1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-03-14 | Readers 654 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Sourate al-Fîl (3 & fin)


Sourate al-Fîl (105) (3 et fin)

-L’Eléphant- الفيل

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم،

Par le Nom de Dieu, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux,

أَلَمْ تَرَ كَيْفَ فَعَلَ رَبُّكَ بِأَصْحَابِ الْفِيلِ (1)

1. N'as-tu pas vu comment ton Seigneur a agi envers les gens de l'éléphant ?

أَلَمْ يَجْعَلْ كَيْدَهُمْ فِي تَضْلِيلٍ (2) وَأَرْسَلَ عَلَيْهِمْ طَيْرًا أَبَابِيلَ (3) تَرْمِيهِم بِحِجَارَةٍ مِّن سِجِّيلٍ (4)

2. N'a-t-Il pas rendu leur ruse dans un égarement ? 3. Et Il a envoyé sur/contre eux des oiseaux par volées 4. qui les assaillaient avec des pierres d'argile.

فَجَعَلَهُمْ كَعَصْفٍ مَّأْكُولٍ (5)

5. Ainsi, Il les a rendus semblables à une paille mâchée.

Reprise de la sourate en nous aidant de l’explication des mots de sayyed Hassan al-Mustafawî dans son « Tahqîq fî kalimât al-Qurân al-karîm » puis de l’interprétation de cette sourate par sayyed TabâTabâ’i dans son « Tafsîr al-Mîzan », sheikh Makârem Shîrâzî dans son « Amthal », docteur Mahmoud Bostani dans son « Tafsîr al-binâ’î lil-Qorân al-karîm », sheikh al-Hawîzî dans son « Tafsîr Nûr ath-Thaqalayn » et sheikh Habîb al-Kâzhimî dans « Le flambeau éclairant – dernier trentième », traduit par d. Yehia Bonaud, pour essayer de répondre aux questions.

COMPLÉMENTS D’INFORMATION (suite et fin)

 

2-Pourquoi Dieu (qu’Il soit Glorifié) a-t-Il voulu rappeler cet évènement à Son Prophète(s) ?

Si l’on se réfère aux circonstances de la descente de cette sourate, telles rapportées selon certaines sources, Abu Tâlib aurait demandé au Prophète Mohammed(s) : « Mon neveu ! Es-tu choisi comme Prophète pour guider le monde entier ou seulement ton peuple ? » Le Prophète aurait répondu : « Je suis le Prophète de tous les peuples, blancs et noirs, arabes ou non-arabes. Même ceux qui sont sur les sommets des montagnes et au bord de la mer, même ceux qui parlent le persan ou le latin, je les appelle tous à l'Islam ». Quand cette réponse arriva aux oreilles de gens de Quraysh, ils dirent à Abu Tâlib : « Ne vois-tu pas ce que dit le fils de ton frère ? Par Dieu, si les Perses et les Romains entendent ces paroles, ils nous chasseront de la terre de la Mecque et détruiront la Ka‘ba ».

Ainsi, Dieu aurait voulu rappeler à Son Prophète(s) (mais il(s) le savait déjà, comme l’indique la tournure « n’as-tu pas vu.. » employée à la place de « ne sais-tu pas.. » pour signifier que la chose est si évidente qu’elle est comme vue de ses propres yeux) et par son intermédiaire, en premier lieu, aux gens de Quraysh (qui adoraient encore les idoles (al-asnâm) autour de la Ka‘ba, à cette époque) puis à tous que personne ne peut détruire la Maison de Dieu, la Ka‘ba, si Dieu ne le veut pas. Une façon de raffermir le cœur du Prophète(s) et de ses compagnons.

De plus, ce verset s’adresse à tous ceux (sans exception) qui pensent pouvoir détruire la Ka‘ba directement ou indirectement (comme en la noyant autour de gratte-ciel la dominant ou en la remplaçant par d’autres centres). L’emploi du terme « comment a agi » plutôt que « ce qu’a fait » est une invitation à réfléchir sur la modalité de l’acte plus que sur l’acte lui-même, c’est-à-dire une invitation à réfléchir sur les leçons à en tirer et ne pas s’arrêter aux faits, comme une information qui passe, vite oubliée.

 

 3-Qui était Abraha ?

Non pas un ‘Arabe de l’époque de l’ignorance’ de la Péninsule Arabique, mais un chrétien habashî (d’Abyssinie, l’actuelle Ethiopie) venu (début 6es.) avec l’armée d’Aksoum [d’Abyssinie] envoyée à la demande du basileus byzantin, Justin 1er, par l’intermédiaire dupatriarche d’Alexandrie, pour venger les chrétiens persécutés à Najrân (et ailleurs) par le roi himyâri Dhû Nuwâs (qui s’était fait juif [pour bénéficier du soutien des Juifs et s’assurer le pouvoir sur tout le Yémen]) et mettre un terme à ses exactions contre les Chrétiens (cf. l’histoire des ‘As’hâb al-Ukhdûd’, in L.S. No94 & 99). Cette armée défit Dhû Nuwâs, envahit tout son royaume. Le roi d’Abyssinie Kâleb désigna alors Sumyafa‘ Ashwa‘ comme vice-roi d’Himyar. Peu de temps après, Abraha (qui était resté au Yémen avec le vice-roi) le déposa et se fit couronner roi d’Himyar à sa place. Malgré plusieurs tentatives d'invasion, le roi Kâleb ne put le déposer et dut se résigner à la situation.(1)

Mais Abraha voulait le contrôle de toute la péninsule. Aussi, pour y arriver, il lui fallait détruire la Ka‘ba qui continuait à représenter un pôle des tribus arabes et qui empêchait son essor, malgré la construction d’une superbe église à Sanâ‘ (ou Najrân) comme lieu d’adoration de remplacement. Comme quoi, le fait de se travestir d’un habit religieux pour accaparer tous les pouvoirs et justifier toute injustice ou oppression n’est pas qqch de nouveau !

