1. La Prière
  2. L’invocation
  3. Le Coran
  4. L’Imam al-Mahdî(qa)
  5. Connaître Dieu
  6. La Voie de l’Éloquence
  7. Spiritualité des Infaillibles(p)
  8. L’Au-delà
  9. Méditer sur l’Actualité
  10. Le Bon Geste
  11. Des états spirituels
  12. La Bonne Action
  13. Exemples des grands savants
  14. Les Lieux Saints
  15. Notre Santé morale
  16. Notre Santé physique
  17. Notre Nourriture
  18. Expces Spirituelles des autres
  19. Le Courrier du lecteur
  20. Le Livre du Mois
  21. La Femme dans l'Islam
  22. Entretiens
  23. Éditorial
  24. Divers
  25. Éduquer nos enfants
2021-12-02 | Readers 255 | Share with your Twitter followers Share on Facebook | PDF

Le sanctuaire du Prophète Samuel(p) près d'al-Quds


Le sanctuaire du Prophète Samuel(p)

en Palestine occupée au nord-ouest d’al-Quds (Jérusalem)

Le sanctuaire du Prophète Samuel(p)est situé au sommet d’une montagne, de près de 900 m au-dessus du niveau de la mer, à 5 ou 6 km au nord-ouest de Jérusalem, dans le village de nabi Samuel(1).

Pour s’y rendre, il faut prendre la route Jérusalem-Ramallah, tourner sur la gauche au village palestinien d’al-Ram, traverser Bir Nabala et Bir al-Jeib, puis tourner à gauche en direction du sud. Cette montagne (la plus haute de toute la région) domine la plus grande partie de Jérusalem et contrôle les routes du nord menant à la ville sainte : celles de la plaine côtière à l’ouest et celles de la région de Naplouse au nord. Aussi le sanctuaire est-il visible de loin.

Le prestigieux monument religieux date de la période byzantine, quand l’empereur Justinien (482-565) fit élever une église à l’endroit supposé de la tombe du Prophète(p). Il devint un lieu de pèlerinage et servit de halte aux pèlerins chrétiens en route pour Jérusalem. Cet édifice fut plusieurs fois restauré, agrandi et partiellement transformé en un monastère.

Cependant il fut presque entièrement détruit lorsque les Croisés construisirent leur forteresse qui devait protéger les voies d’accès à Jérusalem. Seuls ont subsisté un fragment de dallage en mosaïque et un pressoir. Une église fut construite à l’intérieur de la forteresse au-dessus de l’emplacement supposé de la tombe du Prophète Samuel(p) puis une auberge sur une terrasse aménagée dans le roc, protégée par une tour de guet, pour accueillir les pèlerins. Seuls quelques éléments architecturaux de cette église des Croisés, qui occupait la majeure partie de la cour de la forteresse ont été retrouvés lors des fouilles, comme des chapiteaux et des colonnes en marbre.

Sous le règne de Saladin (XIIe siècle apJC), les lieux furent transformés en une mosquée (certaines parties de l’édifice antérieur étant maintenues), avec l’ajout d’un minaret et d’un « mihrab » au fur et à mesure des différents gouverneurs mamelouks qui se sont succédés. La sépulture du Prophète Samuel(p) resta située dans une grotte au-dessous (correspondant à la crypte des Croisés) à la laquelle on accède en descendant les escaliers situés dans les restes de l’église.

Fréquenté par des pèlerins des trois religions monothéistes(2), le lieu fut agrandi à plusieurs reprises avec le nombre croissant des pèlerins, et doté de chambres. L’intendance du mausolée du Prophète Samuel(p) fut confiée à la famille al-‘Alami, originaire de Jérusalem.

Depuis l’invasion israélienne de 1967, cet endroit est sous occupation des forces sionistes. En 1971, les maisons du village situées autour du sanctuaire furent démolies. Quelques années plus tard, sous le prétexte de fouilles, de nouvelles confiscations de terres et de destructions de maisons situées près du sanctuaire eurent lieu, pour faire un « parc » pour les sionistes et un parking pour les colons venant visiter le sanctuaire du Prophète Samuel(p).

A l’heure actuelle, le village Nabi Samuel est devenu un camp retranché avec quelque 320 Palestiniens vivant sur un petit territoire, juste en contrebas du tombeau du prophète Samuel(p), cernés par les colonies implantées autour de Jérusalem Est, totalement isolés après la construction d’un mur d’apartheid israélien qui a transformé leur village en une petite prison.

Quant au sanctuaire, seule une poignée de juifs orthodoxes ou intégristes vient y prier,sous la garde d’une quarantaine de soldats armés,garants de leur sécurité.

(1)le village ar-Ram ou Rama qui prit le nom de nabi Samuel(p) du fait de la présence de son sanctuaire.

(2)En effet ce site était important pour les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans – notamment les soufis pour qui le site était un passage obligé sur la route de Jérusalem.

