1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-04-08 | Readers 214 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

L’Imam al-Mahdî(qa) et la société (4)


L’Imam al-Mahdî(qa) et la société (4)

Voici la traduction des principaux passages du livre de sayyed Abbas Noureddine(1) portant sur des points d’actualité relatifs à l’attente de l’Imam al-Mahdî(qa)(2). Le premier point abordé porte sur le rôle de la société en tant que telle dans la préparation de la venue de l’Imam(qa).

[Nous avons vu que la transformation grandiose que l’Imam al-Mahdî(qa) va opérer au moment de son apparition se fera au niveau de la société en tant que société. D’où la nécessité, dans le cadre de la préparation à sa sortie, de se préparer, non seulement au niveau individuel, mais aussi au niveau de la société, dans le cadre d’institutions sociétales.

Le propos rapporté de l’Imam al-Mahdî(qa), cité précédemment(3), soulève le problème des croyants qui n’unissent pas leur cœur dans le projet lié à l’apparition de l’Imam(qa). Qu’en est-il de la situation actuelle ?  Deux facteurs fondamentaux ont été relevés dans le fait que l’expérience actuelle n’est pas une réussite, le 1er étant lié à la culture(4). Voici le 2nd facteur.]

vLe second facteur est lié à la dimension morale, spirituelle.

« On ne trouve pas jusqu’à maintenant une conscience adéquate en regard de la relation solide entre le succès de l’expérience institutionnelle et les valeurs morales (avec à leur tête, celles du détachement (az-zuhd) de ce monde et de l’évitement de ses honneurs et du fait d’en être des chefs).

Au contraire, on remarque une infiltration non dissimulée (visible), des valeurs administratives occidentales fondées sur leur vision de l’univers et du mouvement social, la vision darwinienne du monde qui croit que la rivalité, le conflit et la lutte pour la vie sont les éléments centraux de la vie sur terre et que le maintien (ou la survie) est pour le plus fort (la force [considérée] étant matérielle).

 

Or, nous pensons que la cause la plus manifeste de l’occultation de l’Imam al-Mahdî(qa) (et par suite, le premier facteur de sa sortie) est ce que nous comprenons de ce qui est arrivé à l’Imam ‘Alî fils d’Abû Tâleb(p) lors de son expérience du gouvernement.

 

En effet, cet Imam(p) – qui pourtant détenait toutes les ressources et les aptitudes pour diriger le monde, changer la terre et instaurer la justice – n’a pas réussi. Pourquoi ?

Se sont trompés ceux qui ont cru que le problème majeur de l’Imam ‘Alî(p) résidait en Mu‘âwiyya ou dans les Kharijites. Certes ils étaient de forts défis douloureux. Mais ce n’était rien face aux souffrances endurées par l’Imam(p) provoquées par ceux qui étaient supposés l’aider dans l’expérience de la gouvernance et de la direction.

En effet le principal problème rencontré par l’Imam(p) provenait de l’hégémonie du penchant à l’amour pour ce monde chez la majorité de ceux qui étaient avec lui(p), amour pour ce monde qui s’était beaucoup accru depuis le décès du Messager de Dieu(s), par le suivi d’une politique guidée par l’avidité des butins et des dignités (ou postes). Est alors apparu un autre Islam, loin des valeurs essentielles que ce Prophète(s) grandiose s’était efforcé d’ancrer dans la jeune société islamique.

 

L’Imam al-Mahdî(qa) ne sera qu’un glorieux retour de la direction divine (l’Imamat) dans la vie. Et ce retour signifie le fait de ramener la conscience véritable envers l’Imam(qa) et le sens de son existence dans la vie. L’Imam(qa) ne reviendra jamais à ceux qui agissent sans croire que le rôle central de l’Imam(qa) est de les sauver de ce monde éphémère et de les envoyer vers le monde de la Noblesse et d’al-Malakût, même si cela devait durer mille ans. (Et le savoir est auprès de Dieu.) »

pp19-21

 

(1)« Hal taqaraba al-wa‘d al-Haqq ? » (la promesse de vérité s’est-elle approchée?) de sayyed ‘Abbas Noureddine, Ed. B.A.A.

(2)Cf. sur ce point « L’Être Humain de 250 ans » de l’imam al-Khâmine’i(qDp) vu précédemment dans les  No91-105 de L.S..

(3)cf. L.S. No107.

(4)cf. L.S. No108.

www.lumieres-spirituelles.net     No109 – Ramadân-Shawwâl 1442 – Avril-Mai-Juin. 2021


Articles précédents:

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)