1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-10-01 | Readers 191 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

La mosquée de l’Imam Hassan al-‘Askarî(p) à Jurjân en Iran


La mosquée de l’Imam Hassan al-‘Askarî(p) à Jurjân en Iran

La ville de Jurjân (‘la ville des loups’), parfois appelée Astrâbâdh (‘la ville de l’Etoile ‘), est située au nord de l’Iran, dans la plaine sud où se trouve la mer de Qazwînî (la mer caspienne). Elle faisait partie du Tabaristân historique. S’y trouvent des partisans d’Ahl al-Beit(p) depuis le temps de la conquête islamique. A l’époque de l’Imam al-‘Askarî(p), la région était sous le gouvernement d’al-Hassan fils de Zayd al-‘Alawî, connu sous le nom du « grand propagandiste » (ad-Dâ‘î al-kabîr).(1)

La visite de l’Imam al-‘Askarî(p) à Jurjân

Il est évoqué, concernant cette ville, un propos rapporté de Ja‘far fils de ash-Sharîf al-Jurjânî.(2)

« Alors que je me rendais au Hajj, je suis passé par Samarrâ’ [en Irak] pour rendre visite à Abû Mohammed(p) [l’Imam al-‘Askarî(p)]. Nos compagnons m’avaient fait porter (m’avaient confié) un peu d’argent et je voulais lui demander à qui je devais remettre cet argent.

J’entrai chez lui et, avant que je ne lui en parle, il(p) me dit : « Donne ce que tu as avec toi à Moubârak, mon serviteur. »

Je le fis, je sortis, [je revins à lui] et lui dis : « Tes partisans à Jurjân t’envoie le salut. »

Il(p) dit : « Tu ne vas pas y retourner après avoir effectué le Hajj ? »

Je fis : « Si ! »

Il(p) dit : « Tu seras à Jurjân dans 170 jours (après ce jour). Tu vas y revenir le vendredi après trois jours passés du mois de Rabî‘ II au début de la journée. Dis-leur que je me présenterai à eux ce même jour, en fin de journée. Alors, va, bien dirigé. Dieu te gardera sain et sauf ainsi que ceux qui sont avec toi. Tu te présenteras à ta famille et à tes enfants. »

Je le quittai. J’accomplis le Hajj. Dieu me protégea jusqu’à ce que je revienne à Jurjân le premier vendredi du mois de Rabî‘ II, en début de journée, comme l’avait évoqué l’Imam(p).

Nos partisans vinrent me rendre visite pour me féliciter. Je les informai de ce que l’Imam(p) m’avait promis à leur propos, de se présenter à eux à la fin de ce même jour. « Alors, préparez ce dont vous avez besoin de lui(p), préparez vos questions, vos demandes. »

Ils prièrent les prières de midi et de l’après-midi, puis se réunirent dans ma maison et n’attendirent pas longtemps que se présenta Abû Mohammed(p) [l’Imam al-‘Askarî(p)]. Il(p) entra alors que nous étions tous réunis.

Il(p) nous salua le premier puis nous nous présentâmes à lui(p) et nous embrassâmes sa main.

Puis il(p) dit : « J'avais promis à Ja‘far fils d’ash-Sharîf de me présenter à la fin de ce jour. J'ai prié les prières de midi et de l'après-midi à Samarrâ' et je suis venu à vous pour renouveler l'engagement. Et me voilà. Je suis venu à vous maintenant. Alors, réunissez toutes vos questions et tous vos besoins. »

Les hommes avancèrent un par un, posèrent leurs questions, exposèrent leurs besoins. Il(p) répondit à toutes leurs questions et leurs demandes et satisfit l'ensemble des besoins des gens. Il(p) invoqua Dieu en bien pour eux et s'en alla, le même jour. »

La mosquée de Jurjân

Les habitants de Jurjân sauvegardèrent cet endroit béni (c’est-à-dire l’endroit que l’Imam Hassan al- ‘Askarî(p)avait foulé quand il(p)leur rendit visite) et y construisirent une modeste mosquée.

On peut trouver, au centre de la ville, une mosquée portant, en haut de sa façade d’entrée, cette inscription : « Masjed wa qadamkâh (ou qadamgah)al-Imam al-‘Askarî(p) », c’est-à-dire « la mosquée de l’endroit où l’Imam al-‘Askarî(p)a posé ses pieds », dont les habitants sont très fiers. Elle aurait été construite sous la dynastie des Sedjoukides (11-12e S. apJC).

De chaque côté de cette façade, deux minarets sphériques portant des inscriptions kufiques. Quant au portique d’entrée, il est décoré de céramique bleue offrant des variations de ton et de teinte.

Sur la gauche, est affichée une ziyârat adressée à l’Imam Hassan al-‘Askarî(p)qu’il est bon de lire avant d’entrer dans la mosquée.

