1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-08-08 | Readers 217 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Guy Gilbert, « le curé des loubards » (1935 - …)


Guy Gilbert, « le curé des loubards »

(1935 - …)

Prêtre catholique, éducateur, écrivain français, prônant avant tout l’écoute, l’amour de l’autre, en toute humilité, sans doute représente-t-il les derniers élans d’une certaine générosité dans une société en pleine dégénérescence.

—Né le 12 septembre 1935 en Charente-Maritime, dans une famille ouvrière de quinze enfants, aimante, croyante mais peu pratiquante, Guy Gilbert entra de sa propre volonté au petit séminaire à l'âge de 13 ans, en 1948. C’est le sentiment de la présence réelle du Christ dans l’eucharistie(1) qui le fit continuer ses études qu’il considérait un peu trop théoriques.

—En 1957, il partit faire son service militaire en Algérie en pleine guerre en tant que séminariste infirmier. Il y connut la prison, la violence et découvrit la force de l’amour pouvant contrer cette violence. Il devint prêtre en 1965 et fut vicaire, pendant cinq ans, à Blida (Algérie) dans une paroisse avec 99% de Musulmans. Il apprit alors l’arabe et prôna l’amour autour de lui.

—De retour à Paris, il exerça son activité de prêtre dans la rue et devint éducateur spécialisé pour les jeunes délinquants dans le 19e arrondissement.

—En 1974, il put acheter une ruine dans le Verdon qu’il retapa avec ces jeunes délinquants pendant 10 ans, pour y installer un lieu d’accueil (la « Bergerie de Faucon ») où, avec une équipe d’éducateurs, il tente de réinsérer des jeunes en difficulté, par le travail, le lien avec les animaux et une ambiance familiale.  

—En même temps, il ne refusait pas les honneurs (comme celui de célébrer le mariage du fils cadet du Roi Albert II de Belgique en 2003, d’accompagner le président Sarkozy au Vatican pour une visite officielle au pape Benoît XVI en 2007, d’officier lors des obsèques du chanteur Johnny Hallyday à l'église de la Madeleine à Paris, celui d’accepter les titres honorifiques tels d’être officier de la légion d’honneur en 2007 et chanoine de la Cathédrale Notre Dame de Paris fin 2018.

De ses particularités :

1-s’occuper desloubards(2) parisiens, leur prônant l’amour de Dieu et l’espérance. En découvrant la misère de ces adolescents livrés à eux-mêmes, rejetés par la société, souvent recherchant l’affection jamais reçue de leurs parents, parfois drogués, alcooliques, récidivistes, violents, il s’est mis les écouter, à les défendre, parlant leur argot et arborant un blouson en cuir bardé de badges, propre à eux, trouvant sa place parmi eux pour représenter le Christ venu au monde pour les plus démunis.

2-relater ses activités et témoignages de son expérience dans des livres (plus d’une quarantaine, dont le premier fut Un prêtre chez les loubards, 1978).

3-Sa façon de diffuser la bonne parole, son franc-parler, sa façon crue(3) de dire les choses, en plus des conférences.

4-Son ouverture tout en étant fermement opposé au divorce, à l’avortement et à l’euthanasie, défendant avec ferveur le célibat des prêtres, malgré les terribles révélations sur les abus sexuels d’hommes d’église sur des enfants et des femmes religieuses, il se veut ouvert à certains problèmes éthiques de son temps et de sa société, comme acceptant le mariage d’une chrétienne avec un musulman et l’union civile pour les couples homosexuels, à l’instar du pape de l’église catholique.

5-Sa foi en Dieu centrée sur l’Amour : espérer en Lui « le Roi de l’impossible », L’aimer avec « Son Cœur », s’adresser directement à Lui, accordant à l’eucharistie(1) (cette « présence réelle du Christ » en elle) une place centrale, la considérant comme un fondement sans lequel « tout s’écroule dans l’Eglise ». Cela implique pour lui l’écoute de l’autre – c’est-à-dire accepter l’autre tel qu’il est, quelle que soit sa race, ou sa religion, sans affichage ni orgueil d’appartenir à telle religion ou tel clergé – « le premier chemin de l’humilité ». Et aussi d’être soi-même une sorte « d’incarnation de la foi et des évangilesparmi eux » et ne pas se contenter de la parole.

 

« Dieu seul se suffit à Lui-même mais il a préféré compter sur toi ! » 

« Seigneur, je vous aime, aidez-moi, pardonnez-moi et rendez-moi capable d'aimer ceux que je n'aime pas. » 

« Vivre de telle façon, qu'à ma seule façon de vivre, on pense que c'est impossible que Dieu n'existe pas... Telle est ma devise ! » 

« Personne n’est perdu, personne n’est irrécupérable. » 

« L’amour vainc tout, absolument tout. Si tu sais ça, tu sais tout et tu fonces. L’amour est la seule chose qui te rend radieux, pétant feu et flamme. »

Un dernier témoignage rempli d’espérance, se basant sur la foi en la personne, en sa capacité lotie au fond d’elle pour « faire jaillir la vie, faire du beau, malgré ses actes d’un moment », dans une société où les valeurs familiales, morales et religieuses ne représentent plus rien, bannissant tous les interdits.

(1)Sacrement ou rite institué par l’église catholique durant la messe (dite alors en latin) pour commémorer le « sacrifice » du Prophète ‘Issâ(p), faisant allusion à la cène ou dernier repas du Prophète(p), avec ses apôtres (le pain (l’hostie) et le vin représentant son corps et son sang) avant son élévation au ciel (sa « crucifixion » selon les croyances chrétiennes).

(2)‘loubards’ : jeunes des zones urbaines, appartement à des bandes au comportement plus ou moins asocial.

(3)Par exemple déclarant, lors des obsèques du chanteur Halliday : « Un seul mot, pour les croyants et les incroyants, Johnny a donné de l'amour et il est au paradis. Il fait danser, chanter les Anges. Et il fout le bordel au paradis. »

www.lumieres-spirituelles.net     No111 – Moharram-Safar 1443 – Août-Septembre-Oct. 2021


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)