou de la magie que le regretté sayyed al-Qâdî(qs) aurait pratiqué ? »

Je me rendis à l’endroit où nous avions laissé le serpent et je le vis mort, étalé sur le sol. Je le bougeai du pied, sans réaction de sa part.

Je revins brisé et pensai en moi-même : « Si ces questions sont véridiques alors pourquoi nous ne nous orientons pas vers elles, de façon fondamentale ? »

Je rencontrai une nouvelle fois le regretté al-Qâdî(qs). Quand il me vit, il me sourit et me dit : « Bien, mon cher ! As-tu la certitude maintenant ? Tu nous as mis à l’épreuve ! Oui ! Cela s’est réalisé par l’intermédiaire du Nom de Dieu « al-Mumît » (Celui qui fait mourir) et par Lui, l’esprit [l’âme] est pris. » »

Propos d’un grand savant-professeur de Najajf al-Ashrâf,

rapporté par sayyed Tehrânî(qs)

Al-Qasas al-‘ajîbat p43

in Hakâyât ‘an al-Imâm al-Mahdî(qa), pp18-20

www.lumieres-spirituelles.net     No102  -  Rajab-Sha‘bân 1441 – Mars-Avril  2020


Articles précédents:

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)