1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-12-02 | Readers 640 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Réflexions sur le sermon 80 du Nahj al-Balagha (1)


Réflexions sur le sermon 80 du Nahj al-Balâgha (1)

Intitulé « Après la bataille d’al-Jamal – du blâme des femmes »

Voici, en plusieurs séquences, des réflexions du sermon 80 du Prince des croyants(p), sous-titré « Après la bataille d’al-Jamal – du blâmes des femmes ». Voici en premier lieu,  1-sa traduction avec son étude lexicale, puis 2-le rappel des circonstances de la tenue d’un tel sermon en public et 3-un premier commentaire (selon l’apparence).

« Rassemblements de gens !

Les femmes ont des manques au niveau de la foi,

des manques au niveau des parts,

des manques au niveau des raisons.

Quant au manque au niveau de leur foi :le fait d’être assises loin de la prière et du jeûne [de s’arrêter de prier et de jeûner]pendant les jours de leurs menstrues.

Quant au manque au niveau de leurs raisons :le fait que le témoignage de deux femmes équivaut à celui d’un homme.

Quant au manque au niveau de leurs parts : le fait que leurs parts d’héritage sont selon la moitié de cellesdes hommes.

Alors craignez les mauvaises femmes et soyez sur vos gardes avec les bonnes d’entre elles, et ne leur obéissez pas dans ce qui est convenable pour qu’elles ne convoitent pas dans le blâmable. » (Khutbah 80 pp180-181)

مَعَاشِرَ النَّاسِ، إِنَّ النِّسَاءَ نَوَاقِصُ الإيمَانِ، نَوَاقِصُ الْحُظُوظِ، نَوَاقِصُ الْعُقُولِ: فَأَمَّا نُقْصَانُ إِيمَانِهِنَّ فَقُعُودُهُنَّ عَنِ الصَّلاةِ وَالصِّيَامِ فِي أَيَّامِ حَيْضِهِنَّ، وَأَمَّا نُقْصَانُ عُقُولِهِنَّ فَشَهَادَةُ امْرَأَتَيْنِ مِنْهُنّ كَشَهَادَةِ الرَّجُلِ الْوَاحِدِ، وَأَمَّا نُقْصَانُ حُظُوظِهِنَّ فَمَوَارِيثُهُنَّ عَلَى الأنْصَافِ مِنْ مَوارِيثِ الرِّجَالِ;

فَاتَّقُوا شِرَارَ النِّسَاءِ، وَكُونُوا مِنْ خِيَارِهِنَّ عَلَى حَذَر، وَلاَ تُطِيعُوهُنَّ فِي المَعْرُوفِ حَتَّى لاَ يَطْمَعْنَ فِي المُنكَرِ.

1-Etude lexicale

Ÿ(ma‘âshir) (مَعَاشِرَ) : pl. de (ma‘shar) (مَعْشَر), nom de lieu appliqué à un regroupement où il existe des liens avec l’idée de mélange.

Ÿ(an-nâs) (لنَّاسِ) :  selon certains linguistes comme sh. al-Mustafawî, ce nom viendrait d’(al-ins (الإنْس) le genre humain) et (an-nâs) serait son pl. (al-unâs  (الأُنَاس) rassemblement d’êtres humains, de gens mélangés) sous une forme allégée pour parler des gens en général (hommes et femmes, musulmans et non musulmans, croyants et non croyants).

Ÿ(inna) (إِنَّ) : particule exprimant la confirmation et la force, mettant en valeur le terme qui suit et renforçant ce qui va être dit, certes, assurément, vraiment.

Ÿ(an-nisâ’) (النِّسَاءَ) : les femmes (le (â) (ا) long indiquant l’élévation, la dignité et l’honneur, ce terme n’étant pas péjoratif).

Ÿ(nawâqis) (نَوَاقِصُ) : pl. de (nâqisat) (نَاقِصة) sous la forme du part. actif du verbe (naqasa (نَقَصَ), qui indique qqch qui manque ou une absence de gain (qualitatif ou quantitatif) qui empêche d’être complet, non pas une qualité en soi, fixe), manques.