L’intérieur de la mosquée est surplombé par un superbe lampadaire de couleur bleue et des mosaïques de toutes les couleurs créant une ambiance très vivante.

Chaque année, le 3e jour du mois de Rabî‘ II, les habitants de Jurjân commémorent la visite que fit l’Imam(p)aux habitants de cette ville comme il(p)l’avait lui-même annoncé à l’un de ses habitants.

A propos du pliement de la terre sous les pieds de l’Imam(p)

Les Imams(p)voyageaient de façon miraculeuse par l’intermédiaire du pliement de la terre, comme cela est connu durant leur vie.

Ainsi, le Prince des croyants(p)se rendit à Madâ’in (en Irak), pria sur le corps de Salmân al-Farsî(qs)et revint à Médine le même jour.

Tous les Imams(p)avaient la capacité de faire ce qu’ils voulaient parce que leurs demandes n’étaient jamais refusées, mais ils(p)ne l’utilisaient que quand Dieu leur ordonnait de le faire.

L’Imam as-Sajjâd(p)rapporta qu’un habitant de Quraish se demandait comment le Prophète(s)avait pu se rendre de La Mecque à la Mosquée sainte (al-Quds), y voir les traces des Prophètes et revenir en une nuit, alors qu’on ne peut pas atteindre Médine depuis La Mecque qu’après 12 jours. Et cela, quand il(s)émigra de La Mecque [pour Médine].

Puis il(p)dit : « Ils ont ignoré, par Dieu !, l’Ordre de Dieu et l’Ordre de Ses Proches-Elus avec Lui ! C’est que les niveaux élevés ne sont atteints (obtenus) que par la soumission à Dieu, qu’Il soit Magnifié et Loué, et le fait de Lui laisser la suggestion et la satisfaction de ce qui est organisé par Lui. Ces Proches-Elus de Dieu ont patienté devant les épreuves et les calamités, d’une patience qui n’a pas d’égale, auprès de personne. Alors Dieu, Tout-Puissant, les a récompensés pour cela par le fait de S’obliger à faire réussir l’ensemble de leurs demandes. Mais, eux, avec cela, ne veulent que ce que Dieu veut pour eux. »(3)

L’Imam al-Jawâd(p)présent à Médine ne s’était-il pas rendu à ce qui est devenu Mashhad, pour laver le corps de son père, l’Imam ar-Ridâ(p)(4) et prier sur lui(p) ?

(1)Al-Hassan fils de Zayd l'Alawite avait pris le contrôle de Jurjân (à l'époque d'al-Mu'tamid), tué un grand nombre de militaires et pris en butin ce qu'il y avait chez eux. Son mouvement se situerait entre 250H-270H, cf. L’Imam al-‘Askarî(p), Ed. B.A.A. p113.

(2)al-Kharâ’ij d’al-Qutub ar-Râwandî, vol.1 p424 ; ath-Thâqib d’Ibn Hamzah p215 ; cf. L’Imam al-‘Askarî(p), Ed. B.A.A. pp163-164 citant al-Bihâr, vol.50 pp262-264  H22 (citant  Mukhtâr al-Kharâ'ij p 213), Kashef al-Ghummat, vol.3 pp213-214.

(3)al-Amâlî de sh. as-Sadûq p539 – : كيف بمضي إلى بيت المقدس هكذا قالت قريش للنبي (صلى الله عليه وآله) فقال علي بن الحسين (عليهما السلام)

ويشاهد ما فيه من آثار الأنبياء من مكة، ويرجع إليها في ليلة واحدة من لا يقدر أن يبلغ من مكة إلى المدينة إلا في اثني عشر يوما؟ وذلك حين هاجر منها.

ثم قال علي بن الحسين (عليهما السلام): جهلوا والله أمر الله وأمر أوليائه معه، إن المراتب الرفيعة لا تنال إلا بالتسليم لله جل ثناؤه، وترك الاقتراح عليه، والرضا بما يدبرهم به، إن أولياء الله صبروا على المحن والمكاره صبرا لما يساوهم فيه غيرهم، فجازاهم الله عز وجل عن ذلك بأن أوجب لهم نجح جميع طلباتهم، لكنهم مع ذلك لا يريدون منه إلا ما يريده لهم 

(4)cf. L’Imam ‘Alî ar-Ridâ(p), l’Etranger de Tûs, Ed. B.A.A. pp175-177 et aussi d’autres exemples sur ce type de pliement de la terre avec l’Imam al-Jawâd(p), cf. L’Imam al-Jawâd(p), Imam à 7 ans, Ed. B.A.A.p33 & pp203-205.

www.lumieres-spirituelles.net     No112 – Rabî‘ I & II 1443 – Oct.-Novembre-Déc. 2021


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)