Qui est le Prophète Samuel(p) ?

Le Prophète Samuel(p) est évoqué dans le noble Coran, sans que son nom ne soit cité, dans les versets246-248/2 al-Baqara(1). Il aurait vécu après le Prophète Moussa(p) et avant le Prophète Daoud(p). Il fut le Prophète qui, à la demande de bani Isrâ’îl, désigna, sous inspiration divine, le premier roi d’Isrâ’îl pour bani Isrâ’îl, le roi Tâlût (Saûl) qui devait rassembler et mobiliser banî Isrâ’îl en vue de combattre le tyran Goliath (Jâlût) qui les avait chassés de leurs maisons.

Selon les sources de l’ancien Testament, le Prophète Samuel(p) aurait vécu de 931 avt. JC à 877 avt. JC. Il serait né en Palestine dans un village près de Jérusalem, ar-Ram ou Rama et fut consacré au Seigneur par sa mère Anne. Il fut alors confié au grand-prêtre Elie. Après lui(p), viendra le Prophète Daoud(p) qui eut, avec quelques-uns, la force morale et physique de combattre Jâlût.

Les critères du choix divin mis en avant dans la nomination du 1er roi de banî Isrâ’îl 

Dans le verset (246/2 al-Baqara)(1), nous apprenons que les notables de banî Isrâ’îl après le Prophète Moussa(p) (c’est-à-dire après leur sortie d’Egypte) demandèrent à leur Prophète (Samuel)(p) de leur envoyer un roi, prétendant que s’ils avaient un roi, ils combattraient dans la Voie de Dieu. (Pourquoi cette demande alors que le Prophète Samuel(p) était parmi eux ? Leur Prophète ne les appelait-il(p) pas à cela ?

(Pourquoi alors ne répondaient-ils pas à son appel (à part un petit nombre) ? Qu’aurait un roi en plus pour qu’ils lui obéissent davantage et se lancent dans la lutte dans la Voie de Dieu ? Subiraient-ils l’influence du monde ici-bas (ad-dunya) au point de vouloir un roi, comme les autres peuples de la région ?)

Quoiqu’il en soit, le Prophète Samuel(p) se tourna vers son Seigneur qui lui désigna Tâlût (Saül). Mais cette personne ne plut pas à ces notables.

Deux raisons sont mises en évidence dans le verset suivant :  1-‘ils mériteraient plus que lui d’avoir la royauté’ (dans le sens que la royauté aurait dû revenir à l’un d’entre eux de leur tribu [Levi] et non pas à Tâlût qui, selon l’apparence, viendrait d’une autre tribu (il est dit de celle de Benjamin) moins importante ; 2-‘il ne lui a pas été donné une abondance de biens’ (l’argent serait-il plus important à leurs yeux que les perfections morales ?).

Leur réaction (de contester le choix de Tâlût), mettant en évidence leur fanatisme ainsi que leur amour pour les biens/argent, révèle « un état de déviation de banî Isrâ’îl qui voyaient dans la richesse un critère pour être leur chef. Ainsi, on peut constater que les objectifs et les valeurs de Banî Isrâ’îl avaient changé au profit d’un excès de biens et d’enfants, au point de considérer que le principe fondamental pour la valeur et la perfection humaine est l’argent, les biens, la richesse. Celui qui possède des richesses serait plus apte à gouverner. Et pourtant banî Isrâ’îl adoraient Dieu et croyaient en leur Prophète de Dieu(p). C’est pourquoi ils lui avaient demandé de leur désigner un chef. Mais malgré cela, ils ne reconnurent par la direction de Tâlût.. ».(a)

Le Prophète Samuel(p) donna alors les critères du choix divin – bien que, la désignation venant de Dieu, ils auraient dû l’accepter tout de suite puisqu’ils prétendaient être croyants et vouloir combattre dans Sa Voie – : Dieu lui a donné le savoir et le corps (la condition physique). Puis il(p) leur rappela que c’est Dieu dont le Savoir englobe toute chose, qui donne Sa Royauté à qui (Il) veut.(b) Enfin, pour qu’aucun doute ne subsiste et qu’ils n’aient aucune excuse pour ne pas lui obéir, Dieu leur donna un Signe, une preuve : le Coffre et la Stabilité/tranquillité.

Mais l’amour pour ce monde, ses richesses, son apparence avait pris le dessus au point qu’ils refusèrent de combattre au moment venu (comme on peut le voir dans les versets suivants).(c)

Si ces versets nous informent sur l’état de déviation de banî Isrâ’îl, ils nous apportent aussi de précieuses indications sur l’importance (voire la nécessité) et les conditions de la lutte dans la Voie de Dieu, sur les critères du choix chef à suivre et sur les obstacles qui peuvent survenir du fait de l’attachement à la vie en ce bas-monde.

