1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-08-16 | Readers 779 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/III-L'Intention-5-A propos de certains degrés de la pureté (d’intention) (3)


III/Des secrets et des règles de conduite morales concernant l’Intention

5- A propos de certains degrés de la pureté (d’intention)* (3)

L’imam al-Khomeynî(qs) revient ici sur certains degrés de la pureté (d’intention), mettant en évidence certains éléments qui peuvent ternir cette pureté. Voici un second autre degré avec l’évocation de quelques propos rapportés.

UN 2nd AUTRE DEGRÉ

[1] L’épurement des actes de la multitude, du plaisir de l’acte, de la confiance en soi et de l’attachement à soi-même.

Et cela fait aussi partie des tâches du cheminement du cheminant (vers Dieu). Parce que le fait de voir que c’est beaucoup obstrue le cheminant de la caravane des pèlerins vers Dieu et l’enferme dans la prison de la nature.

Cela pousse du mauvais arbre du shaytân et provient de l’amour de/pour l’âme, qui est un héritage du shaytân qui a dit à son Seigneur : {Tu m’as créé de feu et Tu l’as créé d’argile}.(12/7 al-A‘râf)

[2] Et cela vient de l’ignorance de l’individu de sa station et de Celle de l’Adoré (que Sa Grandeur soit Magnifiée). Si le misérable [être] possible(1) connaissait la station de son manque, de son impuissance, de sa faiblesse, de sa misère et connaissait Celle de la Grandeur de la Vérité (Dieu), de Sa Gloire, de Sa Perfection, il ne verrait jamais son acte grandiose ni ne considèrerait que c’est lui qui accomplit l’ordre [ce qu’il a fait].

Ainsi, le misérable suppose pour deux raka‘ts de la prière effectuées – qui ne valent pas plus de 80 dinars, selon la coutume dans le marché des gens de ce monde (et encore, si elles sont justes et rétribuées) – des suppositions infinies !

d’après Al-Adab al- Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie III Chap.5 (p184)

*Le mot « ikhlâs » n’a pas d’équivalent en français. Il est souvent traduit par « sincérité » ou « loyauté », alors qu’il a un sens d’être pur, épuré, sans mélange. D’où sa traduction ici par « pureté d’intention ».

(1) « possible » dans le sens qui peut ou pas exister, qui a besoin d’Autre pour exister ; en opposition à Dieu qui est Existence Nécessaire

www.lumieres-spirituelles.net     No105  Moharram-Safar 1442 –Août-Septembre-Oct. 2020

Explications à propos des degrés de pureté d’intention(5-3)

è[1]-L’imam al-Khomeynî(qs) revient sur certains degrés de la pureté d’intention et quand il parle de 1er ou de 2nd degré de purification d’intention, cela ne veut pas obligatoirement dire que ces degrés viennent l’un après l’autre.

èDans ce degré, l’imam al-Khomeynî(qs) met en garde contre le fait de voir que ce qui a été fait est beaucoup et de ramener cela à des mérites personnels et ainsi, à renforcer sa confiance en soi. C’est négliger Dieu, son Seigneur, ignorer que c’est grâce à Lui qu’il a pu faire ce qu’il a fait et oublier que c’était pour Lui qu’il avait agi.

 

èPar exemple, s’il voit que ses glorifications et ses louanges à Dieu sont nombreuses, alors son regard n’est pas tourné vers Dieu mais vers ces glorifications et louanges elles-mêmes ou vers lui-même qui fait ces glorifications et ces louanges. Donc, en fait, il ne glorifie ni ne loue réellement Dieu – Seuls ceux qui ont été purifiés le font. {Gloire à Dieu, Il est au-dessus de ce qu'ils décrivent, à l’exception des serviteurs de Dieu purifiés.}(1) – Ces glorifications et ces louanges ne l’aident pas, en fait, à se rapprocher de Dieu ! Même ! Elles l’enferment dans la prison du monde ici-bas.

Alors que Dieu nous a donné ces glorifications et ces louanges comme un moyen pour nous rapprocher de Lui et Le connaître. Elles sont un des grands Bienfaits de Dieu. Sans ce Bienfait divin, nous devrions nous taire. Aussi, devons-nous réciter ces glorifications et ces louanges en sachant que nous ne connaissons pas la Vérité (« Dieu est plus Grand »). Bien sûr, à l’exclusion de ceux qui ont été purifiés qui, eux, ne font pas de leurs louanges à Dieu une ostentation, un contentement de soi ou autres maladies du cœur (comme le Messager de Dieu(s) et les Imams(p) de sa descendance).

 

è[2]-L’imam al-Khomeynî(qs) cite ici trois facteurs qui poussent l’individu à agir ainsi :

1-l’amour pour lui-même – qui accorde une importance à lui-même et une valeur infinie à ses actes alors qu’ils ne valent rien, ou presque rien. Pour illustrer ses paroles ou approcher son idée aux gens, il se réfère aux actes commerciaux pratiqués dans les marchés entre les gens de ce monde.

2-le shaytân qui est à l’origine de cet amour pour soi et de cet orgueil, mis en évidence quand Dieu (qu’Il soit Glorifié) lui avait demandé de se prosterner devant Adam et qu’il avait alors refusé sous le prétexte que Dieu l’avait créé de feu et Adam d’argile (cf.12/7 al-A‘râf).

3-son ignorance, le fait de ne pas connaître ce qu’il est réellement, lui et Celui qu’il adore, Dieu (qu’Il soit Glorifié). Lui, l’indigent de Dieu, n’est rien, alors que Dieu est le Tout-Puissant, le Riche, Se Suffisant à Lui-même.

(1)159 & 160/37 as-Saffât : سُبْحَانَ اللَّهِ عَمَّا يَصِفُونَ (159) إِلَّا عِبَادَ اللَّهِ الْمُخْلَصِينَ (160)

www.lumieres-spirituelles.net     No105  Moharram-Safar 1442 –Août-Septembre-Oct. 2020


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)