1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-10-13 | Readers 71 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Les exigences du combat vers la Vérité


Les exigences du combat vers la Vérité

La naissance du plus noble Prophète Mohammed(s) a illuminé la terre et les cieux après les ténèbres de l’igno­rance, de l’incroyance et de l’injustice.

Cette année, toutes les cérémonies religieuses ont pris (et continueront de prendre) une couleur différente à cause de ce virus invisible qui a bouleversé notre mode de vie, montré les limites de notre savoir et créé une crise économique aux fins imprévisibles.

Sans doute, cette situation fait partie de ces épreuves déterminantes pour l’avenir des croyants, avant de réaliser l’objectif auquel ils aspirent, l’appa­rition de l’Imam(qa) et l’établissement de la paix et de la justice sur terre comme elle a été remplie d’injustices et d’iniquités !

Le noble Coran parle de ces épreuves auxquelles sont immanquablement soumis les croyants avant le combat et la victoire de l’Islam.

Prenons par exemple les versets 246 et 249 de la sourate al-Baqara (2).

Nous voyons en premier lieu des notables d’un peuple (en l’occurrence de bani Isrâ’îl) qui demandent à leur Prophète(p)(sans doute le Prophète Samuel(p)) de leur envoyer un roi pour combattre dans la voie de Dieu et pouvoir retourner dans leurs mai­sons après en avoir été chassés.

Mais quand le combat leur fut pres­crit, ils tournèrent le dos sauf un petit nombre d’entre eux. Ainsi, Dieu com­mença par séparer les combattants sincères des hypocrites !

A ce petit nombre qui ne tourna pas le dos au combat, Dieu envoya le roi Tâlût (Saül) avec un signe pour les croyants.

Au moment de se mettre en route, le roi Tâlût (Saül) le mit à l’épreuve. Il lui demanda de ne pas boire de l’eau d’un fleuve, affirmant que ceux qui en boiront ne seront pas de lui, c’est-à-dire en bu­vant de l’eau de ce fleuve, ils se révè­leront être hors de la religion.

Seul un petit groupe de ceux-là ne but pas de ce fleuve (ou n’en but qu’un peu) : les croyants ayant obéi aux ordres de leur chef.

Et.. la majorité de ces croyants, à la vue du côté imposant de la grande puissance ennemie, dit qu’elle n’avait pas la force de l’affronter. Seuls, ceux qui pensèrent qu’ils allaientrencontrer Dieu furent prêts à la combattre.

Ceux-là se dirent : {Combien une troupe peu nombreuse l’a emporté sur une troupe nombreuse, avec l’Autorisation de Dieu}(249/2 al-Baqara)et ils firent preuve de patience.

Dieu est avec les croyants sincères, obéissants, patients, recherchant Sa rencontre et comptant sur Lui.

Notre époque est une époque de divisions, d’épreuves, de remises en cause. L’Imam al-Hussein(p)et s. Zeinab(p) nous ont ouvert la voie et appris qu’elle passe aussi par le refus de l’humiliation, de l’injustice et de l’incroyance !

Mais cette voie de la vérité, de la jus­tice est difficile, nécessitant patience, persévérance, lucidité et confiance en Dieu et en la direction qu’Il nous donne.

{Notre Seigneur ! Déverse sur nous patience, affermis nos pas et donne-nous la victoire sur les gens in­croyants !}(249/2 al-Baqara)

www.lumieres-spirituelles.net N°106 - Rabî‘ I & II 1442 - Oct.-Novembre-Déc. 2020


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)