(a)sh. Yazdî in « Al-Akhlâq fî-l-Qurân al-Karîm » (vol.2 pp295-296).

(b)cf. L.S. No110 p22 citant  sheikh Yazdî in « Al-Akhlâq fî-l-Qurân al-Karîm » (vol.2 pp295-296).

(c)cf. L.S. No106 p3.

(1){N’as-tu pas vu les notables des fils d’Israël après Moussa, quand ils dirent à l’un de leurs Prophètes : « Envoie-nous un roi, nous combattrons dans la voie de Dieu. » Il dit : « Se pourrait-il que si le combat vous est prescrit, vous ne combattiez pas ? » Ils dirent : « Et qu’avons-nous pour ne pas combattre dans la voie de Dieu, alors que nous avons été expulsés de nos maisons et [éloignés] de nos fils ? » Quand le combat leur fut prescrit, ils se détournèrent à l’exception d’un petit nombre d’entre eux. Dieu connait bien les injustes.èLeur Prophète leur dit : « Dieu vous a envoyé Tâlût (Saül) comme roi. » Ils dirent : « Comment aura-t-il la royauté sur nous alors que nous la méritons (la royauté)plus que lui et qu’il ne lui a pas été donné une abondance de biens ? » Il dit : « Dieu l’a préféré à vous et Il lui a donné en plus une excellence dans le savoir et le corps. Dieu donne Sa Royauté à qui (Il) veut et Dieu est Tout-Embrassant, Très-Savant. » èLeur Prophète leur dit : « Le signe de sa royauté est que viendra à vous le Coffre [l’Arche d’alliance] dans laquelle se trouve une tranquillité (sakîna) de votre Seigneur et des reliques de ce qu’ont laissé la famille de Moussa et celle de Hârûn, que des Anges porteront. Il y a bien là un signe pour vous si vous êtes croyants. »}246-248/2 al-Baqara

 أَلَمْ تَرَ إِلَى الْمَلَإِ مِنْ بَنِي إِسْرَائِيلَ مِنْ بَعْدِ مُوسَى إِذْ قَالُوا لِنَبِيٍّ لَهُمُ ابْعَثْ لَنَا مَلِكًا نُقَاتِلْ فِي سَبِيلِ اللَّهِقَالَ هَلْ عَسَيْتُمْ إِنْ كُتِبَ عَلَيْكُمُ الْقِتَالُ أَلَّا تُقَاتِلُوا قَالُوا وَمَا لَنَا أَلَّا نُقَاتِلَ فِي سَبِيلِ اللَّهِ وَقَدْ أُخْرِجْنَا مِنْ دِيَارِنَا وَأَبْنَائِنَا فَلَمَّا كُتِبَ عَلَيْهِمُ الْقِتَالُ تَوَلَّوْا إِلَّا قَلِيلًا مِنْهُمْ وَاللَّهُ عَلِيمٌ بِالظَّالِمِينَ (246) وَقَالَ لَهُمْ نَبِيُّهُمْ إِنَّ اللَّهَ قَدْ بَعَثَ لَكُمْ طَالُوتَ مَلِكًا قَالُوا أَنَّى يَكُونُ لَهُ الْمُلْكُ عَلَيْنَا وَنَحْنُ أَحَقُّ بِالْمُلْكِ مِنْهُ وَلَمْ يُؤْتَ سَعَةً مِنَ الْمَالِ قَالَ إِنَّ اللَّهَ اصْطَفَاهُ عَلَيْكُمْ وَزَادَهُ بَسْطَةً فِي الْعِلْمِ وَالْجِسْمِ وَاللَّهُ يُؤْتِي مُلْكَهُ مَنْ يَشَاءُ وَاللَّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ (247)وَقَالَ لَهُمْ نَبِيُّهُمْ إِنَّ آَيَةَ مُلْكِهِ أَنْ يَأْتِيَكُمُ التَّابُوتُ فِيهِ سَكِينَةٌ مِنْ رَبِّكُمْ وَبَقِيَّةٌ مِمَّا تَرَكَ آَلُ مُوسَى وَآَلُ هَارُونَ تَحْمِلُهُ الْمَلَائِكَةُ إِنَّ فِي ذَلِكَ لَآَيَةً لَكُمْ إِنْ كُنْتُمْ مُؤْمِنِينَ (248)

www.lumieres-spirituelles.net     No113  - Jumâdî 1 & 2 1443 – Décembre-Janvier 2022


Articles précédents:

1443 (2021-2022)

1442 (2020-2021)

1441 (2019-2020)

1440 (2018-2019)

1439 (2017-2018)

1438 (2016-2017)

1437 (2015-2016)

1436 (2014-2015)

1435 (2013-2014)

1434 (2012-2013)

1433 (2011-2012)

1432 (2010-2011)

1431 (2009-2010)

1430 (2008-2009)