1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-04-08 | Readers 955 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

C/III-L'Intention-5-A propos de certains degrés de la pureté (d’intention) (7 & fin)


III/Des secrets et des règles de conduite morales concernant l’Intention

5- A propos de certains degrés de la pureté (d’intention)* (7& fin)

Après être revenu sur deux degrés de la pureté (d’intention) et avoir rappelé l’attitude des Infaillibles(p), reconnaissant leur manquement et leur impuissance et interpellé les gens ordinaires comme nous, l’imam al-Khomeynî(qs) cite en conclusion un propos rapporté de l’Imam ‘Alî fils d’al-Hussein(p).

[A propos de l’Imam as-Sajjâd(p), ‘Alî fils d’al-Hussein(p)].

Sayyed Ibn Tâ’ûs(qs) transmet un propos rapporté de l’Imam ‘Alî fils d’al-Hussein(p), et nous, nous tirons bénédiction de cette missive même si le propos rapporté est long. Mais dans la mesure où il évoque certains états du Maître, les esprits se parfument de ce texte et les « goûts » des cœurs y prennent plaisir.

Il est rapporté de lui(qs), dans Fatah al-abwâb, d’une chaine de transmission remontant à az-Zuhrî :

« J’entrai avec ‘Alî fils d’al-Hussein(p) chez Abd al-Malek fils de Marwân [le calife-roi omeyyade de l’époque] qui fut très étonné à la vue des traces de la prosternation entre les yeux de ‘Alî fils d’al-Hussein(p).  Il dit : « Ô Abû Mohammed, apparaissent sur toi les efforts alors que la vertu t’a devancé de la part de Dieu. Tu es de la chair du Messager de Dieu(s), proche de sa descendance, le foie des liens de parenté. Tu as des faveurs grandioses, supérieures à l’ensemble des gens de ta maison et des gens de ton époque. Il t’a été donné en faveur, en savoir, en religion, en piété scrupuleuse, ce qui n’a été donné à nul autre que toi, hormis à ceux qui t’ont précédé de ton ascendance. » Et il continua à faire son éloge et à l’amadouer.

Alors ‘Alî fils d’al-Hussein(p) dit :

« Tout ce que tu as évoqué et décrit provient de la Faveur de Dieu (qu’Il soit Glorifié), de Son Soutien et de Sa Réussite. Alors où est le remerciement pour Lui pour ce qu’Il a donné en bienfaits, ô prince des croyants ?

Le Messager de Dieu(s) se tenait debout pour la prière au point que ses pieds gonflaient.

Il(s) jeûnait au point que sa bouche devenait sèche et qu’on lui disait ; « Ô Messager de Dieu, Dieu ne t’a-t-Il pas pardonné pour tout ce que tu as fait comme péché dans le passé et ceux à venir ? »

Il(s) répondait alors : « Ne [dois-je] pas être un serviteur reconnaissant et louant Dieu pour ce qu’Il m’a offert et éprouvé ? A Lui la Louange dans la dernière et la première. Par Dieu, rien ne m’a détourné de Le remercier, de L’évoquer, nuit et jour, en secret et en public. 

Si ma famille n’avait pas des droits sur moi ainsi que tous les gens (particuliers ou généraux) qui m’obligent, en fonction de mes possibilités, de mes capacités, que dois satisfaire pour eux, je jetterais mon regard (ou mon flanc) vers le ciel et de mon cœur vers Dieu, ensuite je ne les ramènerais, tous les deux, qu’au moment où Dieu prendrait mon âme. Et Il est le Meilleur des juges. » » »

Et [l’Imam ‘Alî fils d’al-Hussein(p)] se mit à pleurer, et Abd al-Malek pleura également.

Il reste d’autres niveaux de la pureté (d’intention) qui ne conviennent pas à la station.

d’après Al-Adab al-Ma‘nawiyyah li-s-Salât de l’Imam al-Khomeynî(qs) – Maqâlat 3 – Partie III Chap.5 (pp186-187)

Et ainsi nous aurons terminé le chapitre 5 de la partie III concernant les règles de conduite morales de l’intention. La prochaine fois, nous allons entamer les règles de conduite morales concernant la récitation du noble Coran.

  

*Le mot « ikhlâs » n’a pas d’équivalent en français. Il est souvent traduit par « sincérité » ou « loyauté », alors qu’il a un sens d’être pur, épuré, sans mélange. D’où sa traduction ici par « pureté d’intention ».

www.lumieres-spirituelles.net     No109 – Ramadân-Shawwâl 1442 – Avril-Mai-Juin. 2021


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)