1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2020-12-13 | Readers 148 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Comment parler aux enfants des attentats ?


Comment parler aux enfants des attentats ?

(en Europe ou ailleurs) 

salamu alaykum

Les attentats deviennent de plus en plus nombreux et ils font peur.

Comment en parler aux enfants ?

Nadia France

Réponse de la revue

Alaykum as-salam !

lDerrière la laideur des attentats, il y a deux points importants à aborder avec les enfants afin d’éviter et à défaut de minimiser ou contrôler les effets négatifs, celui de la mort soudaine et celui du sens des attentats.

lCertes les réactions de l’enfant dépend de son âge.

En dessous de 6 ans, l'enfant calque ses émotions sur celles de ses parents.

Jusqu’à l’âge de 7-9 ans, les enfants ont surtout besoin de se sentir protégés. À partir de 7-9 ans, en général ils expriment leur sentiment et jugent eux-mêmes les événements.

Aux parents d’être attentifs aux réactions de leurs enfants et de leur parler au niveau de la raison et du cœur en fonction de leurs besoins et de leur capacité d’assimilation. Ils doivent faire face à la situation et surtout éviter de se montrer angoissés (par exemple) devant eux.

lLa mort est une vérité de laquelle on ne peut pas fuir, qu’elle apparaisse au lit ou dans une situation soudaine (comme les attentats ou les accidents de voiture..).

La mort est une Question divine, entre les Mains de Dieu, et personne ne peut y intervenir quelle que soit sa force.

Et pour le croyant, la mort est synonyme de transfert vers un monde où il y a plus de joie véritable, de lumière, vers la Miséricorde et le Pardon divins, de rencontre avec Dieu.

Si un enfant a peur de la mort, il ne faut pas le laisser dans cette peur mais il faut faire face à cette question avec lui. L’Imam as-Sajjâd(p) demandait à Dieu de le familiariser avec la question de la mort (cf l’invocation 40 « A l’annonce du décès d’une personne ou lorsqu’il évoquait la mort » dans son as-Sahîfah as-Sajjâdiyyah (pp230-234 aux Ed. BAA)) 

Les ennemis de l’Islam nous menacent de la mort, pensant que cela va nous effrayer et nous faire reculer.

lVient donc le deuxième aspect de ces attentats touchant des innocents dans l’objectif de semer la terreur et de laisser les gens dans l’ignorance : c’est leur sens.

Ils représentent un défi auquel il faut réagir en faisant appel à la raison, à la lucidité et au courage. Réagir négativement ne fera qu’augmenter ce type d’actions terroristes.

lIl faut d’abord dire clairement que ces attentats ne représentent en aucun cas l’Islam, la Religion de la Paix par excellence que Dieu a réservée pour les êtres humains pour leur bonheur et qui interdit tout meurtre de gens innocents, mais sont le fait de ceux qui sont contre l’Islam et qui essayent d’en diffuser une image négative pour en éloigner les gens. Qui a intérêt à cela ? Voilà la question que l’on doit se poser et à laquelle il faut trouver des réponses et ne pas se laisser manipuler par les médias et les propagandes erronées.

C’est une vaste question que nous ne pouvons développer ici mais que la revue a eu plusieurs fois l’occasion d’aborder.

Salam et duas

www.lumieres-spirituelles.net     No107 – Jumâdî I & II 1442 – Déc.-Janvier-Fév. 2021


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)