1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-10-01 | Readers 109 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Il plaisanta avec Dieu (qu’Il soit Exalté) !


Il plaisanta avec Dieu (qu’Il soit Exalté) !

Un savant ascète du nom de sheikh Hussein vivait seul dans la ville sainte de Qom, à l’époque de sheikh Abd al-Karîm al-Hâ’irî. Il dormait n’importe où et ne se souciait pas de sa pauvreté. Il mangeait comme mange le plus pauvre des pauvres. En un mot, ce sheikh avait abandonné le monde ici-bas.

Une nuit d’hiver, après avoir adoré Dieu durant toute la nuit, il s’était endormi dans une pièce dans le cimetière du tombeau du regretté Mirzâ al-Qummî dans le cimetière de « Shaykhân », près du sanctuaire de sayyida Fâtimah al-Ma‘sûmah(p).

Il se réveilla pour la prière du matin et voulut sortir de la pièce pour faire ses petites ablutions. Mais la porte ne s’ouvrait pas à cause d’une grande quantité de neige qui s’était accumulée derrière la porte. Malgré toutes ses tentatives, la porte ne bougeait pas. Il se demanda comment il allait prier sans ablutions ! Il ne pouvait même pas faire les ablutions sèches (at-tayamum), sans doute par absence de ce qui permet de les faire.

Il resta ainsi hésitant jusqu’à ce qu’approchât le moment du lever du soleil. Et pour ne pas accomplir la prière après son temps (qadâ’ann), il se décida : il se leva et accomplit la prière du matin sans ablutions (ni les petites, ni les sèches). Puis il leva les mains vers le ciel et dit (plaisantant avec Dieu (qu’Il soit Exalté)) :

« Mon Dieu ! Jusqu’à maintenant, tout ce que Tu m’as donné, je l’ai accepté de Toi et je n’ai rien refusé ! Tu m’as donné du pain avec du fromage et j’ai accepté ! Tu m’as donné du pain avec des graines de sésame et je T’ai remercié ! Tu m’as donné du pain sans rien et j’ai accepté aussi ! Aujourd’hui, je T’ai donné une prière sans ablutions, ni les petites ni les sèches. Alors accepte-la et ne me la reproche pas le Jour de la Résurrection ! »

Un de ses amis le vit en rêve après sa mort. Il lui demanda ce que Dieu avait fait avec lui à propos de cette prière. Il répondit : « Dieu ne m’a pardonné que par cette prière ! »

 (cité in Qasas wa khawâtir,

de sheikh Abd al-‘azhîm al-Bahrânî, p534 No511)

wwww.lumieres-spirituelles.net     No112 – Rabî‘ I & II 1443 – Oct.-Novembre-Déc. 2021


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)