Ÿ(al-îmân) (الإيمَانِ) : le fait d’atteindre la quiétude et la tranquillité en/par qqch, la croyance, la foi.

Ÿ(huzhûzh) (الْحُظُوظِ) : pl. de(hazhzh (الحَظّ) la part particulière, source de profit pour une personne déterminée), les parts, portions.

Ÿ(al-‘uqûl) (الْعُقُولِ) : pl. d’(al-‘aql (العَقل) la raison), les raisons, intelligences, capacités de discerner le bon ordre de la corruption.

Ÿ(fa-ammâ) (فَأَمَّا) : (fa) (فَ) particule de succession + (ammâ) (أَمَّا) introduisant la reprise point par point des points cités.

Ÿ(nuqsân) (نُقْصَانُ) : nom d’action de (naqasa) (نَقَصَ) sous une forme renforcée, le fait qu’il manque qqch, le manque.

Ÿ(qu‘ûd) (قُعُودُ) : nom d’action de (qa‘ada) (قَعَدَ), le fait d’être assis + (‘an) notant l’éloignement de ce qui suit, le contraire d’(al-qiyâm (القِيَام) le fait de se dresser pour faire qqch).

Ÿ(shahâdat) (شَهَادَةُ) : nom d’action de (shahada) (شَهَدَ), le fait de témoigner, témoignage (impliquant le savoir et la vision).

Ÿ(mawârîth) (مَوَارِيثُ) : pl. de (mîrâth (مِيرَاث) héritage), héritages, parts de l’héritage.

Ÿ(ansâf) (الأنْصَافِ) : pl. de (nisf (نِصْف) moitié), moitiés.

Ÿ(ar-rijâl) (الرِّجَالِ) : pl. d’(ar-rajl (رَجْل) homme), les hommes (en opposition aux femmes).

Ÿ(ittaqû) (اتَّقُوا) : verbe (waqâ (وَقَى) se prémunir, protéger) à la 8e f. dérivée (indiquant le choix et le bon gré) à l’impératif, à la 2e p. pl., prendre garde pour se prémunir de qqch (comme d’un conflit, ou d’un acte de désobéissance), craindre qqch pour l’éviter).

Ÿ(shirâr) (شِرَارَ) : fém. pl. de (sharr (شَرّ) mal), mauvaises.

Ÿ(khiyâr) (خِيَارِ) : fém. pl. de (khayr (خَيْر) bon, bien), bonnes.

Ÿ(hadhar) (حَذَر) : nom d’action de (hadhara) (حَذَرَ) précédé de (‘alâ) (عَلَى), le fait d’être sur ses gardes, de prendre ses gardes, de chercher à éviter.

Ÿ(tutî‘û) (تُطِيعُوا) : verbe à  la 4e f. dérivée (atâ‘a (أطَاعَ) obéir à), au « mudâra‘ mansûb » pour exprimer l’impératif, précédé de la négation () (لا) pour indiquer l’interdiction, ne leur obéissez pas.

Ÿ(al-ma‘rûf) (المَعْرُوفِ) : part. passif de (‘arafa (عَرَفَ) connaître), ce qui est connu, ce que la raison connait, le convenable connu de tous.

Ÿ(yatma‘na) (يَطْمَعْنَ) : verbe (tami‘a (طَمِعَ) indiquant le penchant de l’âme vers ce qui est en dehors de son emprise), convoiter, être avide de.

Ÿ(al-munkar) (المُنكَرِ) : part. passif de la 4e f. dérivée de (nakara (نَكَرَ) ignorer), ce qui est inconnu, ce que la raison ne connait pas, et par suite, le blâmable.

www.lumieres-spirituelles.net     No113  - Jumâdî 1 & 2 1443 – Décembre-Janvier 2022

suite et fin (1) dans la rubrique "Spiritualités des Infaillibles(p)"


Articles précédents:

1444 (2022-2023)

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)