1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-03-14 | Readers 273 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Condoléances à la nation islamique et à l’Imam al-Hujjah(qa)


Par le Nom de Dieu le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux

{Certes nous sommes à Dieu et vers Lui nous retournons}

Nous avons appris avec un grand regret et une immense affliction le décès du grand savant érudit et éclairé, l’Honorable Ayatollah Mohammed Taqî Misbah al-Yazdî (que Dieu bénisse son âme) le vendredi 1er janvier 2021, à l’âge de 86 ans.

Un triste évènement et une grande perte qui ne saura jamais être compensée. « Quand le savant meurt, une brèche s’ouvre dans l’Islam que rien ne colmate jusqu’au Jour de la Résurrection ou qui ne se colmate qu’avec [l’arrivée d’un autre] savant. »

Nous nous joignons au Guide Suprême de la Révolution islamique, l’imam al-Khâmine’î(qDp), pour présenter nos condoléances à l’Imam al-Hujjah(qa)et à tous les Musulmans et nous lui laissons la parole pour présenter ce savant grandiose :

« Ce grand savant seigneurial, le savant en droit, le très sage, le combattant. C’est une grande perte pour les Haouzah scientifiques et le domaine des connaissances islamiques.

Son excellence était un penseur remarquable, un directeur avec de grandes compétences, ayant une grande éloquence pour faire apparaître la vérité, restant ferme sur le droit chemin, servant l’Islam, en étant fécond au niveau de la pensée religieuse, en composant de nombreux ouvrages, en formant de brillants étudiants influents, en participant à la révolution partout où sa présence était nécessaire.

La piété était la qualité qui l’accompagna depuis sa jeunesse jusqu’à la fin de sa vie. Sa réussite dans le cheminement de la Connaissance Unicitaire était une récompense divine grandiose pour ce généreux combattant. »

Il nous a quittés pour rejoindre le Très-Elevé. Que Dieu lui fasse le meilleur des accueils !

Après l’apparition, il y a déjà plus d’un an, de ce virus qui a bouleversé la vie du monde entier, où en sommes-nous ?

Les espoirs sont, à l’heure actuelle, tournés vers les vaccins. Dans l’hypothèse qu’ils vont résoudre le problème sanitaire, vont-ils nous faire oublier ces splendides leçons d’humilité, de patience et de dogme sur la vanité de la vie en ce monde et la prééminence de Dieu et du jihad dans Sa Voie que ce virus, nous a données ?

{Dieu a dit : Je suis avec vous, pourvu que vous accomplissiez la prière, acquittiez la zakât, croyiez en Mes messagers, les renforciez et que vous fassiez à Dieu un bon prêt. Alors, certes, J’effacerai vos méfaits et vous ferai entrer aux jardins.}(12/5 al-Mâ’ida)

Nous voilà à la porte du mois de Rajab, le 1ermois de la préparation à la grande Réception divine du mois de Ramadan, et de la demande du pardon.

Il est l’un des quatre mois sacrés (muharram), le « mois de Dieu Le Grandiose », durant lequel Sa « Miséricorde est déversée à flots sur la Nation du Prophète Mohammed(s)», selon le Messager de Dieu(s).

Après la demande de pardon et la manifestation de la volonté de se purifier de ses péchés, il y a le désir de se consacrer à Dieu pour être prêt à répondre totalement à l’Invitation divine.

« Mon Dieu, accorde-moi de me consacrer totalement à Toi.. » répétait le Prince des croyants(p)tout au long du mois béni de Sha‘bân. Un appel pour se détourner de la vanité de ce monde et se diriger vers Dieu. « Mon Dieu, illumine les visions de nos cœurs par la lumière de leur regard sur Toi.. » continuait-il(p).

Un des moyens de se consacrer à Dieu, est de se tourner vers l’Imam al-Hussein(p)de notre  temps, l’Imam al-Mahdi(qa)(dont nous commémorons la naissance (des deux(p)) durant ce mois béni de Sha‘bân) et de participer à la préparation de son apparition en luttant contre l’injustice, pour la paix, l’amour et la vérité.

www.lumieres-spirituelles.net N°108 - Rajab - Sha‘bân 1442 - Fév.-Mars-Avril 2021


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)