 

4-Pourquoi Dieu parle-t-Il, dans le 2e verset, de « ruse » rendue « égarée » alors que l’intention d’Abraha était claire (celle de détruire la Ka‘ba) et que lui et ses soldats seront tous anéantis ?

Sans doute, pour indiquer la malignité de leurs âmes et leur intention de vouloir égarer les tribus arabes et dénaturer la véritable nature de la Ka‘ba, en construisant un lieu de culte de remplacement. Et/ou pour montrer que leur ruse n’a fait qu’augmenter leur égarement.

Dieu (qu’Il soit Glorifié), en défendant Lui-même (par l’intermédiaire de ces nuées d’oiseaux) la Ka‘ba et en anéantissant l’armée d’Abraha, cherchait-Il à rappeler au monde entier que c’est Lui Qui a établi la Ka‘ba comme Sa Maison pour le monde entier, pour tous les temps et que quiconque pense pouvoir défaire ce qu’Il a décidé est dans un profond égarement ?

En tout cas, cet évènement rendit la Ka‘ba encore plus grandiose.

Ce serait une véritable mise en garde que le répit ou l’abondance (dont certains peuvent bénéficier) ne devrait pas faire oublier.

Le centre de la Religion de Dieu, le lieu de rassemblement et de l’orientation de l’humanité, que Dieu a placé sur terre depuis le début de la création, est la Ka‘ba (à La Mecque), et nul autre lieu (que ce soit le Vatican, le Temple de Salomon à Jérusalem, ou quoi que ce soit ailleurs en dehors de Sa Voie).

 

5-Dieu(qu’Il soit Glorifié) a envoyé des nuées d’oiseaux venues du ciel avec des pierres très dures lancées sur l’armée d’Abraha et ses éléphants. De quelle nature étaient ces pierres pour rendre ainsi les gens de l’éléphant et les éléphants comme de la paille mâchée ? Avaient-elles des propriétés proches de ce nous connaissons à l’heure actuelle comme les balles explosives ?

A noter les moyens modestes utilisés (des petits oiseaux avec des petites pierres tenues dans leur bec ou dans leurs pattes) contre une armée aux apparences imposantes du haut de ses éléphants (à l’instar des armes hyper développées utilisées à l’heure actuelle par les Grandes Puissances pour étendre et maintenir leur hégémonie) ! Combien ce châtiment est humiliant pour cette armée qui voulait en imposer et combien il frappe l’imagination !

En même temps, quel défi pour ceux qui adoraient les idoles sous forme de statues (asnâm) qui ne leur apportaient rien ni ne les nuisaient ! Tous les polythéistes avaient pu voir de leurs propres yeux l’Intervention divine pour protéger la Ka‘ba alors que leurs statues, pourtant encore présentes à cette époque, « n’ont rien fait » (à moins que les polythéistes les aient amenées avec eux dans les montagnes !).

 

6-Quelle(s) leçon(s) en tirer pour nous ?

Par cette sourate, Dieu veut-Il nous montrer la grandeur de ce lieu jusqu’au Jour de la Résurrection ? La grandeur du Messager(s) qui naîtra cette même année en ce lieu ? La grandeur de son Légataire(p) né à l’intérieur même de la Ka‘ba ? la grandeur de l’Imam du Temps(qa) qui réapparaîtra en cet endroit ?

L’importance du Hajj mené chaque année en cet endroit, à la même date hégirienne, pour une même durée limitée, rassemblant les peuples du monde entier, pour affirmer l’Unicité divine et le désaveu de toute forme d’associationnisme ?

La vanité ou l’inanité des prétentions de tout associationniste, incroyant, arrogant, même revêtu d’habits religieux (juif, chrétien, musulman) s’attaquant à la Ka‘ba (et à l’Islam), moralement ou physiquement ?

 

7-Les bienfaits de sa récitation.

Il est rapporté de l’Imam as-Sâdeq(p) que :

-« Pour celui qui récite la sourate al-Fîl dans ses prières obligatoires, chaque terre et chaque montagne témoigneront en sa faveur le Jour du Jugement qu’il était parmi ceux qui priaient. Une voix s’élèvera qui dira : « C’est la vérité et ce témoignage est accepté, faites-le donc entrer dans Mon Paradis et ne faites pas ses comptes car il est parmi ceux que J’aime et J’aime également ses actions. » » (Majma‘ al-Bayân, vol. 27 p274 ; Thawâb al-A‘mal p156) 

-« Celui qui récite beaucoup la sourate al-Fîl, aura une monture du Paradis le Jour du Jugement qui le portera jusqu’à la Table de Lumière. »  (Majma‘ al-Bayân, vol. 27 p274) 

Dieu protège de toute calomnie durant sa vie celui qui récite la sourate al-Fîl. » (Majma‘ al-Bayân, vol. 6 p705)

L’Imam as-Sâdeq(p) la récitait en fixant le visage de ses ennemis. (Bihâr, vol.92 p338)

(1)cf. Procope de Césarée (historien byzantin du 6e siècle). Cf. Histoire de l’Eglise copte de Martiriano Pellegrino Rongaglia, Tome IV pp253-254 et al-Qurân da‘wat nasrâniyyah du professeur al-Hadâd, p249 – cf. (Histoires 1.20).

www.lumieres-spirituelles.net     No108 – Rajab-Sha‘bân 1442 – Fév.-Mars-Avril. 2